LES LEGISLATIVES ? UN SYSTEME A REVOIR

Publié le par Patrick Gouverneur

La France a voté.

Une fois de plus serait-on  tenté de dire puisqu’elle l’avait déjà fait il ya 1 mois….

En effet… sans surprise les résultats du premier tour de la Présidentielle sont confirmés….

Quel scoop !!!

La Droite et la gauche sont à égalité dans le pays. Avec quasiment les mêmes chiffres qu’il y a 1 mois, sauf qu’il y a 20 % d’abstention en plus pour atteindre 40%.

A dire vrai rien de surprenant. On ne voit guère pourquoi la photographie de l’électorat aurait changé en 1 mois….

Et si on y ajoute les électeurs du Front National, du Modem voir du Front de Gauche qui ont bien compris que dans la plupart des cas leur vote ne se traduirait par aucun élu, il est clair que la motivation des électeurs ne peut qu’être qu’en baisse.

 

 François Hollande qui a promis de réviser, disons de moderniser, nos Institutions serait bien inspiré d’envisager un rajeunissement assez large.

D’abord c’est sur réduire le nombre des Députés (577 est le nombre le plus important d’Europe ramenés a la population).

Interdire le cumul  des mandats, gangrène de notre système politique (une étude récente montrait que 80% de l’Assemblée sortante étaient des cumulards). Ces adeptes de la gestion par signature de parapheur, qui occupent jusqu'à 4 jobs en même temps, polluent gravement le fonctionnement de la République.

François Hollande a déjà interdit aux Ministres de conserver un mandat exécutif local, on se demande commet cela peut être considéré comme une révolution….

 

Le Président  a également promis l’instauration d’environ 15% de proportionnelle dans le mode de scrutin, c’est en effet un moindre mal.

Ce soir le Parti Socialiste qui a recueilli 35% des voix va sans doute obtenir (ou il n’en sera pas loin) la majorité absolue de 51% des sièges.

Les Verts qui ont réalisé 5% des voix vont obtenir 10 ou 12 sièges et le Front National qui en a obtenu 14% n’en aura guère que 3 ou 4 .

 Et encore ce n’est pas sur.

Pour Marine Le Pen, Gilbert Collard ou Marion Marechal-Le Pen cela dépendra de l’attitude des électeurs UMP qui sera bien intéressante  a suivre.

L’ensemble de la Gauche avec 47% des voix au premier tour va obtenir 60% des sièges.

Une telle absurdité est une exception française dont une fois de plus on se passerait volontiers…

En effet notre système se caractérise par le fait que les résultats en voix du Premier tour des Législatives n’ont pas d’autre intérêt que de donner une photographie électorale (que l’on connait déjà), ce qui compte c’est les alliances entre les deux tours circonscription par circonscription.

Le Président serait bien inspiré d’ajouter a ces différents projets de révision Constitutionnelle  la modification de la date des élections Législatives.

Elles ont été positionnées en même temps que les Présidentielles pour éviter autant que possible la néfaste cohabitation. Elles devraient de mon point de vue avoir lieu non pas 1 mois après les Présidentielles mais simultanément.

Le même jour.

Cela éviterait l’abstention toujours fâcheuse, cela éviterait aussi de « perdre »  1 mois entre la prise de fonction du Président et le fait de savoir s’il a, et laquelle, une majorité a l’Assemblée. Dans la semaine suivant son élection il prend officiellement ses fonctions, en même temps que l’Assemblée est constituée et est prête à se mettre au travail.

Pourquoi ce système n’est pas mis en place en France ?

On ne sait pas vraiment.

Certains sans trop y croire prétendent que « c’est trop compliqué pour les électeurs »…..

On ne voit pas en quoi.

Les américains pour ne prendre qu’eux votent pour les élections nationales mais aussi pour les élections locales le même jour que la Présidentielle, ils ont jusqu'à 15 différents scrutins et ne trouvent pas que ce soit particulièrement  compliqué…..

 La France serait bien inspirée de copier ce système pour éviter cet « ennui » des élections Législatives dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles n’ont pas passionné les foules.

Et je ne parle pas que des français de l’étranger…..

On attend avec impatience ces modifications Institutionnelles qui ne font pas partie des urgences du gouvernement Hollande, mais qui auront, si leur ampleur est significative, le mérite de poser les élections de 2017 en termes complément différents.

A droite par exemple l’apparition « mathématique » de Députés Front National par la proportionnelle obligera l’UMP à revoir sa stratégie pour envisager d’obtenir 51% des sièges…

Rien que pour cela on attend avec impatience…

En attendant on attend les résultats finaux de Dimanche prochain….

Publié dans Politique

Commenter cet article