ARMSTRONG N'A JAMAIS MARCHE SUR LA lUNE

Publié le par Patrick Gouverneur

Comme chacun sait le premier homme à avoir marché sur le Lune s’appelait...Tintin.

Et comme chacun sait également, il fut suivi quasi immédiatement par son compère le Capitaine Haddock, puis le Professeur Tournesol et enfin naturellement le fidele Milou a qui on n’avait pas oublié naturellement de confectionner une combinaison spéciale…

Et cet évènement a eu lieu en…1954, date de parution de l’album «  On a marché sur la Lune ».

1954….rendez vous compte.

Hergé avait tout de meme un sacre talent de visionnaire pour imaginer un événement, car si le véritable débarquement humain du premier américain, Neil Armstrong ( Neil…pas Lance….) sur la Lune, a effectivement eu lieu  15 ans après seulement,  en 1954 on en parlait meme pas…..puisque chacun sait que c’est Kennedy en 1958 seulement , qui en fait un véritable objectif et un véritable challenge pour la technologie américaine.

Et le 21 Juillet 1969, c’est le grand jour.

Devant le monde ébahi, l’Amérique envoie un de ses boys poser le pied sur la Lune, et c’est cet événement incroyable dont nous avons il y a peu célébré le 40e anniversaire.

I l y a 40 ans en effet, le 21 Juillet, le monde s’est en effet arrêté de tourner ou presque pendant quelques heures, pour regarder. « ce grand pas pour l’humanité » que fut le débarquement américain sur le sol de notre cher satellite.

Il en est de cette date comme celle quelques années plus tôt, un certain 22 Novembre 1963, jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, pour laquelle chacun se souvient exactement ce qu’il faisait a ce moment la, et ou il était.

Pour ma part c’est très simple j’étais en vacances a Mallorca, et au milieu de la nuit j’etais scotché devant la télé d’un bistrot (car des télés en 1969 a Mallorca il n’y en avait pas tant que cela…y compris chez les copains) et je me rappelle parfaitement ne pas pouvoir m’empêcher de lever la tète chaque minute ou presque pour vérifier « si on les voyait… »,  et chaque minute ou presque mesurer la stupidité de ce geste… que tout le monde faisait pour autant mécaniquement dans ce bar…

Ou par parenthèse je me souviens qu’il régnait d’ailleurs un silence troublant, comme si chacun mesurait l’importance de moment…

 

Il faut dire que chacun sentait bien que le moment était fabuleux.

 

Le 21 juillet 1969, en effet, après cinq jours de voyage, le module de commande et la capsule Apollo sont en orbite autour de la Lune et le LEM (module lunaire), avec à son bord les Américains Edwin "Buzz" Aldrin et Neil Armstrong, se pose sur la surface du satellite naturel de la Terre, à sept kilomètres de la LZ (landing zone) prévue, sur la Mer de la Tranquillité.

Le monde retient son souffle quand Neil Armstrong tâte, fébrilement, le sol lunaire du bout du pied...Pour tout le monde ce jour la c’était un des plus grands événements de l’histoire de l’humanité.Pour tout le monde…ou presque.

Car plus que célébrer ce qu’on fait bien d’autres avant nous, nous souhaitons nous attarder sur ceux qui depuis près de 40 ans, et ils sont nombreux doutent de la réalité de cet évènement.                              Et figurez vous que pour tout dire, 40 ans après, ces "lunosceptiques" sont meme totalement convaincus que cet événement n’a jamais eu lieu.

Qui sont ces lunosceptiques  ?

Des américains bien sur, volontiers adeptes de la « conspiracy theory », sur ce sujet comme sur bien d’autres, mais pas seulement.

Un sondage en 99 a montré certes que 6 % des americains  (et près de 20 % des moins de 25 ans !!!) ne croyaient pas a ce débarquement ce jour la.

Mais 25 % des lecteurs de la très sérieuse revue anglaise Engineering and Technology sont dans le meme cas…encore aujourd’hui

Etonnant mais c’est comme cela….

Pour les sceptiques, ou les adeptes de la théorie du complot, qui en la matière se rejoignent complètement, tout a commence très vite après le 21 Juillet 1969.

La theorie du complot a vu en fait le jour des 1972.

On l’attribue généralement à Bill Kaysing un ingénieur, qui travaillait chez Rocketdyne,  compagnie qui construisait les moteurs pour les fusées du programme Apollo.

En  1974 il publie un livre. "We Never Went to the Moon: America's Thirty Billion Dollar Swindle."

C’est lui qui mentionne en premier l’absence d’étoiles dans le ciel sur les photos d’Armstrong, et le drapeau américain tendu «  flottant au vent » ….alors qu’il n’y a pas de vent sur la Lune….

Immédiatement il fait un tabac avec ces deux interrogations parfaitement légitimes.

Mais surtout il développé une théorie un peu plus élaborée…

Kaysing prétend qu’en 1969 les américains «  n’avaient pas la technologie pour envoyer des humains sur la Lune ».

Il pretend que les astronautes auraient été empoisonnés en passant a travers la “ceinture de Van Allen” qui entoure la terre s’ils avaient essayé.

Et pourtant en pleine guerre froide, les américains se devaient de réussir et d’impressionner les russes.

Alors la NASA  selon Kaysing a eu une idée de génie….elle a envoyé Apollo 11 et son équipage hors de le vue des spectateurs et des cameras, puis a transféré les astronautes dans un vaisseau militaire, les a planques pendant 8 jours, et a ensuite largué la capsule 8 jours plus tard dans le Pacifique ou on a procédé a son “repêchage “ official.

Dans l’intervalle la NASA a filmé en studio l’arrivée sur la Lune et les premiers pas d’Armstrong et d’Alwin.

L’événement est donc pour eux in film pur et simple.

Bien évidemment, selon Kaysing tout cela a été filmé dans la fameuse Base 51, la fameuse base secrète du Nevada, celle dans laquelle avait été réceptionné les fameux extra terrestres de Rosswell, celle aussi ou les militaires US testaient des engins ultra modernes defiant les règles des techniques connues, tellement modernes et tellement performants, qu’ils avaient fait croire qu’il s’agissait de soucoupes volantes pour dissimuler leurs turpitudes….et surtout leur recherches.

C’est vous dire si la base 51 a une longue histoire…en tout cas dans l’esprit de ceux qui imaginent volontiers que le gouvernement dissimule par principe la vérité au public.

C’est ce que l’on appelle la Conspiracy Theory aux Etats-Unis.

Kaysing est mort en 2005, mais entre temps il a rallié des milliers d’adeptes a sa cause.

 

A commencer par Paul Sibrel, un cineaste de Nashville, qui a desormais pris le relais de la “conspiration theory”.

Il pousse tellement loin la provoc le Paul Sibrel que dans une emission de télé célèbre aux Etats Unis Buzz Aldrin pourtant déjà agé de 72 ans s’est levé et lui a collé un pain dans la tronche qui a conduit le denommé Sibrel a pour une fois la boucler pour quelques minutes… mais pas pour bien longtemps.

 

Car bien sur, peu importe pour Kaysing, Sibrel et leurs amis, que l’absence d’etoiles dans le ciel ait ete expliquée des centaines de fois depuis 40 ans par la Nasa, par la mediocre qualité des images de l’epoque.

Peu importe non plus que la Nasa et les astronautes aient expliqué des dizaines de fois que le drapeau americain avait ete renforcé par une barre  rigide derriere pour que justement il soit tendu….

Peu importe que la fameuse Base 51, si elle a effectivement existé, personne n’a jamais pu demontrer qu’elle ait servie a quelque experience extra terrestre que ce soit…

Pire meme, l’episode de Rosswell est desormais pour tout les gens serieux, une farce absolue montée de toute piece.

Quand aux fameuses recherches diverses et variées, des anciens employés desormais en rettaite ou meme decedés depuis, ont expliquee maintes et maintes fois que tout cela relevait du fantasme.

Peu importe pour Kaysing, Sibrel et les autres ils ont reponse a tout.

Et quand les evidences sont …trop evidentes, elles sont a leurs yeux “fabriquees”.

Rien ne les fait changer d’avis, pas meme les avis des scientifiques.

La simple question étonne en effet plus d'un astrophysicien.

"La question ne se pose même pas, les preuves sont tellement multiples, s'étonne Thérèse Encrenaz, astrophysicienne et directrice de recherche au CNRS, a propos du 21 juillet 1969.

 "N'importe quel astronome peut aisément remettre en cause cette théorie. La simple étude des fragments du sol lunaire atteste qu'il s'agit bien d'éléments extra-terrestres", assure-t-elle .  

"Si les échantillons lunaires étaient faux, les scientifiques s'en seraient aperçus. Ils ont tous constaté la peau amorphe de chaque grain et la radiation solaire des échantillons. Ces échantillons ont été analysés par des milliers de scientifiques à travers le monde et ils n'étaient pas payés par la Nasa. Il y a certes des éléments qui peuvent s'avérer troublants: les ombres, le drapeau, l'absence d'étoiles dans le ciel lunaire mais tout s'explique", insiste un autre Francis Rocard.

Mais il en faut plus que cela pour troubler les adeptes de la théorie du complot et les "lunosceptiques" ….

Les fragments lunaires ?

Des météorites tombées en Antarctique, et ramassées par les pontes de la Nasa.

Bah voyons….On dirait du Superman….

Les témoignages des militaires ayant travaillé à la Base 51 ?

Bidons ce ne sont pas les vrais !!

L’absence de confirmation des épisodes ou des recherches extra terrestres ?

Les témoins ont été éliminés…..

Les astronautes d’Apollo et leur témoignage ?

Ils mentent ou « ils » leur ont lavé le cerveau…

 

Depuis longtemps la Nasa a renoncé à convaincre ces gens la. De toute façon ils n’y arriveront pas.

Alors bien évidemment on ne peut que s’interroger sur les caractéristiques ou les motivations de ces cerveaux perturbés…

Francis Rocard avance une explication, et pour notre part nous y souscrivons...

 « Les gens ont besoin de rêver et de se faire peur. C'est ça la vérité. La théorie du complot a toujours existé. Il suffit de raconter l'histoire à l'envers, c'est assez facile. Cela donne un peu d'irrationnel et quelquefois ça ne fait pas de mal. Ça permet d'écrire de bons bouquins et de faire de bons films »

Il y en a peut être une autre.

Dans leurs fantasmes les gens ont peur mais finalement respectent et admirent un Etat qui soit capable de « monter » des plans et des systèmes tellement sophistiqués et intelligents que des millions de gens sont trompés.

Et certaines infos grappillées ici ou la sur les incroyables performances technologiques, certaines images sur la déconcertante facilité à localiser les gens, à les repérer et à agir sur eux encouragent ce sentiment.

La Série 24 par exemple, dont tous les spécialistes s’accordent a dire qu’elle est formidablement vraisemblable en matière technologique est une ce celles la.

Aux Etats-Unis le gouvernement est la pour défendre les citoyens, et c’est ce qu’il fait dans la Série.

Mais que se passerait-il si finalement ces formidables moyens et cette formidable technologie tombaient dans les mains d’un pouvoir « mal intentionné » ?

Vous noterez que comme par hasard, dans tous les épisodes de la Série il y a ce thème.

A chaque fois un « méchant » s’avère être un traitre, une taupe, et celui-ci vient de l’intérieur...…y compris de l’entourage du Président lui-même.

Dans la série le President est trompé ou abusé…mais s’il ne l’était pas ?

 

C’est aussi cela la Conspiracy Theory.

 

 

Publié dans Société

Commenter cet article