CLEARSTREAM : L’EPILOGUE ?

Publié le par Patrick Gouverneur

L’interminable affaire Clearstream touche peut-être à sa fin.

Avant la fin de l’année,   le Premier Ministre Dominique de Villepin sera entendu par   les juges.

Epilogue d’une longue saga rocambolesque ou rebondissement politique et judiciaire en perspective ?

 

En Juillet dernier, nous vous racontions l’affaire Clearstream. Dans son détail et sa chronologie. (Voir Les vessies et les lanternes).

Sans vouloir verser dans l’autosatisfaction, le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis nous n’avons pas appris grand chose de plus que nous ne sachions à l’époque.

En réalité les différentes auditions réalisées par les juges, n’ont fait que confirmer le rôle des différents protagonistes, et les motivations de chacun, que nous supposions à l’époque.

Les juges ont surtout cherche a obtenir des preuves irréfutables ou des aveux circonstancies pour valider des éléments qu’ils savaient déjà et nous aussi.

Apparemment, ils y ont globalement réussi.

Le seul à nier l’évidence est Imad Lahoud que tout le monde montre pourtant du doigt, comme étant celui qui a trafique les listings, mais qui persiste a le nier contre toute logique.

 La seule information nouvelle depuis la publication de notre enquête est que la « source » a été identifiée.

Il s’agit de Florian Bourges, un ancien auditeur d’Arthur Andersen qui a été amené dans le cadre de son métier de l’époque a travailler  sur Clearstream, et qui découvrant dans le cadre de sa mission des choses troublantes, s’est permis de faire quelques photocopies transmises ultérieurement au journaliste Denis Robert, puis a Lahoud et Gergorin.

Un trou dans notre enquête de l’époque, désormais rempli et qui termine notre puzzle, mais qui convenons en, n’apporte pas grand chose de nouveau.

En réalité depuis des mois, précisément depuis l’audition edifiante du Général Rondot, qui a tout balance, depuis la saisie de ses fameux carnets, l’aspect sordide voire limite crapuleuse de l’affaire n’a quasiment plus de secrets pour personne.

Le démarrage de l’affaire est très simple.

Jean-Louis Gergorin Vice-President du Groupe Lagardere,  essaye  desesperement dans tout Paris depuis 2002 et la mort de Jean Luc Lagardere , de faire partager ses soupçons quant à la mort de son ancien patron.

Il est convaincu que certains concurrents, les gens de chez Thompson et tête, n’y sont pas étrangers, et que ce sont les mêmes ou presque, que ceux qui se sont servis, a dire vrai le mot goinfres serait plus juste d’ailleurs, dans le cadre de ce que l’on appelle l’Affaire des Frégates de Taiwan.

Son intime conviction est totale et sincère. Mais, il n’a pas de preuve .

Même le fils de Jean-Luc Lagardère, Arnaud, nouveau patron du Groupe, a du mal à y croire.

Alors que Jean-Louis Gergorin amer et frustre de prêcher dans le désert, par vengeance personnelle, ou s’imaginant le nouveau Zorro de l’armement, ait décide « d’arranger » un peu les documents en sa possession, ne fait pas de doute.

Malgré la qualité de ses relations, tant dans les services secrets que dans le milieu politique (il fut le patron de Dominique de Villepin dans les années 90) le Vice Président de désormais EADS n’arrive pas a susciter chez ses amis l’intérêt qu’il espère.

Qu’a cela ne tienne ; si ses listings ne sont pas assez croustillants, on va les rendre plus attractifs.

Une petite pincée a gauche, Strauss-Kahn, Fabius . Une petite pincée a droite Madelin et surtout Sarkozy.

Avec cela ce serait bien le diable si on ne trouve pas ces listings plus excitants.
De ce point de vue la, il ne s’est pas trompe.
On les trouve tout d’un coup beaucoup plus excitants…
Ce n’est pas un succès, c’est un triomphe.

La machine s’emballe, tout le monde est certes tres excite, mais ce que les uns et les autres ne savent pas c’est que les raisons différentes les intérêts de chacun ne sont pas les memes.

Gergorin cela dit est content. Enfin on va creuser l’affaire des Frégates et trouver des choses sur la mort de son mentor.

Van Ruymbecke   aussi. Lui c’est parce qu’il cherche qui s’est goinfre ?

Et son enquête sur les Frégates est au point mort. Or Gergorin est un type sérieux, et important, donc credible.

Quelques grands noms sur un listing fourni par un  cadre dirigeant du plus grand groupe d’armement, cela ne se laisse pas passer.

Malheureusement pour   Gergorin, Van Ruymbecke  ne trouve rien de très probant.

Pire le dossier devient un peu incontrôlable et incontrôlé car entre temps il a été voir son ami de Villepin.  Et des lors les evenements s’accelerent.

Nous sommes en Janvier 2004. Le 9 exactement.

 Jusque la, l’affaire Clearstream qui n’en est encore pas encore une, est lumineuse.

Vengeance, règlement de comptes de vieux ennemis avec son lot de calomnies de dénonciations, et sa floppee de mini James Bond plus proches de la délinquance que de l’espionnage, rien n’est mystérieux pour personne.

Gergorin, sans aucun doute sincère a l’origine s’est manifestement enferme dans une paranoïa obsessionnelle et a franchi la ligne en utilisant des procèdes plus proche du banditisme que de la croisade qu’il prétendait mener.

Ce n’est pas le premier. Les cabinets des juges d’Instruction sont remplis de lettre de dénonciations anonymes.

Seuls quelques journalistes faisant semblant d’être nes de la dernière pluie s’en sont offusques a l’époque.

A partir du 9 Janvier 2004 les choses se compliquent un peu.
Forcement car a partir de cette date, elle devient politique.
Et donc des lors un peu plus ambiguë.
Et c’est en cela que l’audition de Dominique de Villepin est intéressante.
Encore que…..

Franchement son rôle, et ses motivations sont connues, en tout cas faciles à imaginer.

Nous sommes en Janvier 2004, a un moment ou rien n’est décide et rien n’est joue pour 2007. Tout est ouvert.

Les ambitions de Nicolas Sarkozy sont connues, celles de Villepin pas encore, sauf de lui-même.

Il est tout auréole de son discours anti-américain à l’O.N.U.
C’est bien connu ; pour être apprecie des medias, il faut être anti-américain.
Et il est apprécie des medias notre Ministre des Affaires Etrangères.

Voilà donc que début 2004, son ancien patron et desormais ami Jean-Louis Gergorin, que Villepin ne prend pas pour un joyeux farceur, lui amène un listing avec les noms de Strauss Kahn , Fabius et surtout Sarkozy comme ayant des comptes secrets au Luxembourg.

Franchement, mettez-vous a sa place ! Il est difficile de ne pas avoir une poussée d’adrénaline.

L’assassinat politique pur et simple sur un plateau de ces deux principaux concurrents de gauche ( a l’epoque ) et   de celui qui le gène dans son propre camp.

Avouez que c’est difficille pour lui de ne pas etre excite…     
Il s’y voit déjà le bougre.

Prudent tout de même, il déclenche une vérification discrète, secrète même par le General Rondot qui rapidement lui dit que cela est bidon.

Il y a de quoi être déçu, il y avait tellement cru !

 Et Gergorin qui continue à lui dire que c’est vrai.

A partir de la pensez-vous qu’il soit difficile d’imaginer les questions que vont lui poser les deux juges Huy et Pons ?

 

Pourquoi utiliser les services du General Rondot, qui ne relève pas de son Ministère ?

Et lui demander le secret sur ses recherches ?

Pourquoi quand il a connaissance des 49 noms mentionnes sur les listings ne transmet-il pas le dossier aux autorités judiciaires (ce qui est sans doute sa seule faute en terme pénal).

Pourquoi ne pas avoir transmis a son successeur Michel Barnier le dossier quand il est passe a l’Intérieur ?

Et pourquoi ne pas avoir informe son supérieur hiérarchique Jean-Pierre Raffarin, ni sa collègue concernee Michèle Alliot-Marie du fait qu’il utilisait les services d’un fonctionnaire de la République pour cette enquête ?

Pourquoi avoir dissimule le fait que Gergorin était le corbeau, ce qu’il a su très vite ?

Pourquoi ne même pas avoir évoque l’affaire avec Arnaud Lagardère, patron de Gergorin quand il l’a rencontré a plusieurs reprises ?

Pourquoi ? Pourquoi ?
Autant de questions dont nous avons les réponses et les juges aussi.

Et il pourront pour lui mettre un peu de pression s’appuyer sur les declarations de Michele Alliot- Marie.

Je vous en recommande la lecture, c’est un grand moment ..( integralement sur http://www.lexpress.fr/info/france/dossier/clearstream/PDF/Alliot-Marie.pdf ).

A ne pas manquer.
C’est impressionnant.

Impressionnannt de lire le fonctionnement irreel et parfois sordide des rouages de la Republique.La les gens sont sous serment, donc on part du principe qu’on ne rigole plus…

Impressionnant de voir combien Michele Alliot-Marie n’est vraiment pas quequ’un de difficille a vivre.

Mais vraiment pas.

Elle n’est pas regardante du tout sur le fonctionnement et la transparence de ses collaborateurs. Elle concoit parfaitement, qu’ils puissent tenir des reunions avec Rondot, Gergorin, les gens des services secrets, aller faire des recherches en Suisse , se telepnoner entre eux deux fois par semaine et ne jamais lui en parler…

Ca ne la derange pas.

Pas plus qu’elle ne s’offusque que son collegue de Villepin utilise les services d’un fonctionnaire de son Ministere, sans bien sur lui en parler, et meme en demandant a ce dernier de ne pas en referer a elle.

Pas le moins du monde..

Comprenez vous , elle est tellement occupee la Ministre, qu’elle a peine le temps de lire les notes ecrites que lui envoient Rondot et Marland, son collaborateur.

Et puis que voulez vous ces histoires de boutique de la politique ca ne l’interesse pas beaucoup….

Non franchement c’est une bonne fille la Michele. Une bonne camarade.
Pas snobinarde pour deux sous, et qui ne se la joue pas avec ca….
Elle ne se vexe pas facilement.

Elle en est presque touchante, a vouloir couvrir Villepin. Plutot d’ailleurs a ne pas vouloir le charger.

Je ne penses pas qu’elle l’ai fait expres , et bien pourtant  elle l’accable.

Il faut dire que les reponses sont un peu dans les questions des juges, mais tout de meme.

Lire la Ministre de la Defense qui ne sait rien, qui n’est informee de rien sauf par les journaux, on est partage entre le fou rire nerveux , et l’irresistible envie de shooter dans l’ecran du computer, tellement elle se fout de nous , ou plutot des juges.

Qui a mon avis sont tellement agaces, que c’est la raison pour laquelle ils ont laisse filtrer l’audition, en se disant «  il faut que la presse publie ca, c’est a lire  »…..

 Mais finalement a passer pour une idiote, elle se dedouane plutot habilement a titre personnel, et surtout elle fait passer Villepin pour le grand maniganceur de tout.

Le machiavelique qui a mis les mains dans le cambouis pour etre sur qu’il n’avait pas mis la main sur la bombe a retardement qui allait tuer le Nicolas.

 

Alors face aux deux juges vous ne pensez pas serieusement que Villepin va confirmer tout ca ?

Evidemment que non.

Bien sur il trouvera bien le moyen d’expliquer qu’il a surtout pense a la France, et en aucun cas a nuire a qui que ce soit…

Les juges comme nous mêmes, resteront avec leurs intimes convictions , qui ne valent rien sur un plan judiciaire.

Alors ils vont se faire plaisir, en passant beaucoup beaucoup de temps avec le Premier Ministre.

Je pronostique 15 heures.

Mais sur le plan judiciaire le dossier sera boucle, avec comme seuls accuses Gergorin et Lahoud pour dénonciation calomnieuse.

Et sur ce plan , effectivement l’audition du Premier Ministre devrait sans aucun doute être l’épilogue de l’affaire.

Sur un plan politique c’est evidemment   moins sur.

D'abord parce que cette affaire n’est quand même pas banale. Derrière le cote à la fois sordide et pieds nickelés, elle est tout de même révélatrice de comportements pour le moins étranges des Ministres de la République par rapport aux services de l’Etat.

 Ensuite, je voudrais que vous me citiez un seul pays dans le monde, un seul, ou le Ministre de la Défense peut-être entendue 11 heures par des juges d ‘instruction et le Premier Ministre sans doute pour plus longtemps encore, sans que l’on soit dans une tourmente médiatique propre aux scandales d’Etat.

C’est tout de même pas si fréquent que les Ministres soient chez les flics.
Parce que, soyons clairs, c’est ce dont il s’agit !

Dans les democraties dignes de ce nom, ils seraient convoques par des commissions d’enquete parlementaire. Pas chez nous.

Et heureusement qu’ils sont la d’ailleurs, sinon on aurait jamais rien su de cette affaire.

Avouez que ca aurait ete dommage !

Mais enfin, l’opinion publique n’a pas l’air plus choquee que cela. Comme si plus rien ne pouvait la surprendre….

En attendant, bien que le Premier Ministre   clame partout « qu’il n’y a pas de questions auxquelles il ne puisse répondre » aux juges, l’opinion publique malgre tout n’est pas dupe.

Et elle en meme a déjà tire ses conclusions.

La cote de Villepin dans les sondages est en chute libre.

L’hypothèse de sa candidature contre Sarkozy aux Présidentielles à l’intérieur où à l’extérieur de l’UMP est rejetée massivement.

Les sondages lui donnent 3 % rendez-vous compte s’il choisissait de passer outre.

Cette affaire est déjà pour lui-même une catastrophe, et il a de fait paye le prix.

Je ne le regrette pas d’ailleurs, bien au contraire.
Il y a même une cote moral dans tout cela.

A vouloir jouer des coups tordus dans son petit coin, en utilisant des officines, des fonctionnaires en retraite et en cherchant à faire les poubelles de ses adversaires politiques pour leur nuire sur le terrain de la réputation plutôt que sur celui des idées et des projets, Villepin s’est brûle.

Méchamment.

La grenade qu’il comptait glisser dans le sac a dos de son petit copain Sarkozy, lui a pete dans les mains.

Qui va pleurer ?
Pas nous a Bon Appetit Messieurs.

Reste que la victime number one de Clearstream, peut se frotter les mains. Son adversaire principal et quasi unique dans la majorité s’est élimine tout seul.

Qui l’eut cru a l’été 2004 ?

D’ailleurs aujourd’hui 5 Decembre, Dominique de Villepin en a lui meme deja tire les consequences. Il a declare « je souhaite qu’il y ai un seul candidat UMP aux Presidentielles  »

Son epilogue personnel en quelque sorte.

Pour Nicolas Sarkozy en revanche,l’épilogue de l’affaire Clearstream pourrait peut-être se situer en Mai prochain.

Mais c’est une autre affaire..
PG 06.12.2006

Publié dans Politique

Commenter cet article

patrick 15/12/2006 01:36

Tres bien vu . Je suis d'accord avec toi pour noter qu'il fait profil bas.
je ne vais pas m'en plaindre car j'ai beaucoup de mal avec Villepin......
E n meme temps la negociation de la date du 21 decembre pour son audition est la moins mauvaise.. Avec un peu de chance le retentissement mediatique va etre faible...
Merci de ton commentaire
Patrick

CHRISTIAN 09/12/2006 14:52

Tres bon papier bien documente. Du coup j'ai lu l'autre.   Ecris comme ca on dirait un polar.
En tout cas je partage 100% la conclusion.Politiquement Villepin est mort. Lui c'est " Clearstream m'a tue  " .     
C'est d'ailleurs etonnant comme depuis le debut de cette histoire, il a mis un ton en dessous...