C'EST L'ETE 10.... COMMENT BIAISER CHIFFRES ET SONDAGES

Publié le par Patrick Gouverneur

 

Il est des sondages agaçants.

Non pas tant par leur contenu ou leurs résultats, mais plutôt par leur intérêt…et plus encore par l’interprétation qui en est faite.

Et parfois même aussi  par la présentation médiatique biaisée qui en découle.

 

Deux ou trois récents sont dans ce cas la.

 

Le premier est un sondage IFOP paru dans Ouest France sur l’image du Parti Socialiste dans l’opinion.

La majorité des français estime que «  le PS ne s’oppose pas assez au gouvernement ».

ont titré les medias pour présenter ce sondage.

C’est arithmétiquement exact a en croire l’IFOP, puisque c‘est l’opinion de 52 % des personnes interrogées.

Le PS ne sort d’ailleurs pas en grande forme de ce sondage puisque toujours selon l’IFOP 67 % des sondes pensent « qu’il n’a pas de projet pour la France »

 et 66 % « qu’il n’a pas de dirigeants de qualité ».

Des résultats convenons en, pas très flatteurs pour le parti de la rue de Solferino, c’est le moins qu’on puisse dire.

Sauf que de notre point de vue, ce genre de sondage n’a aucun intérêt.

Sauf peut être celui de permettre des titres a la UNE et des coups médiatiques contestables.

Car pour ce sondage c’est l’ensemble des français (en tout cas un échantillon représentatif) qui ont été interroges.

Sachant que le Parti Socialite représente au mieux 25 % de l’électorat, et que sa candidate phare a réalise 47 % des voix a l’élection présidentielle de l’année dernière, peut-on sérieusement s’étonner que « la majorité des français » ait une mauvaise image d’un Parti pour lequel ils n’ont pas voté ?

Si l’électorat de droite portait le Parti Socialiste et ses candidats en haute estime, il est très peu probable que Nicolas Sarkozy eut gagne l’élection de l’année dernière si facilement….

Du coup titrer sur « l’image détestable du Parti dans  l’opinion » me paraît malhonnête, a tout le moins hâtif.

D’ailleurs dans le même sondage, en vue du  Congres du Parti et du vote pour le poste de Premier Secrétaire, l’IFOP a teste la cote des personnalités du PS.

Les résultats sont une preuve flagrante de notre propos.

  

La personnalité du PS préférée « des français » c’est Dominique Strauss-Kahn (22%) devant Bertrand Delanoë (18%), Ségolène Royal (15%) et Martine Aubry (8%).

Quelle surprise énorme !.

Le socialiste préféré « des français » est celui…qui est le moins socialiste.

Si désormais on demande aux électeurs de la majorité de choisir leur opposant préféré on ne s’étonnera pas d’enregistrer des surprises.

Vous voulez une preuve ?

Dans le même sondage, comme pris d’un doute, on a interroge les « sympathisants socialistes ».

Et bien figurez vous que eux  préfèrent Ségolène Royal a 21 %, Bertrand Delanoë a 20 % et Dominique Strauss-Kahn a 18 %.

C’est marrant le classement est exactement inverse.

 

Est-il besoin de rappeler aux medias qu’au Congres du PS pour la désignation du premier Secrétaire ce sont les militants du PS qui votent, pas ceux de l’UMP ni même l’ensemble des français.

Ce genre de conclusion tirée sur des chiffres pas représentatifs est une illustration horripilante, au mieux d’un manque de rigueur intellectuelle, au pire de la désinformation.

 

Dans le même esprit nous en profitons pour nous élever  sur l’interprétation excessive qui est donnée des  sondages sur la cote de popularité du Président, dont chacun sait qu’elle n’est pas très bonne.

Grosso modo a 40 % soit près de 20 points de moins qu’a son zénith il y a un an.

Le journal Marianne, qui souhaitait sans doute pouvoir en remettre une couche pour soigner ses ventes sur l’impopularité présidentielle a fait réaliser un autre sondage par l’institut CSA cette fois.

Sur ce que serait le résultat du premier tour de l’élection présidentielle, s’il se déroulait aujourd’hui.

L’hebdomadaire doit être fort déçu des résultats.

Car il apparaît que Nicolas Sarkozy réaliserait 33 %, soit deux points de plus qu’il y a 15 mois et Ségolène Royal 22 %.

Bayrou est à 17 % et Le Pen a 8 %.

Etonnant non ?

Seul Olivier Besancenot est en hausse (8 % au lieu de 4) manifestement sur le dos de Ségolène Royal.

 

L’hebdomadaire en est sans doute également pour ses frais quand il a demande au CSA d’effectuer le même sondage avec d’autres candidats éventuels pour le PS.

Dominique Strauss-Kahn ne recueillerait que 20 %

Bertrand Delanoë seulement 19 %

et Martine Aubry 15 %.

Pire, Nicolas Sarkozy serait monte dans le même temps à 34 % contre Delanoë et a 35 % contre Martine Aubry.

Si l’hebdomadaire de Jean François Kahn souhaitait torpiller Ségolène…. c’est raté

Et s’il souhaitait suggérer que si c’était à refaire Sarkozy ne serait pas élu, c’est un contresens.

Comme quoi les conclusions à tirer de la fameuse « cote de popularité du Président » doivent l’être avec prudence.

 

En plus commettant la même erreur que les autres, sauf que l’on peut penser dans le cas présent que les arrières pensées politiques ont sérieusement biaise le raisonnement de l’hebdomadaire…, Marianne ne peut s’empêcher de relever que Bertrand Delanoë est celui « qui remplit  le mieux son rôle d’opposant a Sarkozy », en s’appuyant sur les résultats d’une question posée la encore a l’ensemble des français.

Autrement dit la droite l’aime bien.

Voilà qui va surement combler d’allégresse les militants socialistes qui vont voter dans un mois….

Sur le même sujet et pour en finir la dessus, nous nous sommes également agacés de la publicité faite a la déclaration de Jean pierre Raffarin qui a déclare que de son point de vue « Martine Aubry est la meilleure candidate pour le leadership du PS ».

Mais au moins Raffarin est un politique.

Les arrières pensées et l’habileté font partie de son métier.

Il n’est pas journaliste.

Il n’y a rien de choquant, qu’il ait eu ou pas les résultats des sondages avant tout le monde, il pousse la candidature de la plus mauvaise électoralement parlant…..

Tant qu’a faire.

De là á ce que toute la presse reprenne son opinion sur le sujet avec une telle unanimité il y a tout de même une marge, comme si il avait des compétences en la matière…….

Cela dit rassurez vous les militants socialistes qui vont voter dans un mois n’ont strictement que faire de l’opinion de Raffarin et sur ses préférences.

 

Sortons de la politique mais restons sur le sujet de l’interprétation des chiffres selon ce que l’on veut leur faire dire.

« Aux JO de Pékin la France est 11eme au classement des médailles ».

Désolé mais sans chauvinisme aucun c’est inexact.

Ce classement est celui basé sur les médailles d’or.

La Chine est d’ailleurs largement en tête.

Et la France est effectivement 11eme.

A l’heure où j’écris ces lignes.

Mais si nous prenons comme critère le nombre total des médailles, la France est 5eme Avec 28 médailles.

Or la richesse et la profondeur des résultats s’apprécient me semble-t-il sur la totalité des médailles.

Quand on voit en natation les médailles d’or obtenues pour quelques centièmes de seconde, ou en gymnastique pour quelques dixièmes de points, le facteur réussite ne peut me semble-t-il cacher la consistance et la densité des résultats.

Ce classement est-il utilise pour que la Chine gagne alors qu’au moment ou j’écris ces lignes elle est battue par les USA au nombre total de médailles ?.

Si tel est le but c’est idiot car de toute façon si les USA conservent par hasard leur suprématie cette année au nombre total de médailles, cela sera un miracle, et il n’est pas douteux que la tendance est inéluctable.

La Chine avec son 1.3 milliards d’habitants sera la plus grande nation sportive du monde, si ce n’est à Pékin, en tout cas a Londres.

Quoi de plus normal ?

On sait qu’elle s’éveille dans tous les domaines.

 

Pour revenir a la France je comprends mal cet espèce de négativisme, alors même que je trouve les résultats assez extraordinaires au regard des espérances.

Certes les esprits chagrins diront que l’escrime, le judo, et le tir ne sont pas des grands sports.

Mais bon c’est comme ca, chaque pays a ses spécificités.

En outre la France « existe » désormais en natation, même sans Laure Manaudou car beaucoup de nageurs ont fait des finales en plus des médailles obtenues par certains.

 

Ce que l’on peut effectivement regretter, et je préférerais que l’on s’interroge la dessus, c’est que nous soyons totalement absent du Basket, du Volley (formidable sport que l’on redécouvre a chaque fois aux Jeux) et du Foot.

Quand on pense que 3 ou 4 français jouent en NBA dont Tony Parker qui en est une des stars, et qu’on n’est pas qualifies on peut effectivement se poser des questions sur la qualité de notre coaching….

Quant au foot, j’aimerais bien ne pas être le seul à regretter les effondrant résultats de nos espoirs de moins de 23 ans, concernes par les Jeux

Résultats inquiétants pour l’avenir.

Hélas j’ai l’impression que je le suis.

La fameuse et oh combien brillante Direction Technique Nationale ( DTN) montre je trouve toutes ses limites en ayant été incapable de qualifier les jeunes stars de Ligue 1 (pour info Malanda, Digard, Grandin,Chantome, Nasri, Benzema, Briand …) et j’en oublie un paquet.

Avouez que ca n’est pas brillant.

Et effectivement dommage de ne pas voir la France participer aux grands sports collectifs.

 

Mais il n’en demeure pas moins vrai que dire que la France est 11e au classement des médailles, c’est faux .

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loïc 26/08/2008 13:33

D'ailleurs, je ne crois pas que Bertrand Delanoë soit vraiment leur tasse de thè à Marianne... Il représente la gauche bobo qu'ils étrillent voontiers...A droite, ils apprécient assez bien les gaullistes et à gauche les chevênementistes...sans toutefois être vraiment derrière un camp... Et même si ils peuvent dire que les souverainistes ne disent pas que des conneries, Jean-François Kahn est quand mêne un libéral et européen convaincu... Oui, pour 2012, c'est plus pour rappeler que les sondages sur la popularité de Nicolas Sarkozy ne font pas tout, et qu'on ne se construit pas un destin présidentiel sur la seule impopularité de la personne qu'on attaque... Mais, bon, comme toujours, les sondages sont là pour attirer le chaland, on le sait...

bernard 25/08/2008 21:08

je suis d'accord avec vous sur Marianne.il font plus dans l'anti Sarkozisme systematique que dans le soutien au PS qu'ils etrillent volontiersreste que faire un pronostic pour 2012 c'est un peu ose tout de meme

Loïc 25/08/2008 15:36

Ah oui, la presse abuse des sondages et des petites phrases : ça fait des gros titres plus faciles...Et, puisque malheureusement, on passe dans une économie ou on gagne plus à faire plus de clics, que mettre plus de contenu, la presse sérieuse s'appauvrit... Sinon, "Marianne" aime certes les titres racoleurs, aussi, mais globalement, je trouve que c'est un journal intéressant, et si vous lisez attentivement les dossiers, vous verrez des réflexions assez bien menés dans les éditoriaux... Ca m'énerve de voir des gens considérer que Marianne est l'organe de presse du parti socialiste... ce n'est pas du tout le cas... que transparaissent des opinions très tranchées sur Nicolas Sarkozy, mai 68, le conflit israëlo-palestinien, certes, mais encore une fois leurs enquêtes sont plutôt fouillées, je trouve... Je ne pense pas du tout qu'ils aient lancé ce sondage pour montrer que Ségolène Royal battrait Nicolas Sarkozy ou que bertrand Delanoë est le meilleur candidat de la gauche... Nicolas Sarkozy a beau être à 40% d'opinions favorables, je crois que quoi qu'il fasse, il a 90% de chances d'être réelu en 2012, avec beaucoup moins de voix certes, mais comme l'abstention va monter et que les autres candidats ne feront pas mieux, bah, il devrait passer malheureusement... J'aimerais aussi que les citoyens puissen s'élever par la politique, mais malheureusement le monde politico-médiatique a tendance à choisir la voix facile qui consiste à flatter les bas-instincts...

bernard 21/08/2008 21:11

le sondage de Marianne est impressionnant!!!!!!!apres un an de Sarkozy de critiques, d'une campagne de presse sans precedent et d'une Segolene virulente.les resultats sont les memes voire meme mieux!!la credibilite de Segolene est nulle c'est clair