DSK... LE DOSSIER JUDICIARE RESTE CONFUS, ET LE DOSSIER POLITIQUE PRESQUE AUTANT

Publié le par Patrick Gouverneur

Un séisme!!                                                                                                                                               C’est un incroyable séisme politique que nous sommes en train de vivre.                                       Sans doute unique dans l’histoire, en tout cas certainement dans l’histoire contemporaine.

Dominique Strauss-Kahn est tombé en 36heures,  de très probable prochain Président de la République française à…. chômeur et taulard. Impressionnant.

 

Ne nous y trompons pas la carrière politique de DSK est terminée.                                            Quels que soient désormais les scenarios, y compris les plus optimistes  pour lui.

Parmi les 3 que j’imaginais à chaud, il n’y en a plus que 2 désormais possibles.

 

Le premier imaginant une affabulatrice à la recherche d’argent facile, et ayant monté une histoire de toute pièce est désormais totalement à exclure.                                                                               La police américaine a manifestement un vrai dossier à charge avec des éléments suffisamment graves pour l’incarcérer.

Il n’en reste du coup en effet plus que 2.

Soit celui du piège grossier dans lequel il est tombé a pieds joints,

 Soit la révélation au grand jour du fait que le patron du FMI est un grand malade dont le comportement relève de la psychiatrie.

 

Et la première hypothèse à laquelle je persiste à croire, ou a vouloir croire…. n’est guère plus favorable à l’image  du bonhomme que la seconde.

Car enfin tout Paris savait « qu’on lui préparait des dossiers, des photos ». 

 

 Le Président de la République ne se cachait pas en privé, pour dire que lorsqu’on connaitrait tout de DSK il aurait « l’air d’un pasteur méthodiste ».                                                                         Fréderic Lefebvre ne se dissimulait même pas pour faire savoir « qu’il disposait de photos ».  DSK ne pouvait pas ne pas savoir qu’il était épié et surveillé sur ce qui était son talon d’Achille. C’était un secret de polichinelle.                                                                                                     Même moi j’étais au courant.                                                                                                             Alors si le hasard fait qu’il ait « une ouverture » avec une femme de chambre, parait-il...jolie de surcroit….  , le fait même qu’il se jette dessus ( c’est le cas de le dire apparemment..) en faisant confiance a son incroyable séduction personnelle… montre que ce type est idiot.                              Je suis désolé mais je pèse mes mots.

En tout cas suffisamment « fragile » pour perdre tout contrôle de lui-même et tout bon sens élémentaire a la vue d’un joli cul. Sur ce blog c’est l’avantage on peut dire les choses comme elles sont, alors disons les.                                                                                                                             Et pour un Président de la République excusez-moi mais c’est dramatiquement rédhibitoire.

 

Ne pas imaginer, si c’est le scenario finalement, que la nana n’est peut être pas la « par hasard » et que sa « bien connue séduction » n’a peut être rien à voir dans le comportement etrangement  et curieusement disponible,  c’est avoir un petit pois a la place du cerveau (ou un pénis accroché au front comme je disais l’autre jour) …. dans sa position.

 

Autrement dit si c’est le premier scenario, il est con. Et si c’est le deuxième il est malade.                

Convenez que dans un cas comme dans l’autre, excusez moi mais  on l’a échappé belle….

Je le dis d’autant plus facilement que je songeais à voter DSK.                                                J’attendais, contrairement à la majorité des gens, qui avaient apparemment décidé de le faire sans rien savoir ni de ses idees ni de ses projets, de connaitre son programme et ses intentions.        Ce qui me parait un minimum pour déterminer une intention de vote…                                            Etre déçu, et même trompé par Nicolas Sarkozy ne me paraissait pas une raison suffisante pour voter par principe pour n’importe qui juste au prétexte qu’il se présentait contre lu        J’apporte cette précision pour que l’on ne considère pas comme partisane ma position.

 

La carrière de DSK s’est en effet terminée hier Lundi sur le coup de midi heure américaine.   

 Un DSK même libéré sous caution, conservait un énorme atout, celui de pouvoir parler.              De pouvoir se défendre, argumenter, installer le doute, ou  meme le soupçon (il n’y a pas aux US le ridicule secret de l’instruction).                                                                                                   Condamné à se taire il est cuit.

Et son attitude, comme résignée devant les cameras n’arrangent rien. Les images valent parfois plus que les mots.

 

Des zones d’ombre

 

Certes il y en a. Des nombreuses et certaines troublantes.

Certes il est difficile de croire totalement à l’histoire de la femme de chambre entrant « par erreur » et pile poil au « bon moment » dans la suite d’un client VIP et de surcroit régulier, c'est-à-dire que l’on peut imaginer les consignes de discrétion et de prudence d’un palace a son personnel dans ce cas. Certes s’il y a eu agression violente, et lutte (pour ne pas dire bagarre) tel qu’on nous l’indique, il est étrange que des traces de sperme aient été trouvées dans la chambre…, a moins que notre ami DSK soit un garçon extrêmement …..rapide.  En tout cas difficile d’imaginer alors qu’il n’y ait pas eu une « vraie » relation.

Certes dans un autre registre, il est troublant en effet que le site manifestement le mieux informé sur l’affaire soit Atlantico.fr très proche de l’UMP et surtout de l’Elysée.                                    C’est le site qui a publié en premier l’info de l’arrestation de DSK,  sur la base du témoignage d’un internaute (lui aussi proche de l’UMP) qui avait indiqué que DSK avait été arrêté à l’hôtel… Ce qui s’est avéré comme on le sait faux.                                                                                                                                                         Il n’empêche l’info est arrivée sacrement vite, presque même en avance….

 

Et que dire naturellement des « révélations » de la désormais fameuse Tristane Bacon. Soi disant agressée par DSK en 2002, elle n’a jamais porté plainte mais « songeais  justement à la faire »….                 

9 ans après.

Cette « affaire » au passage en révèle une autre.                                                                         Totalement occultée celle la bien sur.

En 2007, 5 ans plus tard cette journaliste participait à une émission animée par Thierry Ardisson. Au cours de cette émission elle a révélé l’affaire en citant DSK. Le nom de l’ancien Ministre a été « bipé » avant la diffusion, et l’affaire … en est restée la.                                                                 Or le comble, de mon point de vue c’est que des personnalités connues étaient présentes et ont tout entendu a l’enregistrement, Jacques Séguéla, Roger Hanin, mais aussi les journalistes  Claude Askolovitch et mon préféré…Jean Michel Apathie.                                                                            Le même Apathie qui Lundi soir sur Canal se déclarait « abasourdi » « renversé », qui jouait les surpris, alors que  comme bien d’autres il s’était bien gardé d’en parler…                                           Ils n’en parlaient pas, mais comme du temps de l « apparition » de la fille de Mitterrand, ils disent tous un sourire en coin « mais oui on savait des tas de trucs » …                                          On en serait peut être pas la s’ils avaient « dit ces tas de trucs »

Cela dit mes chers amis, toutes ces « bizarreries » ne changent rien de mon point de vue : dans tous les cas de figure la réaction et le comportement de DSK sont tout simplement invraisemblables.

En tout cas indignes de ceux d’un Président de la République.

D’un point de vue humain, si DSK a été piégé et manipulé c’est monstrueux,  et on le répétera encore et encore si nous en avons la preuve. Mais d’un point de vue politique, et du point de vue de la France on ne peut qu’être navrés d’une telle inconscience.

 

Des rires et des larmes

 

Partant de la, le moins que l’on puisse dire c’est que les cartes électorales sont totalement rebattues.

Nicolas Sarkozy a du tout de même faire peter une bouteille de champagne Lundi.                          Son plus sérieux opposant est hors jeu.                                                                                              Celui qui était capable de rassembler sur son nom près de 60% des voix, et qui surtout était le seul à contrer l’argument majeur que Sarkozy utilisera l’année prochaine celui de la compétence.                    

Le thème Sarkozien que l’on devine arriver dans le débat c’est «  je suis la et je vous rassure en situation de crise », mais il ne tenait pas contre DSK.                                                                        De la compétence et de la stature internationale il en avait à revendre et surpassait quasiment le Président français en la matière.                                                                                                              Ce « handicap » de Sarkozy face à DSK n’existe en aucune manière face aux autres.                   Et sans être méchant certainement pas face à Hollande.

 

Ceci ne veut pas dire que Sarkozy va forcement gagner contre Hollande (les sondages disaient d’ailleurs encore le contraire la semaine dernière),  mais disons que la probabilité qui était proche de 0 de battre DSK,  devient non négligeable contre François Hollande.                                        Nicolas Sarkozy ne sera pas plus populaire par la simple disparition politique de DSK, le rejet qu’ont les français reste le même, mais une élection présidentielle cela reste toujours le choix entre 2 hommes, et pour beaucoup on le sait c’est un choix par défaut a défaut de l’être par passion.

Encore que pour battre Hollande, encore faut-il être au deuxième tour…                                            et il y en a une autre qui y songe comme vous le savez.                                                                       Marine Le Pen profitera t-elle de la défection de DSK ? On le verra très vite dans les prochains sondages. Mais une chose est sure, on l’a dis et redis ici, DSK rassemblaient beaucoup de votes de droite.

Ou iront-ils ? Vers qui ?                                                                                                                            Dans les derniers sondages publiés, un fait était acquis,  Sarkozy faisait mieux au premier tour sans DSK qu’avec ….

 

Borloo ? Cette nouvelle donne peut lui donner de meilleures raisons d’être candidat. Mais c’est à vérifier , et surtout sa motivation semble limitee…. Ce qui vient d’arriver a DSK pourrait le refroidir. Lui ce n’est pas les nanas, mais la fete et l’alcool qu’il apprecie…

 

Reste que celle qui pleure par contre c’est Martine Aubry.

Elle n’a quasiment pas d’autre choix que de laisser le champ libre a François Hollande, et cela n’a pas l’air de la réjouir. Je vous rappelle que nous avons toujours pensé ici que Martine Aubry n’avait aucune envie de se présenter.                                                                                                             Ni réelle, ni personnelle, ni raisonnée.                                                                                              Elle sait elle aussi que les « dossiers » la encore sont prêts sur elle, ou plutôt sur son mari, l’avocat des islamistes radicaux.                                                                                                        Des lors  le « pacte de Marrakech » l’arrangeait bigrement.                                                               La nouvelle donne j’en suis convaincu n’est pas une bonne nouvelle pour elle, bien au contraire.

 

Reste Ségolène. Pour elle ce ne peut être que bon, tant elle semblait dans les choux. Il ne faut pas l’enterrer trop vite, je le dis depuis toujours, mais alors la pour le coup celui qui rigole franchement c’est Sarkozy.

 

Et puis il y a tous les autres pour lesquels tout redevient peut être possible ou presque…

Quand on vous dit un séisme, c’en est un… et d’une sacrée magnitude.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean luc 19/05/2011 16:05



Plus ca va plus je pense que l'histoire est vraie et que ce mec est un grand malade.


Je viens de lire que dans l'avion ou il a ete arrete il avait fait une reflexion tout fort sur le cul d'une des hotesses.....