LE SCANDALE DE L'ASSEMBLEE NATIONALE VA-T-IL CONTINUER LONGTEMPS ?

Publié le par Patrick Gouverneur

 

Il parait que Nicolas Sarkozy « ne décolère pas ».

Et bien tant mieux car Bon Appétit Messieurs non plus.

Sauf que figurez-vous que ce n’est peut-être pas pour les mêmes raisons…..

 

Le Président est semble –t-il « fou de rage », pour reprendre les termes évoqués par les « fuites » savamment orchestrées par l’Elysée, parce que son projet de Loi HADOPI a été rejeté par le Parlement.

 

Petit rappel des faits pour ceux d’entre vous qui ont raté quelques épisodes.

 

Le projet de Loi HADOPI est le texte de Loi qui sanctionne le chargement illégal sur internet.

Projet controversé comme toujours, y compris au sein meme du monde artistique, pris entre les feux de la défense de leurs intérêts personnels, et leurs sensibilités libertaires…

Les Députés n’étaient guère plus unanimes au sein meme de la majorité présidentielle ou s’exprimaient semble-t-il des sensibilités différentes…

Très franchement, le problème pose par cette Loi HADOPI, ne nous semble pas loin s’en faut être l’un des enjeux majeurs du pays…c’est le moins que l’on puisse dire.

Alors, n’en parlons pas plus sur le fond pour nous attarder sur ce qui nous intéresse, c'est-à-dire les circonstances du vote qui a provoqué apparemment « la colère présidentielle ».

 

Ce projet de Loi a été en effet repoussé par l’Assemblée  Jeudi dernier par 21 voix contre 15.

Vous avez parfaitement lu.

Ce score de volley ball est le résultat d’un vote d’une Loi de la République.

C’est proprement hallucinant si on veut bien rappeler à nos lecteurs que l’Assemblée Nationale française compte 577 Députés….

On ne peut que rester pantois de constater que seulement 36 aient bien voulu se déplacer pour voter…

 

A partir de la, ce qui a motivé la colère du Président, figurez-vous que ce n’est pas le fait justement que 36 de nos chers élus de la Nation aient daigné se déplacer, c’est le fait qu’il y avait 21 socialistes et seulement 15 UMP.

Il n’a pas complètement tort.

Car figurez-vous que cela n’aurait pas du se produire.

Et oui, nos Chers Députés s’étaient « entendus » préalablement en approuvant le texte en Commission pour que le vote soit une formalité.

Mais au grand dam de Jean-François Copé, qui décidément attire les colères présidentielles comme le miel attire les abeilles....au tout dernier moment  9 Députés socialistes planqués derrière un rideau (authentique) surgissent dans l’hémicycle et participent au vote en le faisant basculer.

Franchement on est dans le grotesque absolu !

Pour Copé, plus que du grotesque, c’est plutot la trahison d’un pacte convenu…..

Pacte lamentable s’il en est, convenons en.

 

« C’est lamentable, c’est de l’amateurisme » a parait-il tonné un Sarkozy furibard.

En fait, ce qu’il reproche a Copé, et à son ministre chargé des relations avec le Parlement Roger Karouchi c’est tout simplement de ne pas avoir contré les socialistes.

Ils étaient 9 ?

« Vous n’aviez qu’a en mettre 10 »  pense-t-il sans doute.

On continue dans le grotesque. !

 

Le Président ne s’offusque pas une seconde que 36 Députés élus de la Nation sur 577 aient voté la Loi, non, il s’offusque qu’on n’ait pas pu rameuter au dernier moment 9 pèlerins pour faire le nombre !

 

 

Subitement, les Députés UMP atterrés réalisent qu’un texte a été repoussé alors même qu’il y avait une majorité pour le voter.

Il serait temps !

Pour Copé, apparemment cette fois, la coupe est pleine, les colères de Sarko doivent commencer à lui peser.

« Il faut réfléchir à l’absentéisme chronique » déclare le Président du Groupe UMP.

Et il arrive à le faire….sans rire.

« Y compris avec des sanctions financières, car nous ne pouvons pas en rester la » ajoute-t-il.

Effectivement cher Jean François, effectivement c’est lamentable.

 

Ces crétins de socialistes de leur coté ont l’invraisemblable aplomb de proclamer que leur coup de Jarnac « est une formidable victoire pour les citoyens ».

C’est sur, avec 21 votes sur 577 voila une belle victoire de la démocratie…

Vraiment tous ces gens ont perdu le sens des réalités et de toute valeur.

 

Roger Karouchi, le Ministre sur la sellette qui peut sans doute préparer ses cartons, avoue « je vis très mal ce vote, je suis sans cesse en train de réfléchir pour trouver des solutions afin d’éviter que cela ne se reproduise » sous entendant donc que les « solutions » il ne les a pas.

Et bien il n’est pas très inventif le cher Karouchi car nous, a Bon Appétit Messieurs, nous les avons depuis longtemps les « solutions ».

Et elles sont toutes simples.

 

  1. Interdire tout simplement le cumul des mandats qui permet à tous ces chers élus de toucher prés de 2000 euros par mois en « travaillant » 2 jours par semaine.

      Et encore pas tous                       


2-  Rendre a partir de là, obligatoire la présence des élus au sein de l’Entreprise qui les paye… un minimum non ?           

 

3-  Sanctionner effectivement financièrement les tire au flanc et absentéistes chroniques comme ne l’évacue pas Jean François Copé lui-même, pourtant Maire de Meaux et grand cumulard devant l’eternel.


          4- Interdire formellement la délégation de vote
qui permet à des députés de voter pour des collègues          en  leur   absence.

             Et publier à l’issue de chaque session parlementaire la liste des absents et des

     présents afin que leurs électeurs sachent à quoi s’en tenir sur leur degré

     d’implication et de professionnalisme.

 

A partir de la plutôt que de s’étrangler de rage parce que 9  socialistes  se sont livrés a « de  basses manœuvres » selon les termes de Karouchi, le Président devrait plutôt se demander comment 9 petits plaisantins ont pu niquer le système a ce point et ridiculiser la République et surtout ses élus.

Et il devrait  réfléchir  alors que cela n’est pourtant pas tellement compliqué a ce que les élus donnent l’exemple du « travailler plus pour gagner plus ».

Peut être que plutôt que de la créativité, c’est de courage dont a besoin le Président.

 

En d’autres termes, se mettre en colère oui, mais pas pour de mauvaises raisons.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

catherine 19/04/2009 14:00

on se demande comment ces gens la osent encore nous parler a la tele sans honte, et comment ils osent parler d'anti parlementarisme!!!!

GUILLAUME 17/04/2009 04:46

CE QUI EST INCROYABLE CE N'EST PAS TANT QUE CELA SE PASSE C'EST QUE L'ON N'EN PARLE PAS!!!!OU SONT NOS MEDIAS??

ARNAUD 16/04/2009 20:10

MILLE FOIS D'ACCORD .POURQUOI LES EVIDENCES NE SONT QUE SUR CE SITE ?MOI AUSSI S'IL Y A UNE PETITION J'EN SUIS!!

Etienne PROTHERY 16/04/2009 07:50

Bravo, on ne peut que souscrire à une telle évidence.Je suis partant pour une pétition dans ce sens quand on voudra.

lebeaufe 15/04/2009 21:48

Si M.  Karouchi et je cite « je vis très mal ce vote, je suis sans cesse en train de réfléchir pour trouver des solutions afin d’éviter que cela ne se reproduise » . Voila sa solution tant qu'il n'est pas interdit "formellement la délégation de vote qui permet à des députés de voter pour des collègues en leur absence"; il suffit de préparer et de faire signe des delegations de vote par des potes pour eviter « des basses manœuvres " des salauds en face...
Après tout, déjà vous ne pouvez faire confiance à vos amis comment pouvez-vous faire confiance en vos pires ennemis....