VIRER BESSON ? OUI MAIS IL N'EST PAS LE SEUL

Publié le par Patrick Gouverneur

A l’occasion de notre dernier article sur les pour le moins surréalistes conclusions que le gouvernement a pondues après 6 mois de ce ridicule débat sur l’Identité Nationale, un de nos lecteurs, Pierre, a eu un commentaire et une suggestion des plus intéressantes a nos yeux.

Il propose ni plus ni moins la suppression du Secrétariat d’Etat a l’Identité Nationale.

Celui ci étant en quelque sorte en chômage technique… le débat étant clos….

.

Suggestion des plus intéressantes et des plus pertinentes à laquelle nous souscrivons pleinement.

On y souscrit d’ailleurs tellement que la suggestion de notre lecteur nous a amené à nous interroger si le cas échéant il n’y en aurait pas d’autres de ces postes inutiles, permettant en les supprimant de faire de substantielles économies, en ces temps budgetaires difficiles.

 

Et bien nous nous devons de vous dire que l’on n’a pas été déçu….

 

Tout d’abord, il est intéressant de noter que notre ami Pierre a commis un lapsus tout a fait révélateur. Et parfaitement excusable puisque nous l’aurions commis également.

Eric Besson, puisqu’il s’agit de lui, n’est pas Secrétaire d’Etat à l’Identité Nationale, mais bel et bien Ministre.

Et oui. Difficile a croire mais c’est bel et bien le cas…

Alors supprimer un Ministre qui ne sert (plus ?) à rien ca n’en est que plus intéressant encore…

 

Regardons si vous le voulez bien les choses en détail.

Malgré les promesses de Nicolas Sarkozy pendant sa campagne qui s’était engagé à ramener le gouvernement a 15 Ministres, nous en sommes loin.

A ce jour, le gouvernement est fort de 38 membres, 19 Ministres et 19 Secrétaires d’Etat.

 

Evacuons d’abord les postes qui ne souffrent guère de contestation.

Nous parlons des postes bien sur, pas des individus.

Ministre de la Justice (Michèle Alliot-Marie), des Affaires Etrangères (Bernard Kouchner), de l’Intérieur (Brice Hortefeux), de l’Education (Luc Chatel), de l’Economie (Christine Lagarde), de la Défense (Hervé Morin), du Travail et des Relations Sociales (Xavier Darcos), de la Culture et de la Communication (Fréderic Mitterrand), de l’Agriculture et de la Pèche (Bruno Le Maire), de la Santé et des Sports (Roselyne Bachelot) ; en voila indiscutablement 10 qui ne sauraient être remis en cause.

On conviendra que l’époque justifie un ministre de l’Ecologie et de l’Energie (Jean-Louis Borloo), même si la préoccupation médiatique est certaine dans le cas present.

Cela fait 11.

Nous pourrions discuter l’existence d’un Ministre à part entiere du Budget (Eric Woerth) ou de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (Valérie Pecresse) en plus de l’Education et de l’Economie mais ils se justifient par l’immensité de la tache de leurs domaines de référence.

Et puis aussi pour une autre raison et majeure celle la,

Ces Ministres possèdent  et representent Administration de référence.

Or voila un critère essentiel a nos yeux.

 

Car on oublie trop souvent que c’est la première fonction d’un Ministre que de diriger son Administration.

On l’oublie trop souvent. Pour une raison simple, c’est qu’ils  ne le font pas…..

Par incompétence, par lâcheté  politique, à cause d’un turn over longtemps pratiqué façon chaises musicales ; qui faisait qu’au moment ou le Ministre commençait à maitriser son sujet…il était muté, peu importe, mais ce fut trop longtemps la réalité de ces 30 dernières années, c’est un fait.

Du coup une administration parfois forte de dizaines de milliers de personnes, est laissée à l’abandon, ou plutôt abandonnée à elle-même, par un Ministre qui ne veut « surtout pas de vagues » ce qui  fut comme chacun sait monnaie courante ces dernières années.

 

L’Administration n’en demande pas tant, s’auto gère et regarde « passer » les Ministres sans s’inquiéter plus que cela des « changements politiques »,  puisque pour qu’il y ait changements, encore faudrait-il qu’on les impose …

Pourtant le premier travail d’un Ministre c’est bien celui-là ; faire fonctionner une administration de façon harmonieuse et efficace, et  dans une direction politique voulue par la majorité  des citoyens qui vous ont porté au pouvoir.

Cela parait évident mais avouez qui c’est surtout évident…a l’écrire.

En tout cas si on veut bien considérer qu’Un Ministre est la pour gérer l’Administration dont il est en charge, nous voila à 13.

Pas très loin donc des 15 annoncés et promis pas Nicolas Sarkozy.

 On peut sans trop d’états d’âme y ajouter le Secrétariat d’Etat aux Sports (Rama Yade) qui se justifie au nom des principes de gestion évoqué plus haut.

On notera cependant avec intérêt…. que son « rattachement » au Ministère de la Santé  est plus douteux si l’on note que les bureaux de Rama Yade et de son équipe sont dans le 13eme, Arrondissement quand sa « patronne » est dans le 7eme.

Drôle de conception de l’efficacité mais nous verrons que Rama Yade est loin d’être la seule.’

Mais peut-être est ce voulu justement ?

Ca y est nous revoilà mauvaise langue…

 

Pour autant un Secrétariat d’Etat chargé de Commerce de l’Artisanat des P.M.E et du Tourisme (Hervé Novelli) ne parait guère se discuter non plus.

Et son rattachement au Ministère de l’Economie pas plus, d’autant qu’Hervé Novelli, lui par contre travaille a Bercy, comme sa patronne…

Même chose pour le Secrétariat d’Etat au Commerce Extérieur (Anne-Marie Idrac) et enfin du cas de l’Industrie (Christian Estrosi) qui relève du meme logique.

Saut que dans le cas d’Estrosi on ne voit pas très bien pourquoi il est Ministre …et pas les autres…l

Ou plutôt, on voit tes bien…. mais enfin passons.

Dans le même esprit, il nous semble que le Secrétariat d’Etat aux Affaires Européennes (Pierre Lelouche) rattaché a Kouchner, compte tenu de la lourde tache internationale de son Ministre de tutelle n’est pas tellement contestable non plus.

On en terminera avec le Ministre de L’espace Rural et de l’Aménagement du Territoire (Michel Mercier) qui a une lourde et importante administration à gérer lui aussi ce qui justifie sa fonction.

Et du coup, voila notre gouvernement de la France « restreint » a l’américaine, fort de ses 19, membres n’est pas très éloigné des promesses présidentielles.

 

Si on en restait la ce serait parfait.

 

Malheureusement 38 – 19, cela nous amène fort logiquement à 19 « cas » qui oscillent hélas entre le scandale et la rigolade absolue.

Le premier par exemple c’est le cas du Ministre chargé du Plan de Relance (Patrick Devedjian) Le poste est purement conjoncturel, et si on peut comprendre que pour « marquer les esprits » on ait voulu sacraliser la fonction, on ne peut que s’interroger sur l’efficacité et la réalité des fonctions de l’intéressé, qui n’a ni Administration ni Ministere ni reel pouvoir derriere lui.

Meme plus l’oreille du President apparemment….

Mais le cas de Devedjian nous amène à toucher du doigt le vrai problème de ses 18 autres collègues qui pour la plupart prêtent à rire ou au pleurer ; c’est selon.

 

 Car en fait depuis, grosso modo 40 ans, une tradition pour la moins douteuse, s’est instaurée petit à petit.

On a « inventé » des postes ministériels ou de Secrétariat d’Etat au gré de facteurs conjoncturels éminemment suspects.

Dans l’ordre, remerciements relevant du renvoi d’ascenseur, équilibrage politique entre courants de la majorité, ou pire encore opération de marketing et de communication pure et simple.

Le résultat est connu et évident, la réalité de l’action de ces gens-la se situe entre rien…et pas grand-chose.

Dans bon nombre de cas ces gens la une fois nommés se retrouvent confrontés a un problème parfois irréel, ils n’ont ni bureaux, ni Administration bien évidemment, ni collaborateurs, rien…parfois meme pas de budget disponible….

Certains qui veulent surtout la tranquillité s’en réjouissent, ceux qui espèrent vraiment et réellement agir comprennent tout de suite…

 

Et croyez moi,  dans cet esprit il ya bien pire encore que le « Ministre » de l’Identité Nationale qui lui au moins (en tout cas médiatiquement), a travaillé.

 

Par exemple on citera le cas du Ministre (si, si) des Relations avec le Parlement (Henri de Ramcourt).

Fonction certes importante mais qui ne justifie en aucun cas un poste de Ministre avec cabinet de collaborateurs, notes de frais et voiture de fonction (quand le Premier Ministre voir la Présidence croulant eux-mêmes sous les « conseillers », les collaborateurs et les Chargés de Mission) ont tout ce qui faut sous la main pour faire ce travail.

Ce n’est pas que le brave Henri soit ni dérangeant, ni agressif, c’est que tout simplement qu’il ne sert a rien, son job pourrait être fait par n’importe quel Député de la majorité un tant soit peu consensuel.

Que dire de la Ministre (et oui, c’est la dernière) chargée de l’Outre Mer et  des Collectivités Territoriales (Marie Luce Penchard).

Le fait que vous vous demandiez si Penchard n’est pas un  remplaçant du PSG suffit à justifier notre interrogation…...

Même chose pour le Secrétariat chargé de l’Emploi (Laurent Wauquiez) qui fait beaucoup plus de politique que de gestion , ce qui se comprend d’ailleurs avec tous les Ministres et Secrétaires d’Etat rattachés a Bercy et Christine Lagarde, il n’a pas grand-chose a faire Laurent a part communiquer une fois par mois pour les statistiques.,

Sans compter que l’emploi, comme chacun sait ne se décide pas donc pourquoi avoir un Ministre quand un haut fonctionnaire de talent suffirait.

Et il y en a un paquet qui ne sont pas debordés…

 

Ensuite vient le Secrétariat d’Etat aux Transports (Dominique Bussereau) qui est rattaché…. au Ministre de l’Ecologie (tiens…)

Mais cela n’a pas grande importance puisque ses bureaux se trouvent rue du Bac et non chez Borloo Boulevard Saint Germain.

Donc il n’est pas stressé par son patron…

 

Et ensuite nous tombons dans la plaisanterie absolue.

Vous avez une Secrétaire d’Etat rattaché au Ministre de l’Ecologie (encore une) , et qui est chargée… de rien.

Juste d’aider Borloo il faut croire.

A quoi ? on ne sait s pas, mais elle aide.

En plus des 80 membres du Cabinet de Borloo déjà en charge… de la meme chose.

Pour info, elle s’appelle Valérie Letard.

Bien évidemment, nous n’avons rien contre elle puisque nous n’avons aucune idée de qui elle est.

On continue avec la Secrétaire d’Etat chargé de la Prospective et du Développement Numérique (Nathalie Koscusto-Morizet).

Lisez notre article sur le numérique a l’école et no comment…

Alors elle est rattachée au Premier Ministre, qui comme chacun sait dispose de très peu de monde pour traiter les dossiers…..ils ne sont pourtant pas en sous effectif, c’est le moins que l’on puisse dire… a Matignon

Continuons à avancer dans le ridicule.

 Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Justice (Jean Marie Boeckel) chargé….de rien lui non plus.

 Encore un qui aide le cabinet pléthorique de la Ministre sans doute puisqu’il n’a pas de mission specifique…..

 

 

Et la Secrétaire d’Etat chargée de la Ville (Fadela Amara) ?

Ce n’est pas mal non plus ca…

La beurette de service ne fait rien d’autre que de passer a la télévision.

Elle est pourtant « rattachée » au Ministre du Travail (pourquoi pas ?) mais elle aussi a ses bureaux Place de Fontenoy dans le 7eme  et non au Ministère, histoire sans doute de ne pas être énervée ou stressée par son Ministre …qui au demeurant n’a strictement rien a foutre de ce qu’elle fait….

 

 

Un autre cas grandiose, le Secrétaire d’Etat à l’Intérieur et aux Collectivitees territoriales (Alain Marleix).

Oui je sais, il y en a déjà une qui est Ministre sur les mêmes compétences…. mais.que voulez-vous, lui il aide celle qui aide….. et il est content…

Evidemment nous ne pouvons pas passer sous silence le Secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants (Hubert Falco), un des grands fromages de la République, tant il n’y a strictement rien à faire….

Sans parler de celui de la Francophonie (Alain Joyandet) dont on sait depuis Alain Decaux que cela ne sert absolument a rien , sauf a se payer une voiture avec chauffeur…

Que dire aussi de la Secrétaire d’Etat chargé de l’Ecologie (Chantal Jouanno) qui est sympathique mais qui elle aussi ne fait que….aider le cabinet pléthorique de Borloo, ou les nombreux Secretaires d’Etat qui lui sont rattaches, elle n’est en charge …de rien, comme d’autres. Elle est la tout simplement….

Et nous terminerons en apothéose avec le Secrétariat d’Etat aux Ainés… (Je vous jure que je n’invente rien), la délicieuse et transparente Norra Berra qui est rattachée au Ministère du Travail (pourquoi pas….) et qui a ses bureaux Rue Saint Dominique, et évidemment pas au Ministère de sorte que personne ne sait très bien ce qu’elle fait…

Et le bouquet final avec encore un collaborateur de Borloo décidément extrêmement « staffé » le Secrétaire d’Etat a l’Urbanisme (dans les mains de Benoit Apparu) a qui on ne peut pas reprocher d’avoir fait de grosses conneries… depuis qu’il a été nommé….

 

 

Voila Mes Chers Amis, j’espère que cette revue de détail assimilable a un audit, vous aura intéressés et comme nous, fait réagir sur ce « clan des 18 » qui montre que Eric Besson et son Ministère de circonstance n’est pas un cas isolé, loin s’en faut.

 

Il y a même du boulot pour tout dire pour que le plus haut niveau de l’Etat soit geré efficacement….

Car si on ajoute à chaque fois les cabinets de collaborateurs, les bureaux les voitures et parfois la haute Administration du Ministere concerne,  des postes sans grande justification qui coutent fort cher.

Vous ne trouvez pas ?

,

Publié dans Politique

Commenter cet article