HOLLANDE.....SOYONS HONNETES FAIT DE BONS DEBUTS

Publié le par Patrick Gouverneur

Force est de reconnaitre, avec objectivité, que les premiers pas de François Hollande comme Président sont une réussite.

Manifestement la « normalité » annoncée pendant la campagne est confirmée.

La passation de pouvoirs a été sobre, républicaine, et donc réussie.

Tant de la part des partants que de celle des entrants d’ailleurs.

Par opposition a Sarkozy, François Hollande a en effet fait simple.

Pas de vacances a bord du bateau d’un de ses amis milliardaire, pas de célébration dans un grand restaurant parisien avec les stars du show biz et du CAC 40, qui avait couté si cher a son prédécesseur.

Manifestement il n’a pas oublié l’anti-sarkozisme…..

 

Sur un plan personnel il a également mis sa (nombreuse) famille a l’écart.

On sait qu’il a 4 enfants avec Ségolène Royal, on sait moins qu’il en a eu aussi 1 (en même temps d’ailleurs…) avec Anne Hidalgo, Adjointe au Maire de Paris.

Sa compagne Valérie Treilweller en ayant de son coté je crois 3 ou 4 de son premier mariage, cela aurait fait tout de même beaucoup….

Comme il a apparemment réglé de manière « normale » ses relations avec ses ex et les mères de ses enfants, il a mis tout le monde a l’écart des festivités, comme ca il n’y avait pas de problèmes, et pas de commentaires plus ou moins mal intentionnés….

 

Il a débuté comme Sarkozy il y a 5 ans son mandat par une visite en Allemagne, et les hasards du calendrier le conduisent a Washington ce week end.

Un démarrage somme toute en fanfare.

 

Je dois confesser que j’aime bien le gouvernement.

D’abord le Premier Ministre.

Jean Marc Ayrault est un bon choix. Il ne fait pas partie des socialistes sectaires, et il est un excellent maire de Nantes.

Il a surtout permis « d’éviter » Martine Aubry….

Les medias semblent le regretter, moi pas.

D’ailleurs a part Fabius (aux Affaires Etrangères) les « éléphants » du PS ne font pas partie de l’équipe Hollande.

Et c’est tant mieux.

Il est beaucoup plus sain, et plus adroit…, d’avoir appelé des Moscovici, Montebourg, Vals ou Peillon, ce qui dénote une volonté de changement et de rajeunissement.

Tant mieux.

Delanoë et Aubry donnés comme partant n’ont pas été retenus, peut être aussi a cause de cette nouvelle règle instituée par Hollande : un Ministre ne peut pas en même temps exercer un mandat électif local.

Ce qui aurait obligé Aubry et Delanoë à quitter leur bonne ville de Lille et de Paris…..

Voila en tout cas une sage mesure dont on se demande comme tant d’autres pourquoi elle n’a pas été prise avant….

La volonté de la République irréprochable s’exprime aussi avec la mise en place d’une « charte de déontologie » pour tous les ministres, sur laquelle on ne peut que se réjouir, avec cela dit les mêmes regrets… que l’interdiction de conserver un mandat de gestion pour un Ministre.

Il restera a mettre en place l’interdiction du cumul des mandats et l’introduction de la proportionnelle dans le mode de scrutin, et on aura une République avec une meilleure allure…...

 

Un seul petit bémol il n’a pas pu s’empêcher d’utiliser le Marketing sur certains postes. La nomination de certaines personnalités membres des « minorités » est discutable, quelques postes de Secrétaires d’Etat ou de Ministre Délégué aussi, et l’appellation de certains Ministères relève plus de la Communication que de l’efficacité….

Ministre du Redressement Productif pour Montebourg, est bien prétentieux pour un Ministre de l’Industrie.

Quant a la Ministre Déléguée a « la réussite éducative » c’est pour le moins pompeux, comme si l’Education pouvait théoriquement déboucher sur ….l’échec….

 

Reste que globalement ces premiers jours sont indiscutablement plutôt une réussite.  Evidemment a partir de maintenant le vrai travail commence.

Il va falloir se frotter aux réalités du terrain et a l’incroyable exigence des chiffres. Une autre affaire.

Une affaire que nous ne manquerons pas de suivre comme vous pouvez vous en douter.

En tout cas disons que Hollande pour l’instant a mis tous les atouts de son cote.

A lui de jouer desormais.

Publié dans Politique

Commenter cet article