SARKOZY A T-IL ETE CONVAINCANT ?

Publié le par Patrick Gouverneur

Non à en croire les sondages qui ont suivi son intervention télévisée.

57 % des français qui l’ont regardé, précisément sont de cet avis.

 

De surcroit a des questions plus spécifiques, et précisant différents domaines de l’intervention présidentielle, les résultats sont assez identiques confirmant ainsi le scepticisme des français a l’égard de Nicolas Sarkozy en général. sarko_bras_ouverts_resigne_2006.jpg

 

Sur les retraites par exemple les scores sont un peu en hausse, mais indiscutablement souffrent du manque de crédibilité du Président sur ce qui était « l’Affaire » qui intéressait tout le monde, a tort ou a raison, et qui en quelque sorte entraine par amalgame le reste.

 

Hélas ce n’est pas tout à fait surprenant.

Ce phénomène de rejet nous l’avions bien ressenti lors de notre dernier séjour a Paris, il est bien réel et il est clair que cette Affaire, comme nous l’avons déjà dit, fait plonger voire replonger le Président dans ses mauvais travers dont il essayait pourtant de manière assez méritoire de se défaire.

 

Ce n’est pas surprenant non plus dans la mesure où, sur LE sujet, le moins que l’on puisse dire c’est que ses réponses…. ne répondaient pas a grand-chose.

 

Arcbouté sur la ligne de la défense qu’il avait arrêté depuis le début, il martelait qu’ « Eric Woerth  est un homme  honnête ».

Affirmation très certainement exacte mais malheureusement hors sujet.

La façon dont Sarkozy répétait et martelait cette affirmation avait un coté agaçant car cela pouvait être interprété (et ce le fut certainement) comme un moyen de ne pas répondre aux questions posées.

Ou plutôt que les auditeurs se posaient…

 

Sarkozy continuait à faire semblant d’ignorer le conflit d’intérêt pourtant le véritable problème, reconnu pourtant par Florence Woerth elle meme, mais jamais par son époux soulignons le.

Pourtant à peine poussé par Pujadas il concède qu’une « Commission sera mise en place pour régler le problème ».

Pourquoi donc créer une Commission s’il n’y a pas de problème ?

 

De meme « l’honnêteté indiscutable » d’Eric Woerth ne saurait justifier le moindre soupçon et le moindre problème quant au fait que le Ministre soit en meme temps Trésorier de l’UMP, aux yeux du Président.

Bon très bien.

Alors pourquoi lui « conseille-t-il » tout de meme de démissionner de ses fonctions a l’UMP ce que l’intéressé a fait illico le lendemain meme comme soulagé d’en avoir reçu le feu vert…. Pourquoi la encore lui « conseiller » de démissionner si il n’y a pas de problème ?

 

Ces pirouettes sarkoziennes, si habiles soient-elles n’abusent plus personne.

 

Et on peut d’ailleurs se demander si  ces mêmes pirouettes  utilisées par un autre n’auraient finalement pas le meme résultat….

 

Car sur ces sujets de moralité dans la vie politique je crois sincèrement que le mal est profond, et que la rupture est largement consommée avec une grande partie du pays.

Sur ces sujets, et par voie de conséquences sur les autres les politiques ne sont plus crédibles.

Sarkozy en tête tout simplement parce qu’il est le patron et que de surcroit il avait promis la rupture et le changement.

Sur ce sujet comme sur bien d’autres il paye ses propres paroles.

La banalité et la médiocrité d’une certaine façon de cette Affaire Bettencourt le met en contradiction en effet avec ses promesses.

 

Et le pire, c’est que l’on a l’impression que de la part de Woerth comme de Sarkozy, il y a dans leurs réactions a cette Affaire une part de sincérité…

Ils ne voient réellement pas le mal. En tout cas au début.

C’est inouï mais c’est comme cela.

 

Un Ministre est nommé au Budget, tout de meme un poste essentiel de la République, sans que personne ne se pose la question de savoir ce que fait sa femme

Et ceux qui savent qu’elle conseille fiscalement la première fortune de France, n’en sont pas plus émus que cela, en tout cas pas au point de sensibiliser l’intéressé et son patron Sarko sur « le petit problème éventuel »….

C’est proprement énorme.

 

L’intéressé apparemment non plus, puisqu’il ne « s’intéresse pas a la carrière de sa femme », il nous ferait presque croire qu’il ne sait pas pour qui elle travaille……bien qu’il ait remis la Légion d’Honneur a son patron….

Enfin ne rentrons pas dans les détails….mais tout de meme un minimum de screening avant les nominations ne serait pas superflu…..

 

Il en va de meme pour le cumul des fonctions dont certaines peuvent s’avérer « incompatibles »  ou difficilement entre elles.

Personne ne le voit, personne n’y songe.

En fait je crois que le cumul des mandats et des fonctions est tellement ancré dans les mœurs et les mentalités des politiques « qu’ils ne voient pas la non plus ou est le problème ».

Et du coup ils ne comprennent pas que ce qui est pour eux « normal »  pour la majorité des français, c’est tout simplement choquant !!

 

Sur ce sujet comme sur d’autres, Eric Woerth est une forme de bouc émissaire, disons que c’est tombé sur lui…

Ministre très important de la République, il est en meme temps Maire de Chantilly et Trésorier du plus grand Parti de France.

Et alors ?

 

On sait  que les énarques ne dorment pas, ne jouent pas au golf, ne vont pas au cinéma, ni au restaurant, ne prennent jamais de vacances et n’ont ni femme, ni enfants, ni maitresse….

Mais tout de meme.

Woerth comme les autres exercent au minimum deux de ces fonctions par délégation ou pire, ne les exercent pas.

C’est cette « normalité » dont les français ont assez.

Il serait temps que la Droite l’intègre, sinon les désillusions ne sont pas terminées.

 

Alors Sarkozy n’a donc pas convaincu et pourtant…

Pourtant je ne vous cacherai pas que je l’ai trouvé excellentissime.

Tout à fait excellent en effet, dans la forme en tout cas.

Convaincant et convaincu.

Pugnace, précis, argumentant soigneusement ses propos.

Je trouve que c’est sa meilleure intervention depuis longtemps.

Sérieux mais pas coincé, jouant sur la complicité, la sincérité, sur la « lourdeur de sa tache » et sur « son devoir » ….

Franchement du grand Art, en meme temps qu’une nouvelle stratégie de com sans doute.

 

L’homme est une indiscutable bête politique et comme tous ses confrères « animaux » c’est dans l’adversité qu’il s’éclate.

 

Je vous entends me dire que ses affirmations économiques sont parfois des approximations ou des simplifications…

Certes.

Mais les  simplifications servent à se faire comprendre et aussi à convaincre.

Je pense d’ailleurs que c’est sur cette partie de ses propos ou il l’a été le plus.

 

C’est pourquoi d’ailleurs les résultats du sondage que nous évoquions en commençant sont d’autant plus inquiétants car Sarkozy a été bon et meme très bon.

La réside la véritable inquiétude pour l’avenir politique du pays.

 

A-t-il perdu le contact définitivement avec le pays ?

Comme nous l’avons déjà évoqué d’ailleurs, à la manière d’un Georges Bush ?

 

On peut se le demander en effet.

Publié dans Politique

Commenter cet article