LE PS A ROYAL, OUI MAIS...

Publié le par Philippe Dermagne

 

Mon ami Patrick Gouverneur va un peu vite en besogne quant à la prise du pouvoir de Royal en tant que Premier Secrétaire.

Il oublie un outsider, Benoît Hamon. Royal ne pouvant s'entendre avec Aubry, le poids de Hamon peut peser lourd dans la balance des votes des militants qui ont déjà voté pour sa motion à 20%..

Delanoé ayant jeté l'éponge, Benoît Hamon pourrait bien négocier sa position au sein du PS. Et pourquoi pas Premier Secrétaire !

Certes, Royal veut faire main basse sur le PS et sur son trésor de guerre, mais elle n'a pas nécessairement envie d'occuper cette fonction. Elle a une stature de présidentiable que n'a pas et n'aura probablement jamais Benoît Hamon.

Pierre d'achoppement : elle voit le Modem comme une possibilité d'alliance. Il est nettement à gauche du PS.

Mais en politique, le mariage de la carpe et du lapin est courant....le temps d'une alliance stratégique. Ils peuvent faire affaire ensemble.

Publié dans Politique

Commenter cet article

JEAN LUC 17/11/2008 18:34

QUOIQU'IL ARRIVE ROYAL VA DIRIGER DES RUINESELLE N'A RIEN EN COMMUN AVEC HAMON ET L'INVERSE EST VRAI AUSSILA COHABITATION EST IMPOSSIBLE A TERME ET LA SCISSION EST INEVITABLEC'EST JUSTE UNE QUESTION DE TEMPSQUAND A LA MOTION D'aUBRY ET DE SES VIEUS BRISCARDS DE LA COMBINE ET DE LA MAGOUILLE MIEUX VAUT NE PAS EN PARLER