LE PSG..... OBAMA .... ILS ONT TOUS PERDU LA TETE ?

Publié le par Patrick Gouverneur

Ah bah parlez m’en des vacances. Pour des vacances reposantes vous repasserez.

Histoire de vous tenir un peu en contact avec le blog, et certaines réalités je me proposais de vous faire partager mon terrible week end dernier avec les débuts calamiteux du PSG.

Moi qui faisais partie de ceux qui les voyaient déjà avec 10 points d’avance me voila frais.

C’est rassurant me direz vous , sur le fait que le foot est un peu plus compliqué que la juxtaposition de 11 bons joueurs, et sur le fait aussi que derrière ces milliardaires qui gagnent des centaines de milliers d’euros par mois, il y a des mômes de 22 ou 23 ans par mois et qui tout d’un coup ont eu les chocottes  face a la pression.

C’est en tout cas comme cela que je l’interprète pour ma part.

Tout d’un coup ils ont réalisé devant un Parc des Princes plein a craquer comme jamais depuis 10 ans, et de surcroit en plein mois d’Aout, qu’ils avaient vendu du rêve a des milliers de personnes et que désormais il ne s’agissait pas de se planter.

Et bien c’est exactement ce qu’ils ont fait.

La prestation de certaines est trop effrayante pour être vraie.

Sakho monstrueux depuis 2 ans,  shoote 4 fois a coté de la balleNene habituellement magique courrait la tête dans ses pompes, Matuidi  avait l’air du père de …. Makelele, et Hoarau a rarement été mauvais depuis 2 ans. Et tous les autres du coup guère mieux.

Hallucinant.

Je ne crois pas beaucoup aux explications a deux balles de Kombouare sur le « degré de préparation inégale » des joueurs et relayées naturellement par la presse.

Que je sache, les entrainements a St Etienne, a Rome ou a Paris ce sont les mêmes… donc les joueurs n’étaient pas en vacances dans leurs clubs précédents….

D’ailleurs les 35 dernières minutes montrent à l’évidence que le problème n’était pas physique. Non pour moi c’est une ânerie de langue de bois, le problème fut mental et cela pose d’entrée les problèmes que va devoir traiter Kombouare a la tete de cette équipe, des beaux effectifs et des stars c’est bien mais on ne devient pas Guardiola, Mourinho ou Ferguson comme cela.

En fait je reste confiant et optimisme sur ces achats de joueurs que je trouve excellents, et vous parlerais plus longuement du PSG et surtout de son management qatari quand l’actualité sera réellement en vacances.

 

Pour tout vous dire je me préparais aussi à vous parler, ce qui n’a évidemment rien à voir vous en conviendrez, de ces petites infos qui paraissent en bas de page des quotidiens pendant le mois d’Aout et qui font ma joie car leur publication estivale ne relève évidemment pas du hasard.

Comme par exemple  le compte rendu de l’assiduité des Députés publiée pour la Session 2010- 2011. Edifiant inutile de vous dire.

Vous connaissez le discours officiel qui est opposé a ceux, dont nous sommes, et vous aussi je présume, qui s’élèvent contre l’hémicycle vide et les votes collectifs a 1 h du mat : « le vrai travail ce n’est pas celui la, c’est celui qui est effectué en Commission, la ou on travaille réellement et sérieusement sur les projets de Loi ».

C’est incontrôlable, comme cela on est tranquille.

Sauf qu’il y en a toujours qui refusent de gober ce que l’on veut leur faire avaler. En l’espèce le collectif « Regards citoyens » qui s’est amusé a précisément en contrôler la réalité.

Et forcement leurs découvertes sont intéressantes.

102 députés sur 577 sont absents plus de 2 fois par mois (en Commission précisons bien) et sont donc assujettis a des sanctions financières. Oh énormes rassurez vous….  

En cas d’absence en effet répétée (plus de 2 fois par mois donc …) la sanction pourrait aller jusqu'à 25% de l’indemnité parlementaire de fonction (pas la rémunération du Député je vous rassure….), non l indemnité de fonction de 1420 euros.

On est rassuré 25% cela ne fait jamais que …355 euros par mois.

Ouf on a eu peur.

Tout cela est prévu par le nouveau règlement de l’Assemblée Nationale mais la Présidence de l’Assemblée se refuse à donner les noms.

Que voulez vous Démocratie  ne dit pas forcement transparence…

Alors évidemment des rumeurs circulent et des noms avec… Michel  Delebarre ou Arnaud Montebourg par exemple. Patrick Balkany lui aussi accusé également, en a profité pour rendre public …. qu’il était gravement malade, ce qui est moins drôle.

Toujours est il que la Démocratie française a encore du chemin à faire vers la transparence car Bernard Accoyer lui-même le President de l’Assemblée reconnait « qu’il  y a des intermittents mais aussi de vrais abonnés absents » et « qu’ils posent un vrai problème ».

Nul doute qu’en n’en parlant pas le problème va se résoudre….

 

Voila ce que j’avais prévu de vous évoquer mais évidemment l’actualité internationale et économique prend le pas  sur tout le reste et ramènent nos petits problèmes footballistiques-politiciens au deuxième plan.

Les marchés financiers ont baissé de 20% en 10 ou 12 jours.

Incroyable.

Le 21 Juillet le Dow Jones a 12600 points s’expliquait parait –il par les earnings (profits)  impressionnants des grosses boites américaines, leurs revenues en hausse et leurs perspectives encourageantes pour les mois qui viennent. Autant dire que CNBC se chargeait tous les jours de nous expliquer que la crise était derrière nous et que même si la croissance (2.5%) restait un peu molle (on est en Amérique) et surtout le taux de chômage inquiétant (9%) on devait pouvoir espérer une deuxième partie d’année plutôt encourageante. 

Regardez 10 jours à peine après ou nous en sommes….

La dessus en effet survient l’épisode que la quasi totalité de l’Amérique a considéré comme tragi comique et n’a pas voulu prendre au sérieux est arrivé, celui de la renégociation de la dette, les fameux 14 milliards de dollars (désormais des trillions…).

Ce que tout le monde avait considéré comme un jeu politicien et pathétique auquel Obama prenait part s’est avéré une bombe.

On a en effet découvert après (pour ma part en tout cas…) que la fameuse agence Standards and Poors avait menacé depuis 2 mois de dégrader la note américaine, si l’Amérique ne décidait pas de réduire ses dépenses de 4000 milliards.

Obama plus que tout autre adepte des mots, de la com. et pour être clair du blabla, et a coté duquel Sarkozy est un grand pragmatique…,  a continué son petit jeu politicien sans en tenir aucun compte, et a finalement comme tout le monde le pensait, signé un accord a deux balles avec les Congressman pour réduire la dette de … 2000 milliards.

Résultat ?

L’agence S and P et son Président John Chambers, a fait ce qu’elle avait dit, en tout cas prévenu, et a dégradé la note US.

Patatras le choc !!! La tout d’un coup Obama, réalise l’ampleur de sa boulette. Et les américains et leurs Congress man ridicules avec.

Que voulez vous a force de se foutre du monde et de n'ecouter que la politique...on paye le prix.

Fasciné que je suis par le système American depuis bien avant d’y vivre,  il y a un certain nombres de conclusions que je pense pouvoir tirer de cet événement tout a fait incroyable, même si je ne suis pas un spécialiste financier loin delà.

Si je l’étais j’aurais vendu le 21 Juillet, et hélas je ne l’ai pas fait.

Pas plus que les soi disant spécialistes remarquez bien… qui eux n'ont pas vendu non plus....

 

Toujours est –il que voila ce que j’ai envie de partager avec vous la dessus.

Il s’agit plus de questions que de reponses naturellement. Mais le drame c’est que j’ai très fortement l’impression que les réponses nos élites mondiales ne les ont guère.

 

-          Plus que jamais le décalage entre Wall Street et Main Street est incroyable. Toutes les grosses Corporates US ou presque croulent sous les milliards de dollars de profits, et les chiffres macroéconomiques n’épousent pas la même tendance.

Le chômage ne diminue pas mais elles « battent » leurs records de profits, et  Microsoft a dans ses caisses la somme faramineuse de 74 Milliards de $ et … ne sait pas quoi en faire. Wall Street pour une fois n’ayant pas tort « punit » l’action en reprochant a Microsoft de dormir sur son cash sans rien en faire.

Situation convenez en assez irréelle par les temps qui courent.

 

-          Quand certains parlent d’essoufflement de la puissance américaine comment se fait il que toute la planète tousse quand la croissance US est de 2 au lieu de 2.5 % ? Et quand je dis tousse on parle plutôt d’une véritable angine…

 

-          Les hommes politiques américains ont longtemps fait notre admiration pour leur sens de l’Etat et d'interet  National comparés  a nos hommes politiques hexagonaux enfermés dans leurs jeux et leurs rivalités.

Les hommes politiques américains ne sont ils pas en train hélas de se banaliser ?

Ou est le temps ou tous les Congressman chantaient ensemble l’hymne National devant le Capitole September 11 ?

Aujourd’hui leurs jeux stériles leurs petent a la tronche et dans l’opinion aussi.

Les Etats Unis semblaient avoir jusque la éviter le populisme. Le Tea Party risque fort de faire dégringoler leurs politiciens de leur piédestal l'annee prochaine.

 

-          Obama en tête de liste, lui qui a perdu 15 points de popularité en 15 jours.

Il était remonte à 55% après la mort de Bin Laden, désormais il est à son niveau le plus bas, 40%. Son leadership est à juste titre contesté, sa propension aux belles paroles devient exaspérante, pour ce qui nous concerne il nous rappelle quelqu’un…

En tout cas pour de plus en plus d’américains, c’est Dalida « Paroles, Paroles », mais la « leçon d’économie  qu’il vient de prendre de la part des chinois passe mal. Même George Bush tout d’un coup prend un coup de nostalgie….

 

-          Au moment où j’écris ces lignes Wall Street vient de varier de … 400 points en 50 minutes. Singulièrement quand la Fédéral Reserve a confirmé qu’elle ne souhaitait pas laisser augmenter les taux d’intérêts sur 2 ans. Epousant ainsi les thèses du sinistre Trichet qui de plus en plus passe pour le fossoyeur de l’Europe avec ses théories du même acabit.

J’aimerais que l’on explique à un vieux bonhomme comme moi élevé à l’inflation à 12 %, en quoi quelques points sont si mauvais quand on a des dettes?

Que l’on m’explique aussi pourquoi c’est si mauvais d’augmenter les salaires chaque année, même si c’est pour « compenser » la hausse des prix ?

Que l’on m’explique enfin et surtout pourquoi les pays qui font l’objet de notre « admiration » économique comme la Chine ou l’Inde eux en ont précisément de l’inflation ?

Pour eux alors c’est bon, mais pour nous pas ?

Quelque chose m’échappé ?

Sans doute, il faut croire.

-           

Comme vous pouvez voir mes amis le ton estival et badin de cette petite chronique n’a pas duré. Il faut dire que les vrais problèmes du monde ne s’y prêtent guère, c’est le moins que l’on puisse dire, et je ne pouvais pas ne pas en parler, même si c’est plus pour vous interroger qu’autre chose.

Rappelez vous il y a quelques semaines je vous avais indiqué sur le sujet Libyen que je « craignais de ne pas avoir tout compris » et déjà je vous en prenais a témoin.

Je ne sais pas ou vous en êtes mais moi je n’ai pas avancé

Publié dans Politique

Commenter cet article

baetz 18/08/2011 17:29



Je n'ai rien contre "un peu" comme on dit, d'inflation mais je voudrais savoir comment on fait alors que c'est le marché qui fixe le taux réciproque des monnaies. Inflation va avec dévaluation;
dîtes-moi comment on dévalue? et tout le monde en même temps, en plus?



le beauf 10/08/2011 17:25



For years and years I have preached that you need a little bit of inflation becaue nothing in this world is independent...and in economics everything is inter- dependent. The world is
made up of people that are not economists and even less econometricians (eggheads who apply mathematical and statistical techniques to economics) without the slightest thought of what makes "Joe
Blow" run. Joe Blow comes home at Christmas time and tells his wife he just got a raise, he's happy, she's happy and if a loaf of bread costs more they could care less ! They are happy !! Joe
works harder, and all goes well. When year after year he takes home the same pay check, you can bet he will find lots of things costing more, while the big companies profits "inflate". You can
bet your ass he felt he had a slice of the profit cake when his pay check went up once a year..now he feels he is being had !!  Right or wrong , what the guy turning the screwdriver thinks,
is what counts. In a lighter tone , remember when you see a bird in flight  " he can because he thinks he can"