LES SONDAGES NE SE TROMPENT PAS...MAIS ENCORE FAUT IL SAVOIR LES LIRE

Publié le par Patrick Gouverneur

Les observateurs politiques étrangers aiment a souligner qu’en France on est toujours en train de préparer une élection.

C’est hélas exact, et ce n’est d’ailleurs pas étranger à la mauvaise foi, et a la démagogie qui caractérise notre classe politique, puisqu’on est en campagne electorale permanente.

Ee effectivement la classe politique s’agite déjà sur les élections régionales de l’année prochaine.

Il faut dire que ce sont des élections importantes.

Peut être même les plus importantes de toutes, puisqu’elles ont pour but de déterminer le pouvoir des Régions avec tous les moyens qui sont désormais les leurs. Ce n’est donc pas rien.

La gauche qui contrôle 20 Régions sur 22 a beaucoup à perdre, et du coup la droite salive déjà devant les problèmes du PS en se prenant à rêver.

A Bon Appétit Messieurs on est déjà en mesure avant tout le monde de vous dire ce qui va se passer le soir du deuxième tour à la télé…

Ils auront tous gagné.

Forcement la droite va bien arracher 2 voire 3 régions, ( pas plus), mais la gauche va mieux résister que la bérézina qui lui est promise par beaucoup.

Il y a quelques jours est sorti un sondage qui a permis à la droite de faire les malins en se proclamant « largement en tête ».

C’est parfaitement exact.

L’UMP selon ce sondage Opinion Way recueillerait 32% des voix contre 19% au PS et 16% aux Verts

Effectivement l’avance est spectaculaire.

Mais si on était l’UMP on se garderait bien de faire les malins.

Ce sondage est la quasi copie conforme du score des élections européennes de Juin dernier, ce qui est assez normal, et nous avions été a peu près les seuls à dire a l’époque que « le triomphe de la droite » était en trompe l’œil.

Les journaux qui ont fait leurs gros titres sur ces scores feraient bien de revoir leur arithmétique…

Car en plus des 32% de l’UMP on ne trouve guère des voix de droite que sur la liste Nouveau Centre a hauteur de…4%.

Etre tenté d’y ajouter les 6% promis au Front National serait bien hasardeux car on vous prend le pari que le vieux Jean Marie va gratifier l’UMP d’une ou deux triangulaires dont il a le secret, a commencer par sa chère Région Provence Cote d’Azur ou il peut faire les 10% que la Loi faite juste faite pour lui …, impose pour le second tour.

Et puis…et puis c’est tout.

Faites les comptes, on a du mal à dépasser les 40 %....

Ce qui au surprise veut dire que toutes les gauches en font pas loin de …60%.

Certes l’addition n’est pas automatique non plus.

Les 7% du Modem ne s’ajoutent pas non plus aux 8% de Melenchon/Buffet ou encore au 5% de Besancenot, c’est sur, mais tout de même la marge de manouvre est importante.

Manœuvre est le mot juste d’ailleurs.

Le PS entre autres devra faire de la place à tout le monde pour rassembler au deuxième tour.

Car ces journalistes triomphants ont oublié apparemment qu’il y avait un deuxième tour, et comme nous l’avions dit après les résultats des européennes, il ne se présente pas bien pour la droite.

Certes, un sondage n’est qu’une photo instantanée, mais les candidats de droite a cette élection seraient bien inspirés de faire campagne, et de faire une campagne un peu plus intelligente que le « soutien au Président de la République », qui est aussi sans espoir que l’anti Sarkozisme primaire de l’autre coté.

Et ils feraient bien de penser que les « problèmes » du PS ne suffiront pas non plus.

Il s’agit d’élections régionales, avec des enjeux régionaux.

Les français en général ne se trompent pas d’élection…… eux.

Bien sur on est encore très loin du scrutin, et beaucoup de choses peuvent se passer, et nous verrons entre autres, si le « siphonage systématique » du Modem par les verts est un vrai mouvement de fonds ou un phénomène de mode.

Il n’empêche.

Si 6 mois avant on commence à pratiquer la méthode Coué, Messieurs vous êtes mal partis.

Au passage on notera que les medias véhiculent des contre vérités et même des erreurs d’analyse élémentaires avec autant de facilité des deux cotes de l’échiquier.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article