ET BIEN NON JACQUES ATTALI N'EST PAS MORT.......

Publié le par Patrick Gouverneur

Bon c’est une boutade, il est meme apparemment en pleine santé.

Il est meme sorti de son silence médiatique, agacé sans doute que l’on ne cesse de dire dans son dos qu’il a été manipulé par Nicolas Sarkozy.

Il parait qu’en privé il est convaincu que le Président ne s’est pas « servi de lui » mais qu’au contraire, c’est lui Attali qui  l’a « inspiré ».images-1--copie-5.jpg

 

Tout est affaire d’appréciation comptable…

Nous disions il y a peu (et preuves a l’appui je crois…) que 4 seulement des 25 principales propositions de la Commission qu’il présidait avaient été mises en place.

Lui, fait un calcul singulièrement différent.

« Il y en avait au total 316 » précise-t-il « et prés de la moitié ont été appliquées ».

 

Et de prendre comme exemple la rupture a l’amiable du contrat de travail, le travail le Dimanche, la concurrence dans la Grande Distribution, la représentativité syndicale et plein d’autres petites mesures ou moins petites d’ailleurs…dont il revendique la paternité…

Faisons lui confiance sur ce point et contentons nous alors de regretter une fois de plus la pauvreté de la communication gouvernementale.

 

Au delà de la querelle des chiffres, on ne peut pas contester que des choses ont été faites, et on ne peut pas contester non plus que beaucoup de ces mesures ou de ces changements étaient dans la liste de ses recommandations.

Des lors on peut comprendre que Jacques Attali aime a se présenter comme « l’inspirateur » de la rupture vers la modernité, et on peut comprendre également que l’ancien sherpa de Mitterrand soit frustré du fait que dans la période politique horriblement difficile pour Sarkozy actuellement, le gouvernement et le Président ne souhaitent pas particulièrement le mettre en avant.

Comme la modestie n’est pas sa qualité première, Jacques Attali sort de son silence.

 

D’autant, et nous avions été parmi les seuls souligner qu’il y a trois mois, Nicolas Sarkozy lui avait demandé de « se remettre au travail ».

Et puis est arrivé le tsunami des Régionales qui avait entre autres englouti Attali.  

Il n’a pas trop aimé et autant vous dire que de notre point de vue c’est tant mieux.

 

Attali est un type brillant et dans ces temps de pauvreté intellectuelle absolue il a un coté vivifiant.

Il indique qu’il présentera autour du 20 Mai un Rapport d’étape qui sera en fait, selon ses propres mots « un tableau de la situation économique de la France en 2020 » si aucune reforme n’est décidé d’ici la.

Autant vous dire que l’on attend cela avec impatience.

 

Il a indiqué également qu’il présenterait des « mesures chocs applicables immédiatement ». Une « fuite » n’a pas manqué d’apparaitre dans la presse illico ; Attali proposerait de mettre dans la Constitution « la règle d’équilibre des comptes publics ».

Interdire le déficit dans la Constitution voila qui serait novateur.

L’économiste prévient aussi qu’il remettra également sur le tapis un certain nombre de ses 319 propositions passées a la trappe.

 

Pour notre part, nous sommes donc plus qu’impatients.

 Peut être allons nous avoir enfin de vrais débats sur des vrais sujets.

 

Tiens à propos je ne sais pas si Attali compte en parler, mais nul doute qu’il aurait des choses à dire sur la dernière idée des « cerveaux » de Bercy.

Je ne sais pas si vous avez vu cela ; ils songent à taxer par les employeurs et par les employées les tickets restaurants et les allocations transports…

Je pense que vous avez vu cela comme moi.

Franchement c’est à peine croyable…

Ces crétins absolus, il n’y a pas d’autre mot, appelle cela des « niches fiscales » ; c’est hallucinant.

Honnêtement ils le font exprès…

 

Prendre des cotisations sociales aux salariés au moment ou le pouvoir d’achat est en effondrement et que les tickets restaurants par exemple aident a l’économie de tout un secteur de petites entreprises, c’est a se demander si « ces gens la » sont faits normalement…

.

Remarquez, il reste à savoir si le retour de Jacques Attali sur le devant de la scène va être effectivement soutenu par Sarkozy, ou bien s’il n’est que sa volonté à lui d’exister.

 

Quelle tribune effectivement lui sera donnée, et surtout sa présence médiatique ira-t-elle au delà des 48 heures suivant sa conférence de presse….. comme tous les autres sujets ?

 

 Ce doit être pour cela qu’il « annonce » son retour, Attali  le sait et il redoute certainement d’être zappé à peine revenu.

En tout cas pour Bon Appétit Messieurs c’est sans aucun doute une bonne nouvelle, nous qui nous inquiétions de sa « disparition ».

Publié dans Politique

Commenter cet article