BRAVO MARTINE AUBRY

Publié le par Patrick Gouverneur

Si l’honnêteté nous oblige à être sévères dans nos jugements a l’égard du Parti Socialiste, la même honnêteté nous oblige à mettre en valeur et a approuver ses initiatives qui vont dans la bonne direction en particulier quand il s’agit d’éléments de programme politique.

 

Lors de la désormais fameuse Université d’été que nous mentionnions dans l’article précédent, Martine Aubry a annoncé ce qu’elle considérait comme un engagement majeur de son Parti si le PS retrouvait le pouvoir : l’interdiction du cumul des mandats politiques.

 

Ceux d’entre vous qui nous suivent régulièrement ne seront évidemment pas surpris de lire que nous sommes ravis qu’enfin un parti politique français important daigne s’engager sur cet engagement qui mettrait fin a une des gangrènes de la vie politique française.

Vous ne serez sans doute pas surpris d’apprendre également qu’il me semble que notre Président soucieux de modernisation, et sa majorité, se serait honorés d’en être les initiateurs et de ne pas laisser au PS la responsabilité de cette reforme inéluctable.

Nicolas Sarkozy ne sort pas grandi à en repousser stupidement la mise en place.

 

D’ailleurs cet engagement socialiste est un très bon test.

Sarkozy a pour une fois l’occasion de faire passer comme une lettre a la poste une reforme majeure de notre vie politique.

Je ne sais pas pourquoi mais mon petit doigt me dit qu’il va gâcher cette occasion historique…..

 

Par contre pour ce qui concerne Martine Aubry c’est une décision courageuse et de surcroit habile.

Courageuse car cette proposition va a l’encontre de ses « amis historiques ».

Les éléphants du Parti sont en effet des grands cumulards devant l’eternel….

Il suffisait d’ailleurs de voir la tète et le silence gêné des leaders présents lorsque Martine Aubry l’a annoncé.

Il suffit aussi de voir l’enthousiasme soutien qu’ils apportent à cette proposition depuis qu’elle a été faite…..

Leur silence est aussi assourdissant que celui de la droite …qui n’ose pas dire qu’elle est contre…..

C ;est vous dire.

 

Mais cette décision est aussi habile de la part d’Aubry.

La mesure figure en effet en toute lettre dans le programme de Ségolène Royal en 2007, mais aussi dans celui de…François Bayrou.

En outre on n’oubliera pas qu’Arnaud Montebourg est le leader au PS du mouvement pour la suppression du cumul des mandats.

Peillon et Valls la soutiennent egalement…

Enfin on n’oubliera pas de rappeler non plus que cette mesure de bon sens est réclamée par l’immense majorité des français qui sont comme chacun sait pas si bêtes que les politiques font semblant de le croire.

 

Par conséquent une fois n’est pas coutu8me Madame Aubry, bien joué et

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

baetz 21/09/2009 14:40

Tous les Français que je connais sont en fait ravis que leur maire soit aussi député quand c'est le cas. Ils n'ont sans doute pas tort quant à l'efficacité de leur représentation et la réelle connaissance du terrain des maires ( mais évidemment 15000, voire 10000 maires seraient préférables à 36000 qui sont une catastrophe économique) ne nuit certainement pas au réalisme de nos législateurs (toujours trahi cependant par les idéologues et les membres des cabinets qu'ils soient élyséens ou ministériels.) Le non-cumul va augmenter le nombre de nos représentants qui est déjà pléthorique dans notre mille-feuilles administratif. Il y a de bons cumuls et de mauvais. Président de région est un emploi à temps plein et c'est encore vrai de président de Conseil général, sauf qu'il y en a un de trop et qu'on ne le supprimera pas. Il me semble que la sagesse serait la limitation absolue à 2 mandats à l'exception des deux cités ci-dessus et évidemment des ministres.Pierre baetz