JE SUIS DECU PAR LE TOUR DE FRANCE.....

Publié le par Patrick Gouverneur

Je crois que c’est historique, jamais sur le blog depuis 4 ans et près de 800 articles je n’avais parlé de vélo.

De cyclisme comme disent ceux qui causent bien le français…

Moi je dis vélo.

Et bien oui j’adore le Tour de France. Je le confesse sans honte, le spectacle me plait, la performance sportive est impressionnante, le succès populaire est tout à fait incroyable et le suspens souvent au rendez vous, en tout cas  depuis ces dernières années.

Certes je ne regarde que les 4 ou 5 étapes qui « comptent », les autres relèvent plus de la kermesse populaire qu’autre chose. D’autant que les enjeux économiques aidants, le boulimique Cavendish ne laisse guère de place pour les surprises et les baroudeurs.

Mais ces étapes de montagne, quel spectacle, quelle incroyable performance sportive hallucinante. Heureusement qu’elles sont la d’ailleurs sinon on ne sait pas comment ces gars la se départageraient, tellement ils sont tous bons et donc tellement proches les uns des autres aujourd’hui.

Et oui figurez vous que cette passion elle vient de loin. Elle vient de mon enfance ou j’écoutais avec mon père le Tour à la radio pour savoir ce que faisait Anquetil,  seul coureur qui m’intéressait, ma première idole.

Et la seule que j’ai jamais partagée avec mon père, car après sur le football, le pauvre était plus fana que compétent…

Anquetil  que j’allais voir ensuite a la Cipale (a 200m de chez mes parents) dans les critériums d’apres Tour. C’est vous dire.

Donc j’assume parfaitement le coté popu, pour ne pas dire plouc que certains reprochent au Tour de France, mais moi j’adore.

C’est la vraie France, celle qu’on aime, même quand le public un peu chauffé au rose du coin se comporte comme des débiles au bord de la route.

D’accord ce n’est pas toujours très classe mais imaginez les drames si les cretins des stades de foot étaient a 1 m du poteau de corner…. 

Je pourrais vous faire des pages et des pages sur les tactiques, les courses d’équipe, les stratégies contradictoires ou convergentes des équipes sur le papier pourtant en concurrence, des pages et des pages.

D’ailleurs c’est Anquetil qui a plus ou moins inventé tout cela….

Mais si j’ai décidé aujourd’hui « a chaud », alors que le Tour 2011 vient a peine de se jouer, de réagir la dessus et non comme d’habitude sur le PSG, c’est que je suis énervé.

 

Bon allez je ne résiste pas a vous dire un mot du PSG quand même.

Mais juste un mot.

Si avec l’équipe que les quataris sont en train de lui construire le PSG n’est pas champion avec 6 points d’avance, Antoine Kombouare peut se préparer au chômage, et ses patrons auront bien raison de l’y envoyer.

Je pese mes mots.

L’année dernière le PSG était sans discussion possible la meilleure équipe de France, je le maintiens et j’affirme être objectif en disant cela, et pourtant a perdu la Coupe et le Championnat avec un mélange de malchance, de maladresse … de l’absence d’un gardien, et parfois d’un coaching frileux.

Cette année les quataris lui amène un goal (Douchez), un arrière central international Serbe (Bisevac) plus Matuidi, Jeremy Menez et Kevin Gameiro tous trois titulaires de l’équipe de France de Laurent Blanc.

Si avec tout cela il n’arrive pas à gagner il faut qu’il fasse un autre métier notre ami Kombouare. Si on veut bien considérer que Clément Chantome y sera bientôt, la moitie de l’équipe de France sera du PSG, sans compter Marvin Martin qui viendra peut etre aussi....

En plus mon petit doigt me dit qu’il risque de récupérer le brésilien Ganso (parait-il le futur Zidane…) au mois de Janvier.

Alors dans ces conditions effectivement ce ne peut être que Champion ou chômeur !

Bon voila c’est dit on en parle plus, revenons au velo.

A la petite reine comme on dit.

 

Oui je suis énervé.

Par la course de cette année et par la personnalité de son vainqueur, l’Australien Cadel Evans.

Voila un garçon qui va gagner le Tour sans avoir gagné une seule étape. A dire vrai il faudrait rechercher mais je crois que ce n’est jamais arrivé !!

Il n’a même jamais en tète de la course une seule fois.

Pas une attaque, pas une échappée, même pas la moindre tentative.

Ce type est un suceur de roue comme on dit.

C’est un coureur complet certes, qui n’a pas de point faible, mais qui n’a aussi a mes yeux aucun charme aucun charisme.

Il me rappelle, les spécialistes sauront de qui je parle,  Joop Zoetemelk, suceur de roue expert du même acabit.

Cadel Evans est pour moi un triste vainqueur.

A l’image de la course de cette année.

En fait si Evans a gagné c’est que les autres n’ont pas été capables qu’il perde….

Belle La Palissade me direz-vous. Certes mais c’est la vérité.

D’abord je crois que les vrais favoris ne l’ont pas pris au sérieux au début.

Ensuite Andy Schleck qui avait certainement «  le Tour dans les jambes » a gâché sa chance dans les Pyrénées.

A force de se retourner pour voir ou était son frère et ou était Contador il s’est peut être fait mal au cou et pendant ce temps la Evans collait en n’en demandant pas tant.

Les frères Schleck ont été bluffés par Contador qui sans ses "steaks hachés " n’est plus le même Contador… (l’année dernière c’est Armstrong qui a presque réussi à faire croire qu’il était encore Armstrong…). Vous pensez le vrai Armstrong il mettait 5 minutes a tout ce monde la....

 A force de se méfier de lui et de ses contres qui n’arrivaient jamais, ils ont oublié d’attaquer, et de prendre du temps afin d’assurer le contre la montre.

Quand il s’est réveillé dans les Alpes Andy n’a pris que 2 minutes, pas suffisant.

Bien fait me direz vous.

Andy Schleck et son frère ont été victimes de leur prudence et de leur tactique étriquée.

C’est vrai, et de ce point vue la effectivement c'est bien fait.

Et de ce point de vue la egalement on ne regrettera pas que cette frilosité transforme Andy Schleck en Poulidor des années 2000 (il fait 2e pour la troisième fois…).

Il n’en reste pas moins vrai que du coup le vainqueur Cadel Evans est un peu avec tout cela un vainqueur par défaut.

En tout cas Andy Schleck ne peut que s’en prendre a lui-même (et sans doute a son manager) pour son infortune.

 

Même si le Tour a changé, le niveau des coureurs également, comment ne peut on pas regretter  les flamboyantes chevauchées de Merckx, de Bernard Hinault et même de Lance Armstrong.?

 Eux ils n’attendaient pas les 4 derniers kilomètres de la derniere montée pour « creuser un écart « , ils partaient dans le 2e col de la journée et on ne les revoyait pas.

Ils ne passaient pas leur temps à regarder derrière si « l’autre" était la, ils partaient et puis après 20 minutes d’effort on voyait quels étaient les dégâts.

Et que dire de  Luis Ocana exceptionnel champion, qui s’était permis de mettre Monsieur Eddy Merckx lui-même a 20 minutes ( oui 20 minutes) avant de tomber, et de ne jamais se relever dans la descente de je ne sais plus quel col pyrénéen.?

Nous en sommes bien loin aujourd’hui avec des Pyrénées qui ont été escamotées par la frilosité des stratégies, au point que Evans bien caché s’est pris à y croire, tout comme Thomas Voeckler

Ah notre Thomas ! Il a fait rêver la France pendant 10 jours.

Mais Thomas admirable de courage l’était aussi de sincérité et de franchise. « Je ne sais pas ce que je fais la » disait-il.

Il était touchant d’honnêteté.

Et de sagacité.

Effectivement  il n’a rien perdu dans les Pyrénées, rien sur tout le monde non plus dans les Alpes, sauf sur Andy Schleck quand celui-ci a enfin osé se lâcher dans le Galibier et l’Izoard (excusez du peu). Et il perd 2 minutes, seulement 2 minutes sur les cadors à l’Alpe d’Huez en n’étant pas chanceux avec une moto de France 2.

Au final il rate le podium pour 2 minutes derrière les frères Schleck ….

Et il finit devant Contador.

Incroyable.

 

Pour moi cela veut dire la encore que bien sur sa performance personnelle est extraordinaire, mais aussi me semble t-il que celles des autres est …très moyenne. Personne ne croit vraiment (pas même lui)  que Thomas soit au niveau des 4 ténors du Tour et pourtant….

En quelque sorte Thomas Voeckler est a lui tout seul une démonstration par l’absurde de mon propos….et donc de mon agacement.

 

Bon vous me direz tout cela est bien relatif,  et de surcroit je suis sur que vous êtes nombreux a vous étonner que je puisse m’agacer … avec le vélo.

Et bien oui que voulez vous l’agacement est un défaut, ou une qualité c’est selon.

En tout cas je pense qu’il est nécessaire et finalement assez sain.

Alors le vélo vous étonne ?  

Vous savez la plupart du temps quand j’écris j’arrive  à me contrôler.

Imaginez-moi devant un match du PSG quand le goal donne un but à 1 minute de la fin et coute 2 points… « léger incident » dont personne ne parle plus d’ailleurs 3 mois après….

 

Comme quoi la mémoire c’est peut être la clé de l’agacement.

Qui sait ? Dans le velo comme dans autre chose......

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MICHEL 26/07/2011 21:36



Je vous trouve tous durs avec Evans. Certes il n'est ni tres flamboyant ni tres charismatique, mais il n'a pas de points faibles, il n'a pas fait d'erreurs et au final il n'a pas ete reellement
mis en difficulte par Shcleck a part dans le Galibier. Les autres n'ont pas ete capables de le lacher donc il gagne a la regularite, c'est le jeu. Cher monsieur Patrick votre idole Jacques
Anquetil n'etait pas toujours flamboyant lui non plus. Mais il faisait moins d'erreurs que les autres et profitait a chaque fois de leur faiblesse meme d'un jour. Et il fut un champion
d'exception.


Il est vrai que lui comme Hinault il etait capable de faire la difference...sur le plat une autre dimension



KEVIN 26/07/2011 21:19



Decidement vos competences sont diverses et variees... Moi je suis assez d'accord avec vous sur Cadel Evans qui n'est pas tres excitant c'est le moins que l'on puisse dire. Mais vous avez raison
de  preciser que ce sont surtout les autres qui ont mal couru. Surtout dans les Pyrennees ou a force de se regarder ils ont fait le jeu de Evans. Pour ce qui concerne le PSG bravo pour les
pronostics de renforts, c'est un sans faute.


La encore je vous suis, si le PSG n'est pas champion avec cette equipe, c'est que Kombouare est un ane



jean michel conseil 26/07/2011 17:35



je viens d'écouter Billalian sur Europe 1, il a la même analyse....


Les grands esprits se rencontrent.


Jean michel



patrick g 25/07/2011 18:22



Bravo pour la culture, et autant pour moi. Je suis surpris de trouver Lemond et encore plus Contador en ...2010 dans cette liste. Comme quoi le panache n'est pas forcement indispensable. Et comme
quoi on peut tous avoir la memoire courte....


Merci de cette intervention en tout cas



Christophe 25/07/2011 17:27



Cadel Evans est le septième coureur qui gagne le tour sans gagner d´étape, avant lui il y a eu:


Roger Walkowiak en 1956, Gastone Nencini en 1960, Lucien Aimar en 1966, Greg LeMond en 1990, Oscar Pereiro en 2006 et Alberto Contador en 2010.