SARKO-VILLEPIN-CLEARSTREAM-KARACHI ...MEME COMBAT ?

Publié le par Patrick Gouverneur

Il y a peu nous vous avions alertés sur une affaire qui devait, disions nous, occuper nos chers medias a la rentrée.

L’affaire que tout le monde appelle désormais l’affaire de l’attentat de Karachi en 2002, qui a occasionné la mort  de 11 ingénieurs français.

Nous vous avions sensibilisés sur la nouvelle piste que semblait suivre le juge d’instruction Marc Trividic qui serait celle d’un attentat téléguidé par les Services secrets pakistanais en représailles de commissions non payées par la France et non pas celle d’un attentat d’Al-Qaeda.

Commissions en fait bloquées par Chirac a son arrivée au pouvoir car il soupçonnait les balladuriens de profiter de retro –commissions pour financer leur campagne électorale, perdue de surcroit. Du coup, les engagements vis-à-vis de certains militaires pakistanais n’auraient pas été honorés.

Et ces derniers se seraient vengés, en provoquant l’attentat de Karachi.

 

Nous en étions la, quand le juge avant de partir en vacances avait demandé la levée du secret défense, et nous attendions avec délectation la suite des hostilités après la période bronzage.

Vous ne serez pas surpris de lire qu’il ne s’est rien passé depuis.

En tout cas sur le plan technique du dossier. Normal.

Mais vous ne serez pas surpris non plus non plus, que nous vous confirmions que comme nous avons vous le savez l’esprit fort mal tourné, nous sentons de plus en plus une bonne odeur de pourri dans ce dossier car quelques »fuites » et commentaires divers parus ici ou la, normalement ne devraient pas nous tromper…

Prenons quelques petits éléments par exemple.

Alors que l’on ne lui demandait rien, quand ces rumeurs sont sorties en Juin le Président de la République a cru bon de qualifier toute cette affaire de « fable »…

Bon , entre les « fables » et les « pschitt » on en a vu d’autres….

Depuis , chose curieuse, il a cru bon lors du dernier conseil des ministres avant les vacances, de faire une sortie parait-il assez violente comme il en le secret contre « les agissements » de Dominique de Villepin. Ce que certains Ministres pas très discrets ont cru opportun de répéter….au Canard Enchainé.

De quels agissements s’agit-il ?

Sarko ferait allusion aux rumeurs et menaces diverses colportées justement par le Vicomte sur l’Affaire de Karachi.

Que vient faire le dedans de Villepin ?

Bah voyons, il était secrétaire de l’Elysée en 1995, et c’était l’âme damnée de Chirac. Donc il est au courant de tout.

Et justement il se vanterait en privé d’avoir fait écouter les conversations de collaborateurs de Balladur et de Léotard qui mentionneraient sans gêne dans leurs propos les fameuses commissions.

Info ou intox, en tout cas apparemment Sarkozy était extrêmement agacé.

Il faut dire que le même de Villepin doit comparaitre le 21 Septembre prochain devant le Tribunal pour l’Affaire Clearstream, pour laquelle vous vous souvenez que Sarkozy veut le pendre « a un croc de boucher »…

Parallèlement a cela, on découvre fort opportunément ici ou la des « fuites » la encore fort opportunes, que Claude Thévenet l’agent secret qui a raconté toute l’histoire au Juge sur une note serait un proche affiché de Yves Bertrand, ancien patrn des Renseignements generaux, l’homme des coups tordus chiraquiens, grand manipulateur de Juges d’Instruction devant l’eternel…

On découvre aussi que le journaliste de Libération qui a « sorti l’affaire » Guillaume Dasquie, reconnait sous la pression de ses « collègues »  du journal qu’il a travaillé avec Claude Thévenet. Iils ont même le même avocat, Maitre Fétida, ce qui j’en conviens peut être un pur hasard...…

A tel point que tout de même, certains journalistes de Libé se sont émus de l’encartage un peu trop visible de Dasquie,  auprès de Laurent Joffrin, le patron du quotidien.

 

 Alors vous secouez tout cela, et vous avez un bon petit mélange qui pue.

Au point que notre esprit mal tourné nous a conduit a penser que Villepin qui est en sérieux danger dans l’affaire Clearstream, pourrait avoir voulu faire passer un message aux Sarkozystes. Et en particulier au premier d’entre eux…qui doit on vous rappeler…. lorsque l’on parle des « balladuriens » on parle de Nicolas Sarkozy qui était le Directeur de sa campagne ?

 D’où sa colère peut etre.

Un message peut etre du genre….mettez la pédale douce sur Clearstream sinon on pourrait reparler de ces sous marins meurtriers…

Et puis dernier élément, il y a quelques semaines a peine Gaston Flosse l’empereur de Nouvelle Calédonie, est tombé, (enfin diront certains…) et du coup les frasques financières de Jacques Chirac, pourraient revenir sur le devant de la scène.

Et du coup voila donc une raison supplémentaire de faire passer des messages à qui de droit…

 

Alors voyez vous, peut être on se trompe, et peut être tout cela n’est qu’un concours de circonstances, mais si nous avons raison ….l’automne risque d’être chaud.

Car rappelez vous que dans ce genre d’affaire ce qui est important ce n’est pas pourquoi on en parle mais pourquoi maintenant ?

C’est le timing de la sortie des infos qui compte.

Et le hasard médiatique, comme vous le savez n’existe pas.

Alors la simultanéité nous trouble.

Beaucoup.

 

 

 

Publié dans Politique

Commenter cet article