LA COHABITATION? UN DOUX REVE OU UN GROS MENSONGE

Publié le par Patrick Gouverneur

La Droite continue a rêver tout debout, ou plus exactement a essayer de faire gober a ses électeurs l’illusion d’une cohabitation, en essayant de leur faire croire que l’UMP tout seul peut gagner les Législatives le 10 et le 17 Juin prochain.

Une farce absolue qui en l’espèce n’a rien de drôle.

Remarquez bien que compte tenu de la conjoncture internationale et de la situation du pays, je ne suis pas sur du tout qu’une cohabitation soit une perspective intéressante a considérer…..

Mais dans le cas présent cette question ne se pose pas de mon point de vue.

La Droite appuie son « optimisme », de façade je vous rassure, sur des sondages indiquant que la gauche n’est pas majoritaire dans le pays.

Tiens donc c’est un scoop.

C’était déjà le cas il y a un mois donc cela n’a pas changé…..

Sauf que dans le cas présent nos tètes pensantes de l’UMP font délibérément semblant d’ignorer deux choses.

 La première c’est que ce scrutin est un scrutin de circonscription, et a cause de leur aveuglement depuis toujours il n’est pas a la proportionnelle.

Autrement dit un sondage pour le coup ne veut rien dire. Il en faudrait en réalité 577 pour avoir une vision à peu près claire de la situation électorale.

 

En outre et ce n’est pas rien, le mode de scrutin est majoritaire a deux tours, donc c’est le report des voix qui comptent de manière décisive.

Et la mes chers amis l’UMP va retrouver un problème qui a coute si cher a Sarkozy pendant la Présidentielle, c’est que le FN quand il sera en position de le faire ne se désistera pas pour l’UMP. Pire, fort de 12.5% des suffrages il se maintiendra dans 130 ou 140 circonscription et fera dans la plupart des cas perdre l’UMP au deuxième tour, au profit du PS voire du Front de gauche dans certains cas.

Ajoutez a cela que dans le meme « esprit » et a titre de revanche, dans le cas ou un UMP serait absent du second tour il ne fera rien, ou même tout pour que le candidat de gauche soit élu. Résultat cette élection sera pour la droite un carnage, et pour la gauche et Hollande une victoire confortable.

 

Evidemment cette politique du pire de la part de Marine Le Pen n’est pas très « constructive » je vous l’accorde. Mais d’un point de vue strictement politique compte tenu de la situation elle se comprend.

En faisant payer aux Députés UMP de base les erreurs stratégiques de leurs chefs, Marine Le Pen cherche à diviser l’UMP et à provoquer la fameuse « implosion » dont tout le monde parle.

Apres les Législatives bien sur, et en particulier au moment du Congres du Parti a la rentrée.

Le combat des chefs a déjà commencé entre Copé et Fillon, mais quel qu’il soit, le patron du Parti ne remettra pas en cause la stratégie d’ignorance du Front National, et ne proposera jamais un accord électoral avec lui.

Conditionnés par la bien pensance et les medias depuis des années jamais Copé, Fillon, Juppé, ou encore Borloo ne reviendront la dessus. Pas inquiets qu’ils sont pour leur situation personnelle ils prendront un air pincé pour balayer cette hypothèse.

Les cadres de base du Parti c’est moins sur.

C’est d’eux que peut venir le mouvement.

Peut être seront-ils plus en phase avec les 60% d’électeurs des deux Partis qui y sont favorables. Peut être comprendront-ils que 20 ou 25% des voix ne fait pas 51% par magie, mais avec des accords électoraux comme dans tous les pays.

Le PS le fait depuis 30 ans avec des Communistes et des révolutionnaires et personne n’y trouve a redire.

Il faudra bien que les hommes politiques de Droite fassent leur « coming out » et s’interrogent sur le fait de savoir si 20% des français sont réellement fascistes et racistes….

Ou s’ils ne sont pas tout simplement  des français excédés par l’angélisme et le laxisme ?

 

Et puis ils pourraient aussi s’interroger sur le fait qu’avant cette bérézina annoncée des Législatives, il y a eu depuis 5 ans les Cantonales, les Municipales, les Régionales, et du coup le Senat….

Ca fait tout de même beaucoup non pour une gauche soi disant « pas majoritaire dans le pays » ?

 

Sarkozy après 5 ans de pouvoir laisse le pays en totalité à la Gauche avec tous les pouvoirs.

Mais au moins lui a-t-il essayé entre les deux tours de réunir les droites.

Un peu tard sans doute mais au moins il a essayé.

 

Alors espérons que cette démarche a ouvert une brèche dans le snobisme et l’aveuglement des têtes pensantes de l’UMP en tout cas dans les cadres du Parti sur le terrain.

C’est tout le mal que l’on souhaite.

 

Une chose est sur mes chers amis, nous aurons l’occasion d’en reparler …..dans les 5 ans qui viennent.

Publié dans Politique

Commenter cet article