FRANCOIS HOLLANDE DANS UN FAUTEUIL......

Publié le par Patrick Gouverneur

François Hollande sera Dimanche le 7e President de la Ve République.

Avec 53% des voix c’est notre pronostic.

Pronostic qui n’a rien de devin puisque c’est a peu près les chiffres des derniers sondages qui comme vous le savez ne se trompent pas….

La propagande UMP hélas n’y changera rien.

 

Le débat entre les deux candidats sur lequel Sarko comptait pour « exploser » son adversaire et montrer combien il « était nul » a naturellement accouché d’une souris. Les deux hommes étaient excellemment préparés et comme dans la plupart des cas il n’y a pas eu de vainqueur.

Encore que pour Hollande, ne pas avoir perdu est déjà une forme de victoire.

 

En regardant ce débat je n’ai pas été surpris par Sarkozy. Il a été pugnace, volontaire, compétent et même séduisant dans la défense de son bilan pourtant son boulet.

En revanche Hollande m’a impressionné.

Il a été « présidentiel ».

Et c’était finalement l’enjeu pour lui.

Il a défendu son programme avec conviction et cohérence.

Et il a surtout confirmé la posture qu’il s’efforce de tenir depuis des semaines c'est-à-dire d’un candidat rassembleur au dessus des Partis y compris du sien.

C’est naturellement une posture, mais il est tout de même extraordinaire qu’il annonce tranquillement qu’il ne se sent pas lié par l’accord électoral signé avec les Verts, sans que ce matin cela fasse une ligne ou une simple phrase de commentaire…. Pour être complet sur le sujet je dois dire que j’étais impressionné aussi par sa tirade de je crois près de 3 minutes sur le «  Moi Président je… ».

3 minutes sans être interrompu par Sarkozy.!!!

Ce passage du débat risque d’être un morceau dont on se souviendra, et je considère que ce n’est pas innocent qu’il porte sur la « moralisation de la vie politique » …

Ce que Sarko appelait il y a 5 ans la « République irréprochable ».

3 minutes et 16 fois je crois « Moi Président je…. ».

Et 15 ou 16 points qui tiennent lieu de programme et même de promesses.

Comptez sur nous nous saurons nous en souvenir….

Donc il a fait le boulot de sorte que ce débat n’influe pas les votes prévus en début de semaine.

 

Nicolas Sarkozy a pour aggraver son cas déjà bien compliqué, enregistré les deux dernières nouvelles de sa campagne.

Le non désistement de Marine Le Pen et de François Bayrou.  Les deux étaient prévus.

Ceux d’entre vous qui nous suivent régulièrement savaient à quoi s’en tenir sur le sujet.

Marine Le Pen avaient des raisons personnelles, mais surtout des raisons politiques de ne pas soutenir le Président.

Elle a, on l’a vu ici, objectivement intérêt a sa défaite et a une remise a plat des stratégies de la Droite française.

Elle ne pouvait avoir l’air de faire élire Hollande de façon trop évidente, elle a donc bien manœuvré pour justifier un vote blanc tout en laissant « officiellement » la liberté de choix a ses électeurs.

 

François Bayrou était un peu dans la même situation.

Il ne pouvait décemment pas voter pour Sarkozy.

Avec leur passé, ses propos a son égard, c’était déjà se renier.

Et la campagne « droitière », c’est le moins que l’on puisse dire, de Sarkozy ne pouvait que le conforter dans cette décision.

Des lors qu’il avait promis de « choisir » il ne le lui restait pas beaucoup de solutions. D’autant que, et c’est certainement ce qui a fait pencher la balance, l’immense majorité des cadres de son mouvement étaient enclins a voter Hollande.

Autrement dit pour des raisons internes au Modem, il n’avait guère le choix. N’empêche que cette décision risque d’être pour l’avenir de la recomposition du Centre un problème à gérer pour Bayrou.

 

Il reste que si cette décision ne va pas changer grand-chose aux votes de ses électeurs qui vont certainement se repartir en 3 tiers (1/3 pour Sarkozy, 1/3 pour Hollande et 1/3 pour personne) il est clair qu’elle n’arrange pas Nicolas Sarkozy qui pouvait toujours espérer une bonne surprise de dernière minute….

Encore que, le Président est trop averti de la chose politique pour se faire des illusions….

De même qu’il ne s’en fait sans doute pas quant à l’issue de Dimanche soir.

Il sait a quoi s’en tenir et sans doute depuis un moment.

Il a incroyablement bien joué le jeu depuis des semaines. Je n’arrive pas à croire pour ma part qu’il soit réellement convaincu de son optimisme…

 

En réalité a partir de Dimanche soir la curée contre Sarkozy va commencer.

Remise en cause de sa campagne, de sa stratégie de ses propos banalisant le Front National et son électorat, tout va y passer….

Les spécialistes du « Monday morning football » vont nous expliquer tout ce qu’il ne fallait pas faire, et que le Président a fait….

Et tout le mal qu’il faut penser de son Conseiller « responsable » de cette stratégie, le fameux Patrick Buisson

Connaissant l’ingratitude des politiques, ces propos  ne font aucun doute, et pourtant de notre point de vue sont erronés !!!

Toute autre stratégie était vouée à un échec encore plus grand que les 47% de Dimanche. J’irais même jusqu'à dire qu’un discours plus « centriste » de Nicolas Sarkozy aurait peut être conduit Marine Le Pen à être au deuxième tour….

Comme le prévoyaient d’ailleurs certains sondages il y a 3 mois seulement.

Tout simplement parce que une stratégie « anti Front National » ne correspond pas a la réalité des électorats de Droite.

 Moi je considere que Sarkozy a fait une super campagne!!!

Il a gagne 5 points au premier et au deuxieme tour en 2 mois en partant d'une situation impossible apres avoir decu sa base de 2007.

Il ne pouvait pas faire mieux.

 

Comme nous le disions dans un article précédent, près des 2/3 des électorats de Marine et de Sarko sont favorables a une alliance électorale.

Voila la situation basique et incontournable que feraient de ne pas ignorer nos « théoriciens » de l’UMP.

Certes tout cela ne fait pas 51%, mais seulement 47 ou 48…

Aujourd’hui.

La droite a 5 ans pour reconsidérer tout cela, changer les comportements et les reflexes des militants de base, et retrouver le pouvoir sur des « valeurs » communes. Le malheur c’est que pendant ces 5 ans la situation risque de s’aggraver profondément.

Economiquement et politiquement.

Mais que voulez vous ce sont les règles de la Démocratie.

 

Allez bonne soirée quand même Dimanche…..

Commenter cet article