LE SERVICE PUBLIC DE L'AUDIOVISUEL A PARAIT-IL "CERTAINS AVANTAGES"........

Publié le par Patrick Gouverneur

 La France a la pression fiscale la plus lourde du monde.

Ce n’est pas une opinion juste affirmée  par Bon Appétit Messieurs pour polémiquer, c’est un fait rapporté par le  magazine Forbes Asia, dont c’est fait l’écho le Figaro.

 

Ce très sérieux magazine a déterminé que pour mesurer la pression fiscale totale d’un pays il convenait d’ajouter les impôts sur les Sociétés, l’impôt sur le Revenu, les charges patronales assises sur les salaires, les cotisations sociales des salaries, la Taxe sur la Valeur ajoutée, et les impôts locaux.

Bon franchement rien de bien révolutionnaire dans cette formule, cette économie la on comprend à peu près….

Autrement dit le classement n’est guère contestable.

Mais enfin vous connaissez une de mes phrases favorites, « cela va sans dire, mais cela va encore mieux en le disant… »

 

Toujours est-il que le magazine a choisit 50 pays dans le monde et a comparé les scores de chacun.

Pas de suspens la France « gagne » haut la main.

Evidemment.

Car si l’impôt sur les Sociétés est a peu près similaire a ses concurrents et celui sur le Revenu aussi (quand on le calcule en moyenne du fait que 4 millions de foyers n’en payent pas…) des charges patronales estimées a 45% par le magazine, des charges salariales a 14% et une TVA a quasiment 20% plombe très sérieusement le bateau France.

Et du coup nous décrochons une « première place » dont on n’est pas très fiers.

 

Juste pour info le « premier » pays d’Asie, c'est-à-dire le plus taxé…c’est la Chine.

Avant le Japon.

Comme quoi il faut se méfier des idées reçues.

Et pour vous faire rêver on mentionnera « le dernier », Hong Kong.

Un IS de 16.5%, un impôt sur le Revenu de 15% et des charges patronales et salariales de ….5%.

Hors concours.

Au passage on comprend mon scepticisme de l’article précédent sur la disparition des paradis fiscaux, car à la demande de la Chine (accepté par Obama…) Hong Kong a été retiré de la liste grise……….

 

Bon, cela dit je ne vous communique pas ces chiffres pour vous faire de la peine, ni pour vous apprendre quoi que ce soit j’imagine.

Ceux d’entre vous qui payent leurs impôts en France n’avaient pas besoin de Bon Appétit Messieurs pour « deviner » ce classement, et ceux qui les payent ailleurs ne sont pas partis par hasard….

 

Non la raison pour laquelle nous mentionnons cette étude médiatiquement relativement confidentielle (bien sur…) du journal asiatique c’est parce que le hasard de l’actualité  a fait qu’elle est sortie le même jour ou presque qu’une protestation syndicale sur la remise en cause de la Convention Collective a France Télévisions et Radio France

(avec grève de Radio France ce Mardi.)

Quel rapport me direz-vous ?

 

Bon Appétit Messieurs ne vous apprendra rien la encore en vous disant qu’une grande partie des Impôts collectés par le pays sert à rémunérer les fonctionnaires.

42% environ pour être précis.

Or le Président Sarkozy a décidé (envers et contre tous d’ailleurs) il y a 1 an environ de « renationaliser de fait «  l’audiovisuel national.

Décision dont nous avions indique ici combien elle nous paraissait d’une stupidité absolue.

Décision pourtant transformée en Loi et d’ailleurs  votée il y a peu.

 

Il se trouve que la Loi prévoit que les 42 filiales de France Télévisions et toutes les entreprises de l’audio visuel doivent être regroupées dans « une seule et unique entreprise ».

Petit point de détail qui a bien évidemment échappé a tout le monde, du coup les Conventions collectives en vigueur dans chacune de ces entreprises sont devenues caduques et elles doivent être remplacées par une nouvelle.

 

Quand on vous disait que le caprice présidentiel sur le sujet est tout de même une énormité………..

La Loi prévoit  aussi que les partenaires sociaux ont 15 mois pour remettre en place une Convention Collective, faute de quoi les salaries bénéficieront …du minimum légal.

Minimum legal vous plaisantez j’espère ? hurlent les syndicats.

Car comme vous imaginez bien que la Convention Collective de l’audiovisuel va bien au delà du « minimum légal ».

Ce que vous n’imaginez pas en revanche c’est a quel point…….

Mais les employés de Radio France eux le savent, et ils se sont mis en grève alors meme que les négociations n’ont pas commence… car disent-ils, « ils ont peur de perdre certains de leurs avantages ».

Tu parles, vous allex voir qu’il y a de quoi avoir peur effectivement….

 

Comme toujours le reste des discours n’est que baratin et langue de bois, la vérité c’est celle la.

Alors jugez plutôt du contenu du mot « certains »………..

Je vous préviens accrochez vous a l’ordi car vous allez avoir des spasmes nerveux….

 

D'abord, en termes de primes et indemnités, les employés de France Télévisions et Radio France bénéficient d'une somme d'argent en cas de mariage et de naissance.

Bon sympa mais rien de terrible, il faut bien soutenir la croissance démographique…..

Il existe également une prime de fin d'année, une prime de risque, mais aussi une prime « d'exploit » dont le contenu est relativement confus…

 

Quand un salarié en remplace un autre dont le salaire est supérieur, le remplaçant se voit verser une indemnité d'au moins 7,5 % du salaire de base.

Ca c’est sympa car on est content de voir les collègues absents…..

 

La prime d'ancienneté elle augmente de 5 % tous les 5 ans au lieu de 2 % dans le régime général des journalistes.

 

Bon que voulez vous la télé mérite bien des avantages...

Mais quand on arrive aux congés, la on ne rigole plus.

 

Lors du passage de 40 à 39 heures en 1982, les salariés du service public ont obtenu 5 jours de congés en plus des 25 jours ouvrés par an………

On ne comprend pas très bien la logique mais c’est comme cela.

On n’ose croire que ce soit pour compenser une diminution de salaires……….

En 82 ?

Etonnant mais bon ca fait déjà 30.

Après huit ans d'ancienneté, les salariés possèdent 5 jours de congés supplémentaires.

Et hop.35 ! Ouvrés bien sur…

Les conjoints qui sont dans la même entreprise ont le droit aux congés simultanés.

Normal.

Les fêtes religieuses juives et musulmanes offrent des autorisations d'absence.

C’est bête qu’on ne puisse pas être les deux en meme temps…..

En cas de travail de nuit, la compensation est de 20 % au lieu de 15 % dans le régime général. Et pour ceux qui sont présents les jours fériés, il existe un repos compensateur jusqu’a 15 jours ouvrés par an.

 

 
La convention collective prévoit aussi des cas de congés exceptionnels : 3 jours en cas d'adoption ou de légitimation, 5 jours en cas de décès d'un conjoint ou concubin, 5 jours en cas de décès d'un enfant.

Et si besoin, deux jours supplémentaires si l'événement se tient hors de la métropole.

Evidemment il faut cumuler quelques drames familiaux que l’on ne souhaite à personne pour en profiter….

 

Les parents qui élèvent leur enfant seul peuvent prendre leur demi-journée le jour de la rentrée scolaire. En cas de maladie des enfants, les salariés peuvent s'absenter 6 jours (pour un enfant), 9 jours (pour deux enfants) et 12 jours (pour 3 enfants).

Une juive pratiquante qui perd son mari avec deux enfants après 8 ans d’ancienneté arrive tranquillement à...49 jours.

Sans les ponts qui on l’a vu sont largement compensés.

Impressionnant quand meme.

Et cerise sur le gâteau, tous les employés ont également le droit à 7 jours supplémentaires (mais cette fois tout de meme pas payés…)

Mais avec une bonne organisation et un sens de l’anticipation des jours fériés et des ponts du mois de Mai par exemple on doit bien pouvoir taper les 3 mois calendaires quitte a avoir 7 jours pas payes.

Evidemment dans ces conditions que gérer les effectifs au mieux et obtenir de la productivité n’est pas simple.

 

D’autant que les collaborateurs du service public peuvent prendre deux ans renouvelables de congés sans solde et jusqu'à six mois, ils ont l'assurance de retrouver l'emploi précédemment occupé.

En cas de détachement pour exercer un mandat parlementaire, la garantie de réintégration en résidence est assurée, et l'ancienneté dans la maison conservée.

Vive la politique dans ces conditions non ?

Petite précision au cas ou cela vous intéresse, le salarié de Radio France ou France Télévisions muté dans les DOM-TOM a 20 jours de conges en plus des frais de transport mobilier, des nuitées d'hôtel et la couverture de ses frais de restaurant.

Si notre juive pratiquante est martiniquaise et est mutée la bas c’est le grand bonheur…

Elle perçoit en outre bien évidemment une indemnité d'installation.

C’est quand meme bien de travailler dans une boite qui a le sens du social….

Et qui prend conscience qu’avec de telles cadences de travail, en plus on peut être malade……

En cas de maladie, l'intégralité du salaire est versée durant les trois premiers mois, puis réduite de 50 % les trois mois suivants.

La même garantie est valable pour ceux qui partent en cures thermales.
C’est bien la cure, ca requinque…..


Dans le cas où survient un accident du travail ou une maladie professionnelle

(le stress du a l’excès de travail sans doute…), la rémunération est intégralement versée pendant deux ans, puis à 50 % l'année suivante .

Pourvu que notre juive mutée en Martinique, n’ai pas une dépression nerveuse………

 

 

 
Reste qu’avec tout cela on peut quand meme se faire virer.

Bah oui on ne sait jamais….

Dans le cas d'un licenciement, le préavis est de trois mois (contre deux dans le régime général) et durant le préavis, l'autorisation d'absence est de 70 heures par mois (contre 50 heures dans le régime général).

L'indemnité de licenciement est majorée en fonction de l'ancienneté (entre 4/12e et 7/12e du salaire annuel).

Ce n’est pas si terrible que cela, mais vous allez comprendre pourquoi……..

 

Enfin cela etant, si après de telles contraintes et un tel environnement le salariée a tenu le choc et prend sa retraite la boite lui manifeste sa reconnaissance….

En cas de départ à la retraite, le régime général ne prévoit aucune indemnité. Mais dans l'audiovisuel public, le retraité a droit à une somme (de un à quatre mois de salaire) après 20 ans d'ancienneté.

Et si le montant annuel de la retraite est inférieur à 60 % des 12 derniers mois, une compensation est également versée.

Alors vous comprenez mieux désormais pourquoi l’idée de se retrouver « au minimum légal » est une idée insupportable ?

 

Heureusement les salaries du Service public de l’audiovisuel peuvent compter sur leurs syndicats……

Qui comme chacun sait sont la pour défendre les travailleurs.

Enfin sans s’oublier eux-mêmes quand même……

Car les syndicats sont très inquiets quant à leurs propres droits.

Vous pensez…

Le paritarisme en vigueur dans l’entreprise oblige en effet l'employeur à consulter les syndicats lorsque des postes deviennent vacants, ce qui ressemble étrangement a de la cogestion, d’autant qu’il est également tenu de « débattre avec eux des mobilités et des promotions ».

D’ailleurs il en est de meme pour les sanctions disciplinaires, les recrutements externes et les licenciements.

Vous comprenez pourquoi il y en a peu et que les indemnités ne sont pas si généreuses que cela…

C’est comme si vous retirez la maternité dans une mutuelle quand le personnel a plus de 45 ans……..

Bien évidemment les syndicalistes ont le droit à des absences rémunérées lors des congrès ou des réunions syndicales à l'échelon national sans aucune limitation (c'est l'article 3-5 de l'avenant audiovisuel public).

Tout cela s’ajoutant bien sur a leurs congés « normaux » présentés plus haut.

En clair on ne voit pas bien comment ils pourraient travailler car du fait de leurs activités syndicales forcement très prenantes, ils se retrouvent dans l’impossibilité ….de prendre leurs vacances…..

 

Hallucinant tout de meme.

 

 

Toujours est il que dans la série «  le Président fait un caprice, on gérera les problèmes après… » convenez que c’est pas mal.

 

Une chose est sure, la négociation de la nouvelle Convention Collective va être un grand moment.

Et la grève de ces jours derniers peut être pas la dernière….

Publié dans Economie

Commenter cet article

claude 13/04/2009 23:55

ce serait risible si ce n'etait pas avec notre pognon!et du coup c'est honteux.c'est la meme chose que les bonus des patrons de banqueindecent!le nombre de 0 change c'est tout!!!

adrien 12/04/2009 15:43

c'est effectivement risible ou honteux selon le cas....mais ou donc allez vous chercher tout cela? vous avez des correspondants a Paris qui vous cherchent les infos?d'une facon generale on trouve sur votre blog des infos que l'on ne voit pas ailleurschapeau!