FOOTBALL - NE NOUS Y TROMPONS PAS LA FRANCE A PERDU GROS

Publié le par Patrick Gouverneur

Si la France avait voulu se faire détester encore un peu plus dans le monde entier, elle ne s’y  serait pas prise autrement.

Rendez-vous compte.

Une constellation de « stars » mondiales du foot, incapable de battre une formidable et valeureuse équipe de seconds couteaux du football britannique, et qui en est réduite à bénéficier d’un « coup de main » du destin pour parvenir à ses fins…

En direct et devant des millions de téléspectateurs du monde entier.

Un drame.

 

Un drame en effet pour un pays dont l’arrogance et la suffisance sont déjà régulièrement évoqués….. par les autres…

Voila qu’en plus nous voila affublés du qualificatif de tricheurs !

C’est le complet.

 

Pour ne rien vous cacher, s’il ne s’agissait que du football en général dans  cette « affaire » nous nous en réjouirions.

Pensez donc, depuis le temps que l’on dénonce cet arbitrage qui gangrène le foot, que l’on dénonce cet entêtement à ne pas résoudre le problème qui entretient le malaise, la suspicion et la culture de la triche, un tel événement devrait nous combler.

Pensez qu’enfin au vu et au su de tous, les meilleurs, clairement ne gagnent pas.

Pire meme ils perdent, ils sont éliminés…

Enfin le football et ses autorités affichent aux yeux de tous, leur perversité et leur immoralité.

Enfin il ne peuvent plus dissimuler leur hypocrisie qui entretient l’incertitude du résultat, propre au sport, par la survivance de règles archaïques et stupides qui n’ont en fait pour simple objectif que de pouvoir tout simplement fausser le résultat, et non de servir le jeu.

 

Enfin, il apparait aussi au grand jour, que les excès et les comportements haineux et imbéciles d’une partie de son public sont entretenus, pour ne pas dire encouragés par cette « culture de la triche », qui se traduit forcement par l’irrespect pour ne pas dire le mépris de l’autre.

Enfin ce que nous avons vu pendant des années au bord des terrains de banlieue parisienne apparait au grand jour.

 

Il n’aura échappé a personne que les seuls à cultiver le fair play, les britanniques, sont allés noyer leur chagrin « du vol organisé » dont ils ont été victimes ….dans un bar quand les « heureux » algériens pourtant qualifiés eux, ont brule des voitures pour fêter leur victoire.

Imaginer que ce ne soit pas l’Irlande Mercredi mais un des pays chers a la FIFA….

 

Alors oui tout cela devrait nous réjouir, puisque l’on pourrait « rêver » qu’enfin les yeux s’ouvrent, que les esprits s’éveillent, sans que l’on ait besoin d’attendre la mort (programmée) d’un arbitre, pour que le football et ses décisionnaires entrent à la fois dans la morale et la modernité.

Malheureusement comme d’habitude nos illusions n’auront guère duré longtemps.

Juste quelques minutes à dire vrai que le match se termine, et que l’on assiste à cette joie indécente de Domenech tombant dans les bras du Président de la Fédération Française Jean Pierre Escarlettes dans une euphorie honteuse, au point que  nous aurions pu croire que Thierry Henry avait marque d’une frappe limpide en  pleine lucarne…

Le pire c’est que les 862 000 euros que cet incapable va toucher n’y sont pour rien….

Non ils etaient contents. Tout simplement

Il aura suffit de juste quelques minutes pour entendre les deux mêmes déclarer que « c’est ca le football »

Hélas, c’est « cela » pour eux.

Ces gens la sont bien loin d’un Arsène Wenger qui fait rejouer un match pour protester contre le comportement de ses propres joueurs, d’un Rudi Fowler qui manque un penalty exprès car il estimait que la décision était erronée, ou encore d’un Mats Wilander qui « redonne » une balle de match quand il n’y avait pas encore la vidéo dans le tennis…

Mais non pour Domenech et Escarlettes le foot c’est  « cela »…

 

Bien sur que la Fédération Internationale ne veut pas faire rejouer le match.

Pensez donc, ce serait reconnaitre que la justice et la moralité en football doivent primer sur tout le reste.

Si c’était qu’ils pensaient, cela se saurait…

Mais le drame figurez vous, c’est que le seul cas ou « juridiquement » le match pourrait  être rejoué,c’est si les deux capitaines le demandent (c’est fait) et les deux Fédérations également…

Comme de bien entendu la Fédération Française ne l’a pas demandée…

Pire meme comme l’a fait remarquer la Fédération Irlandaise elle a fait « la sourde oreille »…

Elle a préférée « s’en remettre aux arbitres du football ».

Bah voyons…

Autorités du football largement incarnées comme vous le savez par Michel Platini qui porte une lourde responsabilité (à défaut de culpabilité) dans un tel cataclysme.

Nous vous avons dit et répété ici tout le mal que nous pensions de ce demeuré mental. Son acharnement à nier l’évidence, et à encourager la suspicion et la tricherie montre aujourd’hui toute sa dangerosité. A tel point que l’on se demande si en plus d’être sot ce pauvre Platini n’est pas également un dangereux psychopathe.

Il ne vous aura évidemment pas échappé j’espère le silence assourdissant de Platini depuis Mercredi…

 

Nous espérons au moins qu’il dort mal depuis Mercredi…mais nous n’y croyons meme pas.

Embarrassé, gêné aux entournures ? Peut être.

Hypocrite au point qu’avec ses deux copains Domenech et Escarlettes il laisse passer l’orage médiatique pour pouvoir reprendre tranquillement ses petites affaires quand tout sera tassé ? Sans aucun doute.

Courageux au point de s’exposer, et plus encore de prendre des décisions exemplaires ?

Vous plaisantez !

 

Par conséquent mes chers Amis, nous sommes bien évidemment en mesure de vous annoncer qu’après une « tel événement « , un « tel scandale » une telle « affaire » et bien il ne se passera……….. Rien !!

Tout simplement.

Enfin, en ce qui concerne l’esprit, le fonctionnement et les règles du football.

Car pour le reste, oh que oui il va se passer des choses.

Et pas des très drôles.

 

 

La carrière de Thierry Henry est sans doute terminée.

En tout cas elle ne se remettra pas de cette histoire.

Déjà qu’elle était largement derrière lui, et que ses performances ne suscitaient guère l’enthousiasme depuis un moment, mais ce qui lui reste devant n’est sans doute pas réjouissant.

Nous saurons très vite quel accueil lui sera réservé sur tous les terrains du monde, mais il ne faut pas être très divin pour imaginer que sa fin de carrière va être bien difficile.

Et il aura a juste titre beaucoup de mal a le vivre et a le supporter.

Ses remords tardifs n’y changeront rien.

Son offre de rejouer ne dupera personne non plus.

Bien sur qu’il n’a pas voulu « délibérément » tricher, le ballon lui échappe, il le récupère de la main largement pas reflexe, il suffit d’avoir un tant soit peu jouer au foot dans sa vie pour comprendre cela.

Mais comme tous les footballers élevés dans la culture du « pas vu, pas pris », il n’a rien dit avant la fin de match.

Seules quelques images a la fin de la rencontre, le montre assis par terre la tête dans les mains, et a quel point lui au moins, contrairement a ses dirigeants, il a pris conscience du désastre.

Trop tard.

Pour lui, nul doute que le prix a payer va être lourd.

Très lourd.

 

 

Mais ce qui est pire c’est que pour l’Equipe de France aussi.

Nous revenons à nos propos initiaux, la détestation va être gigantesque.

A commencer lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, ou il ne faudra guère compter sur le soutien du public.

Pire, nos adversaires auront eux un stade acquis à leur cause, car pour tout le monde « la France n’aura rien à faire la ».

La France et son équipe black blanc beur qui fait souvent sourire gentiment…. risque fort de déchainer haine et colère.

Les bleus resteront pour longtemps l’équipe qui a volée « sa qualification ».

Pour tous les anglos saxons, qui ne nous aiment déjà guère, mais aussi pour tout le monde.

Si Henry s’est excusé, Domenech lui bien sur, n’a pas eu cette intelligence.

Pas un mot de regret, au meme type que la Fédération qui s’est déshonorée elle aussi, mais qui du coup par sa bêtise a sans nul doute plombé la sélection nationale en n’ayant meme pas l’hypocrisie de « faire semblant »….

 

Domenech confirme certes qu’il a une chance légendaire,  mais il devra sacrement compter sur Platini son copain de forfaiture, pour lui « arranger » un groupe sur mesure à la Coupe du Monde.

Imaginer qu’on tombe sur l’Algérie.

Vous voyez le tableau ?

Vous pouvez déjà planquer vos voitures…

Car  le plus fort c’est que bien sur la planète foot sera derrière l’Algérie.

 

Alors non il n’y a pas de quoi se réjouir de cette affaire, ni pour le foot en général hélas, ni surtout pour l’image de notre sélection nationale et pire encore de notre pays.

 

 

Reste me direz vous que le spectateur, français ou pas, est versatile.

Et qu’il suffit de bien jouer et de gagner pour retrouver son soutien.

Certes mais cela n’est pas le plus petit des problèmes justement.

Quand on voit l’indigent niveau du football pratiqué par nos « stars » dont le plus petit salaire est sans doute de 200 000 euros par mois on ne peut qu’être inquiet.

Gourcuff si talentueux à Bordeaux nous rappelle Luyindula quand il est en équipe de France, transparent et maladroit.

Alou Diarra n’a rien à faire la.

Gignac ressemble à un joueur de CFA.

Evra ressemble …au cousin de celui qui joue à Manchester.

C’est effrayant.

Des que ces joueurs ont le maillot bleu sur le dos…ils ne savent plus jouer.

Chercher l’erreur…

Ou plutôt chercher celui par qui arrive l’erreur

 

Mercredi, il y avait un gardien ( le meilleur depuis Bernard Lama) qui mérite une statue et dix « stars » ridiculisées par de bons joueurs britanniques, dont certains sont remplaçants dans les équipes ou les nôtres sont titulaires.

Et ridiculisées n’est pas exagérée.

 

Alors il faudra autre chose que des « mains » ou la baraka légendaire de Domenech pour reconquérir le public.

D’Afrique du Sud et d’ailleurs.

 

Et si cet imbécile et son copain Escarlettes pensent que  Mercredi dernier la France a « gagné » sa qualification au Mondial, ils se trompent, car elle a probablement perdu bien plus.

Son honneur d’abord, et de surcroit le respect et l’amour des autres.

Ca fait beaucoup.

Publié dans Sport

Commenter cet article

Baetz 29/11/2009 15:43


Ces cris d'orfraie sont tout à fait excessifs et ne veulent pas constater ce qu'est le sport de compétition. Un spectacle et rien d'autre. Une école de tricherie dans toutes les spécialités et une
entreprise de destruction des corps des athlètes par toutes sortes de moyens, visibles ou pas. Les Grecs réputés fondateurs de l'olympisme montraient moins d'hypocrisie que tous les professeurs de
morale; le fronton du temple de Zeus exposé au musée d'Olympie raconte la tricherie de Pélops qui acheta le cocher du char concurrent. Apollon arbitre au centre et a l'air de s'en soucier comme de
sa première sandale; on n'a d'ailleurs jamais demandé à Pélops de rendre le Péloponèse gagné dans cette course truquée. Comme quoi, le sport est originellement perçu comme une actvité de tricheurs.
Je tiens à votre disposition les discours modèles d'Isocrate et de Lysias qui traitent de contestations dans les résultats des différents jeux.
La vidéo n'est réellement efficace que dans le tennis parce qu'elle ne regarde pas les hommes mais la balle et les lignes.
En sport d'équipe, c'est plus compliqué. En rugby elle ne regrde que la validité de l'essai, rien d'autre. Et, ce qui devient extraordinaire, c'est que l'arbitre vidéo a validé un essai pour que
ces pauvres samoans ne s'en retournent avec une valise vide. Tout le monde a pu voir qu'un essai marqué en deux temps par un hoçmme à terre n'est évidemment pas valide. 
Un spectacle payé par des spectateurs le plus souvent enragés et chauvins, c'est le sport y compris votre sacro-saint foot. Pierre Baetz 


alain 23/11/2009 16:56


excellemment bien vu
je vous rejoins totalement.
J'insisterais neanmoins sur un point.
La video dans le football n'aurait pas seulement la vertu d'eviter d'enormes scandales comme celui la mais aussi "d'eduquer" le public.
il est fort probable que Mercredi 90% si ce n'est plus du public dans le stade n'a pas vu la main de Henry. I l aura fallu sans doute qu'ils regardent la tele peut etre le lendemain seulement pour
conprendre le desastre.
Des images sur grand ecran pour tous les spectateurs en particulier des places populaires auraient pour vertu de montrer de maniere indiscutable, comme au Tennis ou au Rugby la validite des
decisions d'arbitrage et du coup d'apaiser les coleres ou les sentiments d'injustice


Lorenzo 22/11/2009 19:01



Bien dit. C'est la pensée de toute l'Italie.