ALORS LA MES CHERS AMIS...TROP C'EST TROP

Publié le par Patrick Gouverneur

Qu’est ce que vous voulez, il n’est pas possible de ne pas réagir, et quelque part de ne pas peter un boulon quand on voit cela.

La France va lancer un grand débat sur l’identité nationale.

Franchement ou en est on arrivé ???

Au nom de la politique et du petit jeu de piéger la gauche en permanence dans ses contradictions c’est du grand n’importe quoi.

Si j’ai bien compris, mais ais je bien compris, un grand débat va permettre de « définir » l’identité nationale ?

Et qui va débattre ?

Tout le monde ?

Ceux qui n’en ont rien a foutre, ceux qui ne savent même pas ce que c’est, ceux qui ne veulent même pas que l’on évoque la notion elle même ?

Soyons clairs, ceux qui ne se reconnaissent même pas dans notre culture, dans notre histoire, dans nos valeurs morales et même dans notre langue ?

Non mais attendez c’est une farce absolue.

Et a la fin du « débat » on va faire quoi ? on va publier un Rapport, nommer une Commission ?

Mais qu’est ce qui passe dans la tête de tous ces gens la, le Président en tête ?

Ils sont devenus cinglés ou quoi ?

Comment peut-on même prononcer le mot « débat » ?

Cela veut dire que tout est ouvert, tout est « négociable » ?

Franchement il y de quoi se demander si on n’est pas chez des tarés.

 

Toute cette gauche caviar, saumon tarama et compagnie qui n’a cessé de nous expliquer depuis 40 ans que l’autorité c’est mal, que l’interdiction c’est l’enfer, que seul existent les droits qu’il n’y a pas de devoirs, que la permissivité c’est la clé du bonheur, elle va nous « expliquer » ce que c’est l’identité nationale ?

Ceux qui nous expliquent depuis 40 ans, que la Marseillaise ca sert a rien, que le drapeau bleu blanc rouge c’est ringard, ceux la même qui ont traité Ségolène d’archaïque et de ringarde parce que « elle femme de gauche » osait en parler, et recuperer ce qu’il qualifiaient d’idees d’extreme droite ?

Ceux la vous nous « expliquer », ils vont nous donner des leçons ?

Ceux qui prennent l’air surpris que pour la jeunesse « tout cela ne veut pas dire grand-chose », alors même que c’est eux qui leur ont expliqué que c’était « un truc pour les vieux » , un truc depasse..… ils vont « débattre » ?

Les mêmes qui ont tourné en dérision l’Amérique, son amour du drapeau, la main sur le cœur, l’hymne chanté dans les stades et les écoles, l’hommage rendu a ceux qui sont morts pour le pays, ils vont nous expliquer que c’est bien ?

Que c’est beau et noble d’être patriote ?

Ils ne vont pas aller tout de même jusqu'à verser une larme pour les 180 000 ricains qui sont restés sur le carreau en 45 tout de même ? parce que la ce serait un peu trop  après avoir vomi sur tout cela pendant 40 ans…

Je suis en colère ? ah oui alors, mais écoutez il y a de quoi.

Je sais que lorsque l’on vit dans un pays on est « pris » par l’ambiance, l’atmosphère et que la lâcheté et l’aveuglement médiatique etant ce qu’elle est en France, il est difficile de conserver un certain recul mais tout de même.

L’idée même de « débattre de l’identité nationale » est pour moi une honte, mais elle est hélas révélatrice.

Alors écoutez je laisserai nos chers « intellectuels » se demander si somme toute la Burqa doit être interdite, si après tout les valeurs morales et culturelles cela a un sens, et si pourquoi pas au cas où la France aurait une identité nationale (pour moi elle l’a perdu depuis longtemps…) au fond il ne serait peut être pas temps d’en changer ?

Bah pourquoi pas pendant qu’on y est.

Non franchement il y a des jours ou on n’a pas besoin de se relire …….ca vient tout seul.

Hélas.

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alain 04/11/2009 14:54


et bien on est en forme M Patrick!!!!
bien dit en tout cas
vous avez raison de dire qu'il y a de quoi etre en colere, nous sommes desormais c'est officiel dans le n'importe quoi!!