BON APPETIT MESSIEURS S'AGACE............

Publié le par Patrick Gouverneur

C’est vrai qu’on s’agace facilement, je vous le concède.

Mais le hasard de l’actualité fait que des semaines sont plus agaçantes que d’autres.

C’est comme cela, et c’est difficile à expliquer…

 

Il se trouve en effet que l’actualité de ses jours derniers a suscité plus que d’habitude  les poussées d’urticaire géante auxquelles nous sommes hélas sujets très régulièrement à la lecture de la presse.

Cet agacement je dois le dire est très éclectique…..  , vous allez voir, c’est donc en partie une question d’humeur sans doute…

 

Le premier sujet que nous allons traiter est aussi le prolongement de notre bref séjour parisien, car nous avions été frappé la semaine dernière a quel point les français n’aiment pas et pire encore ne respectent pas leur police.

 

Les américains eux craignent leurs policiers, et ils les respectent.

Les français les redoutent, mais les détestent.

S’il s’agissait seulement des délinquants on s’en réjouirait bien évidemment, mais en l’espèce hélas, ce n’est pas le cas.

Les délinquants, surtout qualifies à tort de « petits », eux ils la détestent, mais ils ne les craignent pas vraiment….

Apparemment c’est meme l’inverse……

Non je veux parler du petit peuple, celui qui paye ses impôts, (donc la police), celui qui essaye de vivre ou de survivre dans un monde difficile mais qui essaye de le faire globalement en respectant les règles de la société.

C’est ce que l’on a coutume d’appeler les honnêtes gens voyez vous, c'est-à-dire sans doute 95% de la population…si ce n’est plus.

Ceux qui devraient se réjouir comme aux U.S justement, quand ils voient circuler une voiture de police, car ils se sentent ainsi protégés et en sécurité.

Et bien justement non.

Quand ils voient une bagnole de flics, ils commencent à stresser et changent discrètement de trottoir…

 

 

Et pour se justifier de cette « détestation », quand on leur en demande la raison, ils n’invoquent pas le racisme ou la violence, ou le mépris des jeunes…  non non ils invoquent tout simplement la connerie.

Et oui…….

En néo-journaliste que nous sommes nous avons donc cherché à vérifier.

Et bien force est de constater, que lorsqu’on flâne dans les rues de Paris et que l’on voit la police nationale en action il y a de quoi parfois être effectivement effondré.

Place de l’Etoile vous voyez deux voitures (il faut au moins cela…..) c'est-à-dire

8 policiers , 6 hommes et 2 femmes (oui parce que apparemment c’est un quota par voiture ….) qui  verbalisent avec un sourire niais une minette blondasse…qui était au téléphone…, ou un jeune ( ou non d’ailleurs..) cadre dynamique au prétexte qu’il n’a pas dans son véhicule un espèce de gilet fluorescent orange dont on n’a pas très bien compris pour ce qui nous concerne l’intérêt….., ou un autre encore pour ses pneus ou je ne sais quelle raison du meme acabit, il est clair que l’on peut comprendre l’agacement et le mépris des parisiens pour « cette police » la.

Surtout si ceux-ci, pendant la nuit précédente, se sont fait piquer leur G.P.S ou leur autoradio…..ou pire si leur môme s’est fait piquer son portable et ses baskets en rentrant de l’école..

C’est sur ca agace…

 

L’efficacité (au détriment même souvent de la légalité) des mises en fourrière n’est pourtant plus à démontrer, c’est meme impressionnant d’efficacité.

L’établissement de P.V pour stationnement illicite est également une entreprise forte juteuse.

Et la verbalisation à but strictement économique (on vient de le voir) marche très bien.

La Police peut donc dans certains cas être d’une efficacité redoutable…...

Le problème c’est ce n’est pas forcement ce types de « priorités » que l’honnête citoyen réclame…

 

Le hasard a fait que j’ai moi-même, de mes propres yeux, valider et confirmer les propos de mes amis parisiens.

En sortant d’un restaurant un Samedi soir vers 23h30, dans une petite rue du 16eme arrondissement, j’ai vu une voiture de police au grand complet (c’est a dire donc 3 + 1, le fameux quota…) verbaliser avec une joie non dissimulée des véhicules ….garés sur les emplacements de livraison.

Cela ne s’invente pas.

Et on m’a dit que « c’était un grand classique ».

Sur les conseils de mes amis j’ai renoncé à aller leur adresser mes chaleureuses félicitations pour le souci qu’ils avaient de préserver les livraisons…du Dimanche matin.

Ils m’ont indiqué en effet que le sens de l’humour chez les flics était resté à peu près le meme que quand j’avais quitté la France…c'est-à-dire extrêmement limité…

 

Nous nous préparions donc à vous faire part de ces « intéressantes » expériences et conversations, quand l’actualité nous a interpellé de nouveau sur le sujet.

 

Le Parisien du 23 Février, rapporte des infos qui montrent clairement que dans le championnat  du monde de la connerie, la province n’entend pas laisser à Paris le titre sans combattre.

Le journal rapporte en effet que certains automobilistes vont en justice pour contester un PV qui leur avait été délivré …….parce qu’ils fumaient au volant.

D’autres on pris un avocat car ils ont été verbalises au motif …….qu’ils mangeaient un sandwich.

Authentique !!! 

Mais figurez-vous que dans un Etat de Droit comme la France les flics ne font rien au hasard..

Ces cretins patentés qui se font plaisir dans la police, s’appuient en effet sur l’Article R412.6 du Code de la Route, qui indique que « l’automobiliste doit avoir les deux mains sur le volant ».

Je n’invente rien je ne fais que vous rapporter l’article du Parisien..

Bon qu’un énarque simplet absolu ait pu l’écrire c’est déjà grave… mais que des flics et  surtout leur hiérarchie l’appliquent c’est confondant.

A ce niveau de connerie effectivement comme disait mon idole Michel Audiard, « cela confine à l’expertise »…….

Si nous avions la chance de pouvoir parler a la brillantissime Michelle Alliot- Marie, on lui dirait qu’on attend avec impatience le prochain P.V pour un automobiliste ….qui s’est gratté le nez en conduisant.

Et pour rester poli on lui dirait……..ou éventuellement autre chose….

 

Toutes ces anecdotes sont convenez en, assez effondrantes.

 

Alors le problème ici, ca n’est pas de faire du racisme anti-flic, c’est de faire de la politique.

Car c’est bien le problème.

Un gardien de la paix de base ne prend aucune initiative.

Aucune.

Figurez vous que c’est meme très exactement pour cela qu’il est payé…

Alors s’il juge « opportun » de mettre un P.V a 23h30 un Samedi soir pour un stationnement sur un emplacement de livraison, ou un autre parce que la minette  qu’il a repérée est au téléphone, c’est qu’il en a reçu l’ordre.

Et la, est le vrai scandale.

Et comme toujours le vrai scandale aussi c’est que personne ne le dénonce.

Rappelons tout de meme que la mission des forces de l’ordre c’est d’assurer la sécurité publique, c'est-à-dire celle des honnêtes gens qui c’est le principe meme de la démocratie doivent être libres de circuler, de se promener ou d’aller au cinéma en toute sécurité.

 

Un tel détournement de mission d’un service public pour en faire un racket économique organisé ou un Marketing à bon compte est une honte.

Ne cherchons pas ailleurs cette impopularité policière.

Que les flics aillent 500 mètres plus loin que les emplacements de livraison, pour assurer une vraie mission de protection et tout le monde les aimera.

Qu’ils patrouillent dans les zones a risque pour « prévenir » et le cas « aider » sur le modèle de ce qui se passe aux Champs Elysées les honnêtes gens, et tout le monde les aimera .

Et les respectera.

Pour info les mots « servir » et « aider » sont écrits en toutes lettres sur les bagnoles de flics aux US……

 

 

 

 

Deuxième sujet d’énervement, mais il est récurent comme vous le savez, l’arbitrage dans le foot..

Nous vous avons déjà parlé de la nouvelle Commission de Visionnage du Football français qui se donne le droit d’intervenir a posteriori sur des matchs…. a condition que l’arbitre lui en fasse la demande.

Il faut donc que l’homme en noir fasse acte de contrition (on est judéo-chrétien ou on ne l’est pas..), et reconnaisse ses erreurs pour que la dite Commission consente à se saisir de l’affaire et pour que ces « sages » consentent à corriger le tir le cas échéant.

Ce sera le cas pour un joueur de Grenoble, le serbe Vitakic qui a frappé au visage le parisien Sessegnon.

 « Cela s’est passe dans mon dos, je n’ai rien vu. J’aurais du expulser Vitakic » a reconnu l’arbitre Stéphane Lannoy.

La Commission va donc très probablement au vu des images sanctionner le joueur grenoblois.

Mais dites-moi …

Les juges de touche ils dormaient ?

Le quatrième arbitre, il était à la buvette ?

« Dans le dos de l’arbitre… » ca n’a pas suffit a Zidane en coupe du Monde.

Il n’a pas eu cette chance…

C’est le cote improvisation et le cote deux poids deux mesures dans l’arbitrage du football qui est horripilant.

 

 

Quand on vous dit que l’on est éclectique dans nos agacements.

Balladur est devenu fou.

L’ancien Premier Ministre qui n’aspire plus a grand-chose, et surtout singulièrement plus a un poste d’élu… se met  faire de la politique avec honnêteté et bon sens.

Déjà l’initiateur (avec Jack Lang) de la Reforme de la Constitution si laborieusement arrachée par Nicolas Sarkozy voila que Edouard décidément insatiable récidive avec un nouveau dossier, celui de la Reforme des Territoires.

Ce mot savant pour décrire tout simplement le rajeunissement de l’organisation administrative du pays qui a accumulé au fil de l’histoire les Communes, les Cantons, les Départements, et pour finir  les Régions sans jamais en supprimer aucun.

Nicolas Sarkozy a cru déceler là, un certain…archaïsme.

 

Echaudé par les « ébouriffantes » propositions du Rapport Attali qui préconisait entre autres la suppression du Département… et déclenchait ainsi un tollé, le Président a chargé le bon Edouard de se pencher sur la question.

Avec toujours le souci d’un certain équilibre le Président a adjoint a Edouard Balladur la présence de Pierre Mauroy.

On reconnait bien la l’habileté quand il veut du Président.

Deuz anciens Premiers Ministres, ca fait serieux.

De surcroit en matière de socialisme le « gros quinquin » il est inattaquable.

Et le fait que Martine Aubry soit entre temps devenue la chef du Parti, de ce point de vue n’est pas une catastrophe pour le Président……..

Donc Mauroy et Balladur, les deux jeunes loups de la politique, se sont penchés sur le sujet (avec quelques autres dans leur Commission) et bien figurez vous.qu’ils sont d’accord sur tout !!

Faut-il être octogénaire pour faire de la politique de façon intelligente ?

On va finir par le croire.

Les deux hommes ont «  travaillé de façon intelligente et constructive » et de leur propre aveu « arrivent a des conclusions identiques »…..

Incroyable non ?

On croirait un communiqué du Senat américain……

 

Toujours est-il que s’ils ne reprennent pas directement la proposition Attali de suppression du Département, ils formulent la meme analyse et proposent…. la suppression..du Canton !

Et accessoirement la fusion de certaines régions.

Oh les malheureux……

Ils n’ont meme pas eu le temps de faire les photocopies du Rapport que c’est déjà l’émeute…….

Suppression du Canton ?

Une lubie de parigot !!

Pas de chance Pierre Mauroy n’est pas exactement  l’archétype du parigot…..

La fusion des Régions ?

Non mais …et la spécificité régionale ?

A pleurer.

 

Les Cantons surtout, dont on comprend l’importance aux yeux de certains puisque ils avaient été créés par Napoléon a la taille d’une journée de marche……, en meme temps que les Départements a la taille d’une journee de diligence…….

Effectivement onvoit mal pourquoi on changerait cela……

Dans la série foutage de gueule on a donc droit sur le sujet à un chef d’œuvre.

Et les medias de tendre leurs micros ou d’affuter leurs crayons pour reproduire les propos de ces faux culs qui simplement désapprouvent une telle idée car la suppression de tout échelon administratif dans le pays a pour conséquence ….la suppression de postes d’élus.

Point barre.

 

Conseiller Régional ou General c’est bien paye pour pas grand-chose a foutre on ne va pas abandonner cela facilement.

C’est curieux comme Balladur et Mauroy quand ils étaient Premiers Ministres regrettaient  « le mille feuille administratif français », et quand ils sont en retraite ils proposent de le changer…

 

Quand a nos chers élus degoulinants d’hypocrisie, qui ne vont pas manquer de se répandre sur toutes les télés pour nous expliquer combien le « canton est précieux dans le cœur des français » sans jamais rencontrer un journaliste osant leur demander si par hasard ils ne se foutraient pas de la gueule du monde, ils ont déjà commencé à répéter leur discours.

 

Balladur on voit à peu près, mais Mauroy…….comment les socialistes vont bien pouvoir faire pour nous expliquer qu’il est gâteux… ?

 

On attend avec une certaine impatience, et en meme temps...comment avons-nous dit ?

Un certain agacement……

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

cincinatus 06/03/2009 19:57

Après lecture je dirai: quelle belle prose, mon cher ami.!!!!!!Vos commentateurs ont bien raison: Il ne se passera rien. -----------Il eut fallu (remarquez le passé du subjonctif) faire cela en début de mandat, en prenant de court tout le monde et, à mon sens, on devrait supprimer les départements, conserver cantons et communes en donnant plus de poids aux cantons. ------------En effet, ces cantons (surtout en province je pense) représentent une sorte d'entité géographique adéquate, quelques villages, un gros bourg ou une petite ville, possibilité d'aménager les POS (ou PEL maintenant je crois) en prenant en compte plusieurs communes, mais, de toutes façons, on s'attaque avec cette réforme aux élus de tous bords et, je vous le dis tout net: Avez vous déjà vu des marins se saborder volontairement à bord de leur bateau et sans raisons ????----------------Bien sur,, il y a des raisons: le monde a changé, le niveau "local-local" est devenu trop exigu. d'unce commune à l'autre on se cotoie au travers des communautés de communes, qui gérent ainsi les ordures ménagères, les eaux, la voirie.... et je crois que le canton pourrait remplir bien des fonctions. Cela dit, il faudrait totalement supprimer les départements mais quid des  préfets ????.... Ce n'est pas simple.---------------Il nous faut donc quelqu'un avec un vrai courage, et un peu suicidaire en même temps: créer les régions était plus simple, on ajoutait une couche au mille-feuille, là, il s'agit d'en retirer une. "not so easy" comme dirait Barack. ----------------------Je crois que (a quelque chose malheur est bon) la crise si elle s'amplifie va susciter des hommes d'exceptions. Il en a toujours été ainsi: c'est dans la merde qu'on voit les héros. Et, pour rire, si De Gaulle avait été grippé le 18 juin, peut-être ne serait-il jamais devenu ce qu'il devint. Attendons donc encore un peu.Et encore bravo pour votre prose.....

guillaume 06/03/2009 14:16

sur cette reforme comme sur bien d'autres, helas Sarkozy va reculer et n'engagera pas sa popularite la dessusmais cela etant le vrai probleme n'est pas seulement de supprimer soit les cantons soit les departemenrs, mais l'un des deux est indispensable avec leurs milliers d'elus et de fonctionnairesc'est aussi la definition ou la redefinition des competences entre l'Etat et la Region

guillaume 06/03/2009 14:15

sur cette reforme comme sur bien d'autres, helas Sarkozy va reculer et n'engagera pas sa popularite la dessusmais cela etant le vrai probleme n'est pas seulement de supprimer soit les cantons soit les departemenrs, mais l'un des deux est indispensable avec leurs milliers d'elus et de fonctionnairesc'est aussi la definition ou la redefinition des competences entre l'Etat et la Region

baetz 05/03/2009 17:15

C'est bien de vouloir supprimer n'importe quel échelon administratif, mais le problème de base, c'est l'existence de 36000 communes là où 15000 seraient encore trop. Cela ne se fera pas car en tout le voisin est le premier ennemi, et en France plus qu'ailleurs. Comme ce n'est pas viable, vous verrez que la grande réforme de Balladur et consorts va être le renforcement d'un échelon administratif déjà esquissé et prôné: l'intercommunalité. Entité déjà apparue sur les feuilles d'impôts locaux de certaines communes. Comme au début pour les régions, le montant en est très bas mais je conseille à tous de se souvenir que lorsque Caillaux inventa l'impôt sur le revenu, il fut bien précisé qu'il ne devait pas dépasser 5%. Donc, après réforme, nous aurons 6 étages administratifs obligatoires au lieu de 5. Inutile de rêver. P. Baetz

guillaume 03/03/2009 21:05

comme souvent vous avez mis le doigt sur des sujets que l'on aborde peusans etre parisien je confirme completement votre analyse sur les flicsc'est exactement celaet c'est assez incroyable que les pouvoirs successifs qui nous dirigent ne l'aient pas comprisa commencer par l'ancien ministre de l'Interieur qui nous dirige aujourd'hui...Pour ce qui concerne la Reforme etudiee par Balladur, c'est clair qu'ilne se passera...absolument rien!!par parenthese j'ignorais que Pierre Mauroy etait dans le coupvous avez la encore raison, il faut que ces gens la soient en retraite pour penser au pays, c'est fou quand meme..bravo pour vos articles ils sont souvent decapants