L'AFFAIRE DSK PEUT AVOIR DES BIENFAITS COLLATERAUX

Publié le par Patrick Gouverneur

Sur les faits eux mêmes nous appliquerons a la lettre l’adage coluchien qui nous est si cher « quand on a rien à dire mieux vaut fermer sa …. ».                                                                   Ayons tous la patience d’attendre quelques jours pour en savoir plus, et notamment ce que DSK a à dire pour sa défense avant de les commenter davantage. A ce stade je crois que tout a été dit.

Sur la situation politique, ou plutôt électorale  en France, c’est un peu la même chose. Pour l’instant il ne semble pas que les mouvements d’opinion soient très spectaculaires, mais la encore attendons. Aujourd’hui l’opinion semble éprouver de la compassion pour DSK en imaginant dans sa grande majorité qu’il a été victime d’un piège ou d’une manipulation…, mais que se passera t-il si l’on découvre que l’histoire de Naffissatou-Ophélia est exacte ?images_Nafissatou_Diallo2_723605514.jpg

Le PS en paiera t-il seul les conséquences ? Ou toutes les élites seront-elles mises dans le même sac au profit du seul FN ? La encore trop tôt pour le dire.

Et puis les supputations ne sont pas notre tasse de thé, nous préférons de loin les faits…                 Et les faits justement, ce sont les conséquences « collatérales » de cette affaire sur la Société française, qui pourraient avec un peu de chance contribuer à faire évoluer les mentalités dans notre pays.                                                                                                                                                              Je veux parler à la fois de la conception de la Justice, et de la conception du journalisme dont cette affaire met au grand jour les gouffres culturels qui séparent nos deux pays.

Sur le premier point, manifestement les images ont secoué les français. Pour ma part je ne vais pas m’en plaindre, si cela suscite débats et réflexions.

Comme nous avons entendu et lu pas mal d’âneries depuis 3 jours, peut être est-il utile de rappeler certaines choses basiques.

 

La justice américaine fonctionne sur la base de 4 principes majeurs :

 

1 – Le système est la fondamentalement pour défendre les victimes, c’est un point essentiel. L’Etat, représenté par le Procureur, est chargé de faire tout ce qu’il peut pour que les délinquants (quels qu’ils soient) soient punis. Ceci explique pourquoi dans un premier temps l’accusation a une certaine prédominance sur la défense.                                                                                                     Ceci explique aussi pourquoi les jugements sont rendus par des jurys populaires, considérés comme plus « démocratiques » que des jurys de professionnels.

 

2 – Le système est sévère. C’est connu et pas nouveau, mais les français le redécouvrent a cette occasion. Les peines sont lourdes, de plus elles se cumulent, de sorte que les sorties « anticipées «  sont rares car compliquées.

 

3 – Il a l’obsession d’être équitable, et  c’est probablement ce qui a le plus surpris les français. Les images montrant DSK traité comme n’importe quel voleur de voiture ont surpris voire choqué. Aux US elles ne choquent plus personne car elles sont normales, ce serait de voir DSK bénéficiant d’un quelconque traitement de faveur qui interpelleraient les gens. Des stars du sport, de la Finance, du business ou du people ont reçu le même traitement et c’est ici normal.

 

4 – Enfin le système judiciaire américain a la préoccupation de l’efficacité et de la productivité. Il souhaite donc être rapide (ici on parle en mois quand en France on parle en années) et économe si possible. C’est ce qui explique en partie le fameux système de la « négociation » dont tout le monde parle désormais. Grace a lui, 80 % des affaires ne vont pas au procès et sont réglées « a l’amiable » avant.                                                                                                                                  Soit avec la victime, qui s’estimant convenablement indemnisée devient aux yeux de la justice « remplie de ses droits ». Soit avec l’Etat qui négocie une peine « acceptable » a ses yeux sans demander l’arbitrage final du jury populaire.

A entendre et lire les medias, ils semblent surpris…et critiques. Pas forcement étonnant puisque beaucoup d’entre eux mélangent angélisme et anti américanisme. Il reste à savoir si l’ensemble des français seront sur la même longueur d’ondes.                                                                                  Pas si sur, car ces principes rappelles ci-dessus sont exactement ceux que beaucoup de français critiquent dans notre système national, surtout les 3 premiers.

 

On ajoutera pour terminer la dessus que les américains respectent et ont confiance dans leur police et leur justice, contrairement a la majorité des français, ce n’est peut être pas tout a fait un hasard….

Le deuxième dossier, si l’on peut dire, posé par cette affaire c’est celui de la conception de leur métier de la part des journalistes français. Alors la mes amis je n’ai pas besoin de vous dire que je bois du petit lait.                                                                                                                                                                                 Enfin.

Les américains ne connaissaient pas tant que cela DSK. Les spécialistes de la Bourse et de la Finance oui bien sur, mais le grand public pas tellement. Ce qui les fait bondir, et ce que traduit la presse, ce sont les « histoires » qui sortent après coup dans les medias français.                            Ici des journalistes « qui savent » mais qui ne parlent pas cela dépasse l’imagination.        Comme en Angleterre, en Allemagne, et même en Italie désormais… 

La bonne nouvelle c’est que certains en France, je parle des journalistes, semblent « s’interroger » sur leurs pratiques professionnelles et leur déontologie. Si, si.

 

Pas tous certes. J’ai entendu les Directeurs de journaux entre autres se défendre de taire des infos qu’ils détiennent…..                                                                                                                              Mais les choses semblent bouger tout de même.                                                                              J’en ai entendu un certain nombre  exprimer leurs doutes si ce n’est encore leurs regrets.            Yves Calvi par exemple n’a pas eu peur de poser les bonnes questions à ses confrères, et à les répéter quand ils répondent a coté.                                                                                              L’affaire n’est pas gagnée, nul doute que 30 ou 40 ans « d’usages «  de la profession ne disparaitront pas comme cela, et les leaders du métier sont d’ailleurs ceux qui résisteront le plus. Maïs il me semble que le processus d’une plus grande transparence est en marche.

La trahison du « off » faite par Franz Olivier Giesbert, ou Nicolas Domenach était déjà un sérieux coup de canif dans le contrat tacite entre les medias et les politiques, l’affaire DSK en rajoute une couche.

 

La connivence et la complaisance des medias français sont dénoncées  désormais partout dans les medias internationaux,  ils ne peuvent plus l’ignorer.

L’affaire Tristane Banon par exemple (voir l’article précédent) est a la une, tant il semble hallucinant a tous les medias du monde qu’une telle accusation (vraie ou fausse c’est un autre problème) proférée a la télé et devant des journalistes de premier plan puisse être restée étouffée et tue pendant des années.

Il est donc probable que sur ce terrain aussi cette histoire va laisser des traces.

       

Mais pour vous dire la vérité, pour le coup elle aura au moins servi à quelque chose…

Si tous les « secrets » divers et variés, de l’Instruction, de la Défense, de la vie privée, utilisés  à toutes les sauces plus pour taire et dissimuler qu’autre chose, pouvaient  être un peu mis à mal, et bien on peut dire que DSK aura finalement été utile a son pays

 

PS . LA PHOTO DE NAFISSATOU- OPHELIA EST INTROUVABLE ? ET BIEN LA VOILA. MERCI QUI? MERCI BAM...

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

paul 23/05/2011 03:01



Voila le drame du mec qui se croie intouchable car deja President de la France, et qui va trousser une femme de chambre tel les pires Rois de France. Et il va en taule / Et il faudrait pleurer?



laurent 21/05/2011 01:23



merci pour la photo....


j'en ai vu une autre ou elle est encore mieux... DSK a du gout car je ne crois pas qu'ils ne s'etaient jamais rencontres...