REVUE DE PRESSE....2

Publié le par Patrick Gouverneur

Suite des sujets d’actualité qui nous ont fait réagir ces jours derniers.

Politique toujours…football bien sur… c’est la saison, et puis d’autres choses encore….

 

Iran : Hussein Moussavi la nouvelle coqueluche

 

Retenez bien ce nom c’est peut être le futur Président iranien.

Si tel est le cas, tous les commentateurs ( surtout télé) du monde vont pouvoir se réjouir, ils n’auront plus à prononcer le nom de son prédécesseur Mahmoud  Ahmadinejad

Ce serait une bonne nouvelle effectivement car déjà qu’a écrire  ce n’est pas simple mais a dire…

Au point qu’on en serait presque amenés à l’appeler par son petit nom le Mahmoud….

Plus sérieusement le sieur Hussein Moussavi s’il était élu, à l’instar de son homologue américain Barack Obama avec lequel il partage un prénom…, bénéficierait d’un formidable a priori favorable dans l’opinion publique mondiale.

Il est vrai que ceux qui regretteront Ahmanidejad ne seront pas très nombreux.

Le départ (qui plus est démocratique) d’un dangereux excité à la tête d’un pays du moyen Orient qui propose officiellement de rayer de la carte Israël et qui prend un malin plaisir à provoquer la plus grande puissance du monde et tous ses alliés, n’est évidemment pas une perte, et peu de monde va s’en plaindre.

Autrement dit Hussein Moussavi est le candidat préféré de tout le monde.

Reste à savoir si il est le candidat préféré des iraniens.

A en croire la presse américaine il y a de fortes raisons de penser que oui.

Espérons que les medias US ont raison, mais méfions nous.

Les medias US sont facilement intoxiqués par les diasporas.

On se souvient qu’il en fut de meme avec l’Irak.

Les télés américaines en 2003 étaient envahies d’irakiens qui expliquaient comment les boys américains allaient être accueillis en libérateurs s’ils renversaient Saddam Hussein. On sait ce qu’il en fut.

C’est la meme chose aujourd’hui.

Les écrans US pullulent d’iraniens qui nous expliquent combien l’opposition a Ahmadinejad est forte, combien la jeunesse est en colère et quelle ère nouvelle ce serait pour l’Iran si le dingue qui est aux commandes étaient viré…

C’est possible, je ne suis pas assez averti de la politique iranienne  pour valider le bien fondé ou non de ces supputations.

Ce que je sais en revanche c’est qu’a l’instar de leurs «  prédécesseurs » irakiens il y a 6 ans, ces gens la ne vivent plus en Iran depuis 30 ans, leurs enfants sont nés aux US et leurs femmes ne sont plus voilées depuis bien longtemps, alors je me méfie.

 

Une chose est certaine, si Moussavi est élu il aura du mal à compter les télégrammes de félicitations du monde entier, tant il en aura.

Il est clairement le candidat d’Obama de Sarkozy et des autres.

A juste titre ?

Telle est la bonne question.

Tout le monde attend avec son élection de profonds changements en particulier dans l’attitude et les relations de l’Iran avec l‘étranger. En clair sur le dossier du nucléaire, mais pas seulement.

On murmure meme que c’est la dernière chance pour l’Iran d’éviter une punition sans lui inéluctable.

Tout se suite après l’élection d’Obama des rumeurs ont filtré comme quoi le premier dossier sur lequel le President elu a planché , alors meme qu il n etait pas encore President etait celui  du bombing  considere par   son administration comme inévitable a terme.

Pire on murmure aussi que le plan d’action militaire serait prêt et aurait été mis au frais en attendant justement les élections iraniennes.

Inutile de vous dire qu’il est naturellement impossible de vérifier quoi que ce soit de ces rumeurs, et surtout de faire la part de l’intox, car vous et moi serons naturellement les derniers informés….

 

En attendant le résultat du scrutin la seule question que l’on peut se poser me semble t-il c’est de savoir s’il n’y a pas trop d’attente, trop d’optimisme, trop d’expectations comme disent les américains vis-à-vis de Moussavi.

Encore une fois je ne suis pas loin s’en faut un expert de la vie politique iranienne, mais je vois quand meme que Moussavi contrairement aux apparences n’est pas un homme neuf.

En fait quand on dit qu’il est apparu récemment dans la vie politique iranienne, il est plus juste de dire qu’il est réapparu.

Il était en effet responsable des Gardiens de la Révolution en 79 sous Khomeiny, un grand démocrate bien connu, après qu il eut     pris  une part active au départ du Shah, puis il fut  Premier Ministre en 80 en particulier pendant la guerre meurtrière entre l’Iran et L’Irak

Donc ce n’est pas un perdreau de l’année.

Apres 20 ans de silence, il réapparait au bras de sa femme qu’il expose a peine voilée dans les meetings et devant les cameras de télé, et a 68 ans est l’idole des jeunes iraniens parait-il en faisant campagne sur les libertés et le modernisme.

Alors espérons que l’homme a effectivement changé et qu’il va, si il gagne permettre de tourner une page….

 

Pour les pessimistes on terminera en disant qu’il n’a pas encore gagné loin s’en faut.

Et que si il gagne il n’aura pas tout les pouvoirs car aux termes de la Constitution iranienne il est placé sous les ordres du « Guide Suprême » l’Ayatollah Ali Hoseini-Khamenei, sympathique garçon dont le modernisme n’est plus à démontrer…

 

Pour les optimistes on terminera par la dernière intox de la télé US.

Moussavi a le profil type du candidat financé et retourné par les services secrets américains.

C’est un homme cultivé, civilisé terriblement frustré du manque de considération pour ne pas dire du mépris dans lequel il est tenu depuis longtemps, et prêt a tout pour retrouver le pouvoir.

Un scenario a la SAS en quelque sorte….

Et peut être du coup un peu trop beau….

 

 

 

 

Championnat de France du grotesque, l’OM n’a pas dit son dernier mot.

 

Ce qu’il y a de bien avec l’OM c’est qu’ils sont en compétition permanente avec le PSG pour le titre du club de foot le plus comique de France.

On pensait le PSG vainqueur une fois de plus par KO après avoir dans la meme saison, viré le Président en train de réussir a redresser le Club, au prétexte qu’il demandait a avoir accès a la compta…, viré l’entraineur la veille des deux derniers matchs les plus importants de la saison, et réussi a rater toute Coupe d’Europe après avoir frôlé la Champions League a 4 matchs de la fin, et finalement terminant 6e apres avoir eu 5 points d avance .....

Un palmarès sur le papier impressionnant en effet.

Mais l’OM ne s’avoue jamais battu.

Le Club qui lui s’est qualifié pour la Coupe d’Europe et dont les finances sont redressées, le doit en particulier a son Président le sénégalais Pape Diouf.

Pour être honnête Diouf ne nous est jamais apparu briller particulièrement par son intelligence… mais le fait est que sous son management l’OM s’est redressé.

Seule ombre au tableau mais de taille, le départ d’Eric Gerets l’entraineur belge qui a mené le club a la deuxième place qui a quitté Marseille faute d’avoir reçu une offre de ses dirigeants, qui …ne pensaient pas qu’il l’attendait !!

Un amateurisme tout a fait PSG qui a parfaitement agacé Robert Louis Dreyfus patron et surtout propriétaire du Club.

Mercredi dernier s’est tenu a Paris le Conseil de Surveillance du Club qui comme son nom l’indique et comme dans toutes les entreprises du meme type, est chargé de superviser la gestion du Club.

Diouf croit malin depuis des mois de proclamer haut et fort, comme pour agacer encore un peu plus Robert Louis Dreyfus qui a injecté la bagatelle de 250 millions d’euros de son propre pognon, «  a l’OM c’est moi qui décide !! »

Et Mercredi dernier il a cru intelligent de boycotter la réunion du Conseil de Surveillance…

Extraordinaire tout de meme…on serait tenté de dire…. de bêtise.

Résultat le dit Conseil de Surveillance a adopté faute d’autre choix une résolution demandant a l’actionnaire c'est-à-dire RLD de trancher.

Celui-ci n’a guère de choix que de virer Diouf.

Apres une qualification pour la Champions League, et a la veille du démarrage de la période des transferts, on a l’impression que l’OM le fait exprès, et va se mettre a l’instar de son homologue et néanmoins confrère parisien tout seul dans un psychodrame.

A peine croyable à dire vrai.

 

 

 

Joël Robuchon pas tendre avec ses confrères

 

 

Joel Robuchon le chef français le plus successful tout autour de la planète balance dur dans une interview a l’Express.fr

Le cuisinier français qui possède 16 restaurants dans le monde entier, Las Vegas, Tokyo Macao Londres  New York etc. et bien sur Paris, totalise plus de 25 étoiles Michelin alors meme qu’il avait « rendu » il y a 10 ans ses 3 etoiles parisiennes.

Depuis le guide gastronomique lui en redonne régulièrement,  alors meme qu’il ne demande rien, qu’il se moque des règles en vigueur et qu’il ne connait que les siennes…

Assez fascinant en fait.

Le chef français de 64 ans défend une certaine conception de la cuisine et de la restauration qui nous a semble intéressante car originale et de surcroit, et  sans concessions dans le discours.

 

« Le concept d'Atelier, que nous avons reproduit à Paris, à Londres, à Hongkong, à Las Vegas, à New York et à Tokyo, est une formule gagnante, surtout en temps de crise, car elle correspond exactement à ce que les gourmets et les hommes d'affaires veulent aujourd'hui : un comptoir qui donne directement sur les fourneaux, une cuisine minute et sans chichis, des produits de première fraîcheur, des sets de table, des couverts en Inox, un service décontracté et une addition raisonnable. Il y a peu de temps, j'ai eu une conversation avec François Pinault, qui fréquente mes Ateliers dans le monde entier et qui me disait qu'il supportait de moins en moins les grands restaurants.

A part quelques expériences intéressantes, la grande cuisine française m'emmerde...

Les plats sophistiqués à l'extrême, les nappes matelassées, l'argenterie, le ballet de trois garçons pour vous servir une assiette et les additions stratosphériques, j'ai assez donné. Il y aura toujours une place pour ce genre d'établissements, mais les clients exigent désormais plus de simplicité, quels que soient leurs moyens. Allez faire un tour dans les restaurants trois étoiles à Paris : la plupart d'entre eux sont à moitié vides... »

 

Voila qui est bien envoyé, et d’autant plus crédible lorsque l’on a du succès.

 

 

 Airbus et Air France dans la panade ?

 

A l’heure ou l’on recherche toujours les corps et les débris de la catastrophe du Rio-Paris AF447, et ou l’enquête ne fait que commencer, on est frappés par certaines bribes d’informations parfois contradictoires qui filtrent.

D’abord le silence d’Airbus est un peu assourdissant.

Certes dans ce genre de circonstances, il est prudent...d’être prudent.

Les causes de l’accident restent très incertaines et peuvent être finalement très différentes des pistes envisagées aujourd’hui.

Néanmoins la communication du constructeur est vraiment à minima. L’avionneur ne confirme ni ne dément grand-chose…alimentant du coup les fantasmes et les interprétations éventuellement farfelues.

Souhaitons que l’avenir soit favorable au constructeur français sinon les répercussions économiques pourraient être catastrophiques pour un des fleurons industriels français.

 

Air France n’est guère mieux. Voire meme moins bien ,et on a l’impression que c’est la gêne d’Airbus vis-à-vis de la Compagnie aérienne qui tétanise un peu l’avionneur.

Dernière info qui est plus qu’une rumeur, la Compagnie Air France aurait connu 6 alertes sérieuses sur ses Airbus entre Mai 2008 et Mai 2009 soit sur une période de plus d’un an.

A mots couverts certains posent la question de savoir si la compagnie française a réagi assez vite. D’autant que comme par hasard depuis quelques jours le remplacement des fameuses sondes Pilots s’accélèrent.

Autres faits évoqués par des proches et des cadres d’Airbus, « comment se fait il que seule Air France ait connu ou presque ces incidents alors que notre flotte équipe le monde entier »

Seule pas tout a fait car il a été mentionnée une alerte sur Air Caraïbes et sur Quantas la compagnie australienne.

Mais il est vrai que 6 alertes en 1 an pour Air France ca fait un peu désordre.

Quelque chose nous dit que le règlement de comptes entre Airbus et Air France ne fait que commencer.

Au grand dam des familles dont certains parents se sont quand meme déjà portées partie civile.

 

Mais qu’a bien pu faire Julien Dray pour mériter cela ?

 

Loin de nous l’idée de « défendre » Julien Dray, en particulier bien sur si les faits s’avèrent avérés.

Mais tout de meme, le lynchage médiatique hallucinant dont est victime le Députe de l’Essonne est proprement inouï et quelque part honteux à ce stade de l’enquête.

Le fait qu’il soit socialiste n’y change rien, mes chers amis de la presse une fois de plus ne s’honorent pas.

Pas une audition chez le Juge chargé de l’enquête qui ne soit immédiatement reprise, détaillée par la presse comme si les journalistes étaient assis dans un petit coin du bureau pendant que les « témoins » sont interrogés.

Les convoqués ne sont  meme pas a  la Brigade financière depuis 10 minutes que tous les sites le savent déjà, si ce n’est même qu’ils attendent les intéressés boulevard des Italiens, ou rue du Château des Rentiers…

Pire avant meme que les gens soient convoqués, ou avant meme que les perquisitions soient effectuées on sait déjà ce que les enquêteurs cherchent et ce que soit disant ils ont trouvé…

Je dis soi disant car de plus en plus il semblerait que certaines « découvertes » des enquêteurs n’existent que dans l’esprit de ceux qui les cherchent… ou de ceux qui écrivent...qu’on les a trouvées…

La ou une convocation comme témoin suffirait on met en « garde a vue » pendant 48 heures des gens qui doivent répondre a une douzaine de questions ce qui prend probablement quelques heures…et encore.

La dite garde a vue est évidemment annoncée avec force de fracas médiatique pour être sur qu’on en parle.

Cela nous rappelle l’affaire de l’Angolate avec « le juge qui sue la haine » de Danielle Mitterrand…

Certes Julien Dray et son entourage ne sont pas les seuls à « bénéficier » de ce traitement de faveur.

La garde a vue est devenue dans les affaires fiscales et financières un outil de pression assez navrant sur les familles pour faire dire aux gens ce que l’on a envie d’entendre..

Quitte d’ailleurs a ce qu’ils se rétractent ensuite…

Peu importe le mal médiatique est fait.

 

Tout cela est assez lamentable, et l’est d’autant plus que tout le monde n’est pas traité à la meme enseigne.

On a déjà indiqué ici que les grands patrons membres de l’UIMM eux n’ont pas été en garde a vue, ils sont restés simples témoins, et comme par hasard personne n’a entendu parler de leur audition, encore moins de quelques fuites que ce soient…

On notera aussi que ceux qui ont fait des chèques de quelques milliers d’euros sont mis en garde a vue médiatisée, mais que Pierre Berge qui lui en  a verse quelques centaines de milliers est un « simple témoin » et est entendu dans la plus grande discrétion….

Tout cela est un peu troublant.

Reste que sur le fonds les mouvements financiers évoqués par la presse sont  certes pour  le moins étranges.

Que seuls les journalistes n’ont pas l’air d’avoir compris que les montants indiqués ont souvent des écarts de 20ou 40%.

20 pour les impôts et 20 pour le service…ils sont vraiment nés de la dernière pluie…

 

Mais tel n’est pas le propos aujourd’hui.

Le déroulement de cette affaire est une honte. Tout ressemble a une mise en scène pour éliminer définitivement le Député de l’Essonne.

Tout le monde a droit de parler sauf lui et les mis en cause (secret de l’instruction oblige) ce qui vous en conviendrez est tout de meme surréaliste, puisque celui-ci est bafoue quotidiennement ou presque.

Les journalistes utilisent les ficelles les plus connues et en meme temps les plus énormes de l’intoxication médiatique à savoir les formules du style « un proche de l’enquête », ou « un membre de l’entourage » ou encore plus fort « un expert rompu à ce genre d’affaires » ce qui est carrément grotesque.

Non franchement il y a dans cette affaire comme un sentiment de malaise….

 

Alors bien entendu avec notre esprit mal tourne on cherche a qui profite le crime ?

Pourquoi éliminer a tout prix Dray ?

A qui a-t-il  « manqué » pour payer le prix fort. ?

Difficile de répondre a ces questions, pour tout dire on ne voit pas bien.

Ami de Ségolène et de François Hollande ce n’est tout de meme  pas un crime…

Député de l’Essonne et Vice Président du Conseil Régional ce n’est tout de meme pas une «dimension nationale »…

Fâché avec beaucoup au PS il ne semblait pas être un grand danger pour quiconque…

 

Certes il un peu une grande gueule mais bon…

Sarkozy voulait en faire une prise de son ouverture en en faisant son Ministre…est ce une raison suffisante ?

Franchement on ne voit pas.

 

Mais pour autant je suis certain qu’il y a une raison.

On saura sans doute laquelle un jour.

En tout cas quel que soit le résultat final de cette histoire et quand bien meme Julien Dray serait déclaré et avéré coupable je ne changerai pas d’avis, cette histoire est disproportionnée et injuste.

Dons je le maintiens, elle est suspecte.

Publié dans Société

Commenter cet article

nathalie 15/06/2009 16:38

bien vu sur l'Iran bien vucomme quoi les medias....