LIONEL JOSPIN PRESIDANT UNE COMMISSION.... UNE BONNE OU UNE MAUVAISE NOUVELLE ?

Publié le par Patrick Gouverneur

Je sais je n’ai pas beaucoup écrit depuis la nomination de François Hollande.

C’est tout simplement que je n’ai pas grand-chose à dire que vous n’ayez déjà lu ou entendu par ailleurs….

 

Depuis sa prise de fonction on a l’impression que sur le plan intérieur les choses sérieuses n’ont pas commencé. Un discours de politique générale de la part du Premier Ministre, quelques promesses mineures tenues par l’équipe Hollande(le SMIC,  la prime de rentrée etc.…), mais rien de décisif sur le plan économique.

Il faudra sans doute attendre la rentrée pour en savoir plus sur les intentions du gouvernement, et précisément comment et ou va-t-il trouver les 40 ou 50 milliards nécessaires.

François Hollande parle de 35 milliards mais il est comme toujours optimiste.

« Toutes les options restent ouvertes » a-t-il précisé dans son interview du 14 Juillet.

«  On les trouvera » a-t-il affirmé d’un ton péremptoire.

Apprécions cette belle confiance mais on serait tout de même curieux de savoir où et comment.

En réalité le seul dossier qui semble avoir réellement évolué est celui de la « moralisation de la vie politique » selon les termes du Président.

Cumul des mandats, modes de scrutin, conflits d’intérêt, la fameuse République Irréprochable tant promise par Sarkozy.

L’ancien Premier Ministre Lionel Jospin est chargé de présider une Commission de réflexion sur le sujet.

Dans le temps sous l’ère Chirac et Mitterrand la création d’une Commission signifiait un enterrement de première classe.

Sarkozy a mis fin a cette dérive en donnant une véritable vie aux Commissions crées sous son mandat. Jacques Attali peut en témoigner même si la mise en application des recommandations des dites Commissions laissent largement a désirer…..

D’ailleurs Sarkozy avait chargé Balladur,  mais aussi  Michel Rocard de « procéder à une réflexion ». Et force est de reconnaitre que les anciens Premiers Ministres légèrement atteints par la limite d’âge, et n’ayant plus grand-chose à espérer de la politique, ont plutôt bien travaillé.

Honnêtement et intelligemment.

Comme si la retraite était la condition pour faire de la politique intelligemment…..

Du coup Lionel Jospin a le profil de l’emploi. Retiré de la vie politique depuis quelques années, on peut raisonnablement compter sur lui pour proposer de faire évoluer nos archaïques Institutions dans le bon sens, sans parti pris et sans contraintes partisanes.

Car il y en a.

C’est même en cela que la création de cette Commission est en soi une mauvaise nouvelle.

En effet les mesures à prendre ne vont plus complètement de soi.

En particulier le cumul des mandats dont l’interdiction engendre des grincements de dents au PS…. Tiens donc.

Pourtant tous les militants du Parti l’avaient votées a la quasi unanimité il y a 1an et la mesure ne faisait a priori aucun doute.

A priori.

Car depuis que le PS a retrouve la majorité à l’Assemblée, l’enthousiasme des cumulards a baissé d’un cran.

Au point qu’avant de prendre des mesures brutales le Président qui veut surtout qu’elles soient votées, prend des précautions. L’UMP est majoritairement contre et ensuite ne fera pas le cadeau au président de soutenir son projet. Hollande a donc besoin de faire le plein de voix chez les socialistes.

Or la Commission a un mérite c’est de faire apparaitre le coté consensuel des propositions ce qui les fait du coup apparaitre comme des évidences.

Mais rappelez-vous les conclusions de la Commission Attali dont la plus grande partie a quand même été enterrée.

Alors prudence.

Jospin est un indice de qualité mais pas une certitude.

Publié dans Politique

Commenter cet article