PSG - LA PREUVE PAR QUATRE

Publié le par Patrick Gouverneur


Au delà du résultat brut, du match spectaculaire et sans appel, et de la qualification du PSG pour les 16eme de finale de la Coupe de l'UEFA contre le club hollandais du FC Twente, ce match m'a inspiré quelques réflexions.

Pour vous montrez a quel point mon objectivité est sans limite avec le PSG, je passerai sous silence la nouvelle très grande performance des arbitres contre Valenciennes hier soir....
On aura la vidéo le jour ou il y aura un meurtre sans doute.....

Non c'est la soirée européenne du PSG qui me fait réagir.

A la suite de calculs compliques dont on vous épargnera les détails, le PSG était avant la rencontre dans une situation arithmétique assez simple.
Il lui fallait gagner bien sur, mais aussi marquer un but de plus que Santander qui jouait aussi,et dont on se doutait qu'ils en marqueraient eux-mêmes plusieurs.
On savait l'équipe de Twente largement a la portée du PSG ; restait à savoir si le club de la capitale pouvait en marquer 3 ou 4.
Nous avons désormais la réponse mais ce qui m'a frappe Jeudi soir, c'est qu'en toute objectivité, ce match était le plus beau et le plus spectaculaire que j'ai vu depuis bien longtemps de la part d'une équipe française.
Est-ce un hasard ?

Tenu bien entendu informés du score de Santander, les joueurs et les dirigeants parisiens ont rapidement su qu'il fallait marquer 3 buts puis ensuite 4 pour se qualifier.


Est-ce un hasard qu'une équipe qui marque deux fois en 15 minutes en Coupe d'Europe et qui en termes footballistiques « a plie le match » continue jouer pour finalement délivrer un spectacle qui a rajeunit de 15 ans le public du parc ?

Evidemment non. 


A l'heure ou plus personne ne discute désormais vraiment l'infinie médiocrité du spectacle propose par le Championnat de France, que nous dénonçons depuis longtemps pour notre part, cette rencontre devrait faire réfléchir les instances du football.
En particulier après l'affligeant spectacle du « choc » de la semaine dernière entre Lyon et Marseille, au cours duquel nous avons vu les deux meilleures équipes françaises actuelles qui n'ont absolument pas cherche à gagner.
Ce match était une caricature à lui tout seul.
Pas une occasion en 90 minutes et deux entraineurs « pas mecontents » de ce lamentable 0 - 0.


Beaucoup et nous sommes de ceux la, réclament pour le Championnat de France la mise en place de « bonus » sur le modèle du rugby.
Point supplémentaire pour 3 buts marqués, point supplémentaire pour la meilleure différence de but sur deux matchs calquée sur le Champion League ; toutes les formules sont imaginables pour favoriser le spectacle.
Et bien entendu toutes refusées par les instances dont le modernisme et la créativité n'est plus à démontrer.
A contrario, hier nous avons vu PSG menant 2 - 0 a la 20eme minute qui n'a d'autre choix que de marquer puisque Santander faisait de même, qui manque un penalty a la 61eme minute mais continue a pousser.
Le Guen dont le coaching frileux est pourtant bien connu, fait rentrer deux attaquants supplémentaires...et le PSG marque deux fois en 5 minutes pour aller chercher la qualification.
C.Q.F.D

Même si la réussite est toujours un facteur à prendre en compte, la première raison pour laquelle ils ont mis 4 buts c'est surtout qu'ils l'ont voulu.
Les joueurs bien sur, mais surtout Le Guen.
Jamais en Championnat menant 2 - 0 avec la main sur le match comme l'avait le PSG hier soir Le Guen n'aurait fait rentrer deux attaquants supplémentaires pour aller chercher le troisième but.
Il l'a fait hier car il en avait besoin tout simplement.
On pourrait donc imaginer avec un point de bonus pour un troisième but marqué en Championnat assister a des fins de match autrement plus excitantes que ces derniers quart d'heure ou les équipes ne jouent plus, fort du résultat acquis.
« Tenir le résultat » étant le leitmotiv des coaches français.
De telles tactiques ont évidemment un sens quand on mène 1 - 0 dans un match extrêmement serré et qu'il reste 10 minutes à jouer .
Elles n'en ont aucun dans d'autres circonstances.
Paul Le Guen l'illustre d'ailleurs a lui tout seul.
La semaine précédente le PSG se retrouve à Auxerre dans la même situation que contre Twente. 2 - 0 à la mi temps en surclassant l'équipe bourguignonne.
A 15 mn de la fin Le Guen fait rentrer deux joueurs défensifs,
Résultat ?
Auxerre jusque la inexistante marque un penalty a la 85eme minute et crée 5 minutes de quasi panique en fin de match.
1 point de bonus aurait, c'est certain poussé Le Guen à chercher le 3eme but et du coup il l'aurait certainement obtenu, en même temps que 10 dernières minutes autrement relax.

Tout le monde s'accorde a dire qu'il y a une « culture » française du coaching fortement défensive.
Domenech en tète.
Le PSG a prouvé Jeudi soir qu'il était capable de jouer autrement pour peu que son coach lui demande et s'en donne les moyens.
Comme il est très loin d'être le seul et que ce n'est pas le pire loin de la (n'est ce pas Toulouse, Monaco et consorts ?)
La Ligue serait bien inspirée de réfléchir a des incitations au football offensif et au spectacle.
La preuve, ca marche.

Publié dans Sport

Commenter cet article

Mathieu 23/12/2008 02:40

Completement d'accord sur Camara. Je n'ai jamais ete un fan. Surout pour le prix du transfert (de memoire je vais dire 6 ou 7 mllions) Franchement est ce que ca les vaut? ses relances me rappellent les grandes annees de Talal. Avez vous lu la derniere interview de Thierrez? Il y a que lui qu trouve que les championnats de France est onfensif.

patrick gouverneur 22/12/2008 23:17

parfaitement d'accord avec tous les deux.Adrien , c'est tout a fait juste et jamais mentionne par personnela relance du jeu parisienne se fait par Makelele et Clement car en defense centrale, c'est tres " sobre" comme on dit au bord des terrains...en etant gentil on dira qu'ils ont tendance, surtout Camara a sauter le milieu de terrain....

adrien 22/12/2008 16:41

une chose qui me frappe et que je ne vous ai pas vu mentionner cher Patrick dans vos analyses c'est la faiblesse de la relance des defenseurs centraux parisiens, en particulier Camara.Landreau ne relance quasiment jamais a la main et Camara ne reussot jamais une passe de plus de 5m.....le jeu est totalement oriente sut Hoarau de la teteca suffit peut etre pour etre 3e du championnat de France mais pour la qualite de jeu c'est pas terrible

kevin 22/12/2008 14:53

1000% d'accordd'ailleurs hier soir contre Valenciennes Le Guen fait rentrer a la 60e minute un attaquant Luyindula contre.un attaquant Giuly et attend l'egalisation de Valenciennes pour faire entrer Kezman......a la 86e minutememe si l'incroyable erreur de l'arbitre y est pour beaucoup il est puni de son manque d'ambition offensive