KARACHI DE RETOUR ... ET JUPPE AUSSI

Publié le par Patrick Gouverneur

Rendez nous cette justice, on vous avait annoncé qu’a partir du moment ou les medias allaient condescendre a s’intéresser a l’Affaire  Karachi, nous allions en manger  a toutes les sauces, et bien nous y sommes.

Nous n’allons pas nous en plaindre puisque depuis que nous sommes tombés sur cette histoire nous vous disons qu’elle a tout d’une affaire d’Etat.

La véritable interrogation c’est plutôt de savoir pourquoi cela a pris si longtemps….

Mais enfin ca y est, c’est parti, depuis quelques jours les medias ont délaissé les affaires de cœur…et les autres de Liliane ….pour cette sordide affaire de sous marins.

Convenez avec moi cela dit que les apparentes somptueuses magouilles de cette affaire, et les 11 morts innocentes qui vont avec, ont autrement plus d’importance que la vie de famille des Bettencourt, qui sans l’entêtement absurde de Sarkozy à défendre l’indéfendable Eric Woerth (et pour quel résultat aujourd’hui..) n’aurait meme pas fait une page dans Voici…

Alors oui Karachi nous y sommes, grâce soit rendue a Renaud Van Ruymbeke qui s’y entend c’est sûr pour faire sortir les affaires de la ou on cherche à les enterrer.

Depuis une semaine Karachi est à la Une.

 

Avec quels résultats ?

Pour être honnête pour l’instant pas grand-chose.

On tourne meme un peu en rond.

Dans la mesure que tout ce qui est « sorti » ces jours derniers était en fait connu depuis des mois.

Et meme publié...

Pour des raisons obscures dans l’indifférence générale mais publiés ici ou la.

 

Oui il y avait bien des contrats de vente d’armes en 93 – 94 – 95, contrats que les hauts fonctionnaires de Bercy jugeaient « peu rentables et trop couteux en commissions » et recommandaient de ne pas signer.

Oui ce sont les politiques du gouvernement Balladur, a savoir le Premier Ministre candidat a la Présidentielle, son Ministre de la Défense François Léotard, et son Ministre du Budget Nicolas Sarkozy qui ont fait le forcing pour les signer.

Oui l’équipe Chirac, de Villepin, Millon, arrivée au pouvoir en 95 a arrêté les contrats soupçonnant une très forte odeur de magouilles et précisément de retro-commissions.

 

Voila ce qui est désormais officiel ou presque depuis 8 jours. Franchement il n’y a pas de révélations, pour qui s’est un tout petit peu intéressé a l’Affaire depuis des mois, il n’y a sans doute que pour le grand public qu’elles le sont, et encore il ne faut pas qu’il lise Bon Appétit Messieurs…..

 

Et puis entre soupçon et preuve il y a une marge.

Meme Villepin qui pourtant ne demande qu’a rouler dans la boue Sarkozy « pense » qu’il y a magouille mais « il n’a pas de preuves »…

 on entend ce qu’il ne dit pas…. a savoir hélas…. tellement il le pense fort.

Millon est sur la meme longueur d’ondes, quant a Chirac, a en croire la rumeur il est tellement « fatigué » qu’il n’est pas sur qu’il ait bien entendu la question…  

 

Et puis il a assez à faire avec ses emplois à la Ville de Paris.

 

Toujours est –il qu’avec tout cela on ne tient pas une affaire d’Etat…

En tout cas pas encore.

 

Les juges ne peuvent qu’être remotivés de cette nouvelle relance médiatique, et nul doute que si la vérité doit sortir un jour ce sera comme toujours par la pression médiatique, mais pour l’instant il faut bien reconnaitre qu’ils ne peuvent rien formellement prouver, puisqu’on ne leur donne pas accès aux documents qui pourraient le cas échéant les aider à le faire.

Cette obstruction évidente a la justice, qui en d’autres temps et surtout d’autres pays, seraient considérée comme parfaitement scandaleuse et inacceptable, semble plus ou moins acceptée en France.

Pour combien de temps encore ?

Telle est la question.

 

 

Nul doute qu’après les accusateurs (l’équipe Chirac) les juges entendront les accusés ((l’équipe Balladur, Léotard, Donnadieu de Vabres),  le Président étant de toute façon intouchable, et qui on vous l’annonce tout de suite ne se « rappelleront pas très bien » et de toute façon « n’étaient pas au courant des détails », car ces gens la sont trop occupés pour s’intéresser aux détails, c’est bien connu…

Ils entendront également (ils ont un peu commencé) les hauts fonctionnaires qui eux bien qu’en retraite ont encore une excellente mémoire, prennent des notes et justement font attention aux détails…

Puis, enfin espérons le, les fameux intermédiaires tant au niveau des coms qu’au niveau des sociétés écran, qui je vous rassure sont connus, et auxquels pour l’instant on n’a jamais rien demandé…

Pour ce qui les concerne s’ils ont touché ce qui était convenu ils auront perdu eux aussi la mémoire.

C’est normal, c’est la règle.

S’ils s’estiment lésés, alors la ca peut peut - être balancer.

 

Alors ce qu’il sortira de tout cela ?

Notre petit doigt nous dit qu’au niveau des faits peut être pas grand-chose.

Je ne suis pas sur en effet que la loi de l’omerta soit facilement brisée, les risques sont trop importants.

Au niveau politique c’est autre chose.

Il est certain que lorsque le Président dit « qu’il n’a rien à cacher » mais qu’il refuse en meme temps de donner les documents qu’on lui demande cela fait désordre

Lorsque Fillon se déclare a la disposition de la justice mais que certaines perquisitions sont interdites, il y a la comme une certaine contradiction….

Comment le ressentiront les français ?

On verra,  mais j’ai le sentiment que cette affaire s’ajoutant au climat ambiant ne va guère être favorable au Président en tout cas a son image.

 

Alors me direz-vous il ya une solution simple pour Sarkozy… Ne pas refaire les mêmes erreurs qu’avec Woerth, donner les documents, et clôturer ce dossier avant qu’il ne pourrisse les derniers mois avant la Présidentielle.

Vous avez tellement raison que je suis sur qu’un des «  fameux conseillers » du Président a déjà eu l’idée.

Alors pourquoi ne le fait-il pas ?

Et bien la réponse est hélas sans doute dans la question,  s’il ne le fait pas c’est que les documents en question ne doivent pas être bien jolis à montrer….

Sans doute que leur diffusion entrainerait des résultats en terme politique encore pire que faire de l’obstruction.

 

Une chose est sure, cette histoire va alimenter la vie politique nationale pendant un moment et il faudra surveiller les mouvements éventuels d’opinion.

 

Deux remarques pour finir.

Je me moque depuis le début du silence socialiste sur le sujet…

Je veux bien reconnaitre qu’il est un tout petit peu moins assourdissant ces derniers jours…

Mais enfin les dizaines de millions des armes les intéressent nettement moins que les quelques 150 000 euros que Liliane B aurait filé a Sarkozy

Leur pugnacité n’est tout de meme pas comparable, et cette « indulgence » continue à me troubler.

A moins qu’ils en gardent sous le pied pour le futur ?

La encore a suivre.

 

 

Et puis une dernière sur un fait qui me turlupine.

Il semble que l’on ait curieusement « oublié » que l’équipe Chirac de 95 avait un Premier Ministre, et que ce n’était pas de Villepin…

Celui-ci  n’était « que » Secrétaire de l’Elysée.

Ce Premier Ministre c’était Alain Juppé… c’est curieux comme on semble passer à coté de ce petit point de détail…

Et qui vient d’être nommé au Ministère de la Défense qui précisément refuse jusque la de transmettre aux Juges les fameux documents ?

Alain Juppé…

Comme le hasard fait parfois bien les choses…

 

Alain Juppé qui a d’ailleurs déclaré a l’Assemblée cette semaine «  qu’il n’avait rien à cacher sur cette affaire » bon ca c’est comme tout le monde, et que comme « il venait d’arriver au Ministère, il ne connaissait rien a l’Affaire » si si je vous jure il l’a dit.

Il a meme été jusqu'à rajouter « que l’on veuille bien lui donner quelques jours pour s’informer » resic…

Décidément l’Alzheimer est un vrai fléau…

 

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

patrick g 28/11/2010 17:16


Je me pose rigoureusement la meme question que vous et dans les memes termes. Leur silence , en tout cas leur reserve, laisserait a penser qu'ils ne sont pas tres confortables sur le sujet. Ce qui
est difficile a imaginer tant le gouvernement de 93-95 etait homogene et sans aucune implication socialiste. C'est la "conspiracy theory" que par principe je n'aime pas beaucoup car ce genre
d'affaire se gere avec tres peu de monde et l'omerta 15 ans apres est tout de meme impressionnante... Une strategie de com pour comme vous dites pour coller au calendrier? Difficile egalement car
si ce pourrait etre le cas au niveau des leaders il est complique pour ne pas dire impossible de controler les declarations et les etats d'ame de tout le monde. Honnetement je n'en sais rien.
J'aurais bien sur tendance a privilegier la deuxieme solution. Mais sans conviction. Ce qui est impressionnant c'est la vitesse a laquelle sortent les PV d'audition chez le Juge, je pense que le
mois qui vient va etre important en tout cas sur le point que vous evoquer. Le silence socialiste va rapidement devenit "troublant"


Etienne PROTHERY 27/11/2010 19:24



Comment se fait-il que les socialistes n'aient pas réagi depuis le temps que dure cette affaire ?


J'ai du mal à croire qu'ils aient eu la patience d'attendre et de calculer un timing qui permette de de faire éclater l'affaire au moment des présidentielles...


Qu'en pensez-vous ?