LE PSG NE FAIT PLUS RIRE...PEUT- IL EN PLUS FAIRE PEUR ?

Publié le par Patrick Gouverneur

Ah enfin se diront nos fidèles lecteurs, supporters du PSG !

Bon Appétit messieurs parle enfin du PSG.

Voila que cela le reprend diront les autres… qui s’empresseront de zapper sur un autre article ou d’attendre le suivant…

 

Et bien oui que voulez-vous ca me reprend.

Avouez qu’il y a matiere…

4eme du Championnat a 2 points du 2eme et a seulement 5 du futur champion Lyon, le PSG qui avait quasiment les deux pieds en seconde division l’année dernière retrouve cette année un certain lustre.

Alors vous pensez.

 

L’explication de cette révolution complète en quelques mois a peine, tout le monde la connait.

En tout cas l’explication que  la presse ne cesse de mettre en avant.

PSG a enfin réussi ses transferts dans l’inter saison ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps, et s’est réellement renforcé.

Ses transferts ont un nom en l’espèce : Claude Makelele et Ludovic Giuly

Internationaux tous les deux, ils viennent de Chelsea et Rome, grands clubs européens après avoir joue respectivement au Real Madrid et a Barcelone.

Des références tout de même.

 

Pour ma part, je ne contesterais pas cette tentative d’explication mais y apporterait cependant si vous permettez quelques analyses complémentaires.

Car plus que leur niveau de performances réelles de Makelele et Giuly c’est leur image, leur mentalité et leur réputation qui a changé les choses.

Arrivés l’un et l’autre tardivement au club, ils ont rejoint l’équipe à court de condition physique.

Même si Makelele a débuté tout de suite on peut considérer qu’il était sur « une jambe ». Ses prestations l’ont d’ailleurs confirmé, on était loin du grand Makelele.

Giuly, c’était encore pire et alors même qu’il piochait pour atteindre son meilleur niveau, il s’est blessé.

J’avais d’ailleurs très peur qu’il en soit de même avec Makelelé car c’est ce qui arrive en général quand un joueur manque de préparation foncière.

Ce ne fut pas le cas et toujours est-il que le résultat quasi immédiat, c’est qu’avec ces deux stars même « à moitie opérationnelles » le PSG limite la casse, et gagne des matchs, même s’il ne brille pas vraiment

Mais tout de même  les observateurs notaient des progrès.

D’ abord dans le comportement des joueurs sur le terrain.

Plus solidaires et plus combatifs que la saison dernière.

Vous me direz ca n’est pas très dur……..

Certes mais ca n’est certainement pas le fruit du hasard.

Et nul doute que la présence de Makelele et Giuli n’y est pas pour rien.

 

Makelele et Giuli en imposent.

Le premier par son aura et sa carrière.

Makelele est tout de suite nommé capitaine par Le Guen et devient immédiatement le patron moral de l’équipe.

Il suffit de voir comment il dirige l’équipe sur le terrain.

Ses performances restent très éloignées de l’apogée de sa carrière. Quoi de plus normal a 36 ans !

Mais c’est Makelele.

On imagine sans peine que les jeunes joueurs le respectent et que si par hasard il enregistre une baisse de régime ou un trou dans un match il est peu probable qu’on lui fasse remarquer…

Quand on a tout juste quelques sélections dans les équipes nationales de jeunes, il serait tout de même gonflé de la ramener avec une quasi légende….

Giuly est un peu du même tonneau.

En plus expansif apparemment.

Il a une personnalité plus extravertie. Il anime le vestiaire mais sa carrière et son palmarès comme Makelele lui permet de s’imposer sur le terrain comme en dehors.

Résultat l’ambiance est meilleure dans l’équipe et …les résultats comme par hasard suivent.

 

Reste qu’a mon sens 2 éléments techniques ( qui comme chacun sait intéressent peu les journalistes) n’ont pas été soulignés.

 

1 – L’arrivée de Stéphane Sessegnon.

,Le béninois venu du Mans ne fait guère parler de lui, il n’est pas médiatique et plutôt discret.

Mais sur le terrain c’est autre chose.

Enfin un joueur technique comme nous les aimons. Il porte la balle, a une capacité réelle à éliminer l’adversaire et à créer le décalage.

Voila la vraie différence et le vrai plus du PSG sur les premiers matchs. Il est le joueur technique dont nous l’avions tellement dit la saison dernière le PSG avait besoin, tant la pauvreté technique de l’équipe était affligeante.

En outre, il est bon passeur et fait bien jouer les autres.

Le match d’hier soir contre Le Mans l’a prouve. Malgré un certain déchet il donne deux passes décisives.

Et qui plus est une courte et une longue comme pour prouver l’étendue de son registre.

Seule ombre au tableau, à 22 ans seulement, il a du mal dans la finition devant le but. Hélas, il n’est pas le seul, nous y reviendrons.

En tout cas une chose est sure pour moi, le vrai renfort technique, c’est lui.

 

2 – Le Guen décide de jouer en début de saison en 4 – 2 – 3 - 1.

Justement pour utiliser au mieux Sessegnon, qui aime jouer derrière les attaquants.. Système de jeu qui comme savent ceux qui me lisent régulièrement, est de loin mon favori.

Résultat, Paris n’est plus bousculé par n’importe quelle équipe de Ligue 1 jusqu’au CFA, l’equipe est en place, elle a de la possession de balle, Sessegnon apporte enfin ce bagage technique qui faisait tant défaut depuis plusieurs années, et donc l’équipe se rassure.

Un peu plus de confiance dans le jeu, un vrai patron respecté sur le terrain qui organise et dirige l’équipe, il n’en faut pas plus pour que les résultats changent.

 

 

Oh pas de quoi tomber a la renverse tout de même. Apres quelques journees, PSG oscille entre la 8e et la 11 e place, restons calme.

C’est la victoire  a Marseille avec la réussite qu’elle sous entend, qui a évidemment gonflé le groupe et boosté le classement.

Apres Bordeaux , le PSG découvre qu’il peut aller gagner a Marseille, et dans la foulée bat l’invincible Lyon qui avait toujours une chance insolente contre Paris…les joueurs ont du coup retrouvé la confiance.

A quoi tient donc la psychologie d’un groupe de footeux ?

 

 

Empressons nous de mettre quelques bémols tout de même…..

 

1- La force morale de l’équipe est encore fragile.

Pour preuves les non matchs contre Toulouse (0-1) et Grenoble (0-1)

Celui de Toulouse en particulier suivant le résultat à Marseille fut un vrai scandale.

Des joueurs assoupis croyant manifestement que «  c’est arrivé » après avoir gagné au Stade Vélodrome.

Ce jour la PSG pouvait être 2e et l’équipe a balancé la rencontre contre une équipe venue comme bien d’autres pour faire 0-0…

On ne peut également que s’interroger sur les qualités de coach de Paul Le Guen quand on voit une telle attitude des joueurs.

Le Guen, nous l’avons déjà dit, est un très bon entraineur, mais c’est  sans doute un piètre coach.

Ce genre de rencontre ou toute l’équipe passe au travers, a un coté surréaliste quand aux qualités de meneur d’hommes du breton.

C’est la ou Makelele et Giuli peuvent donner toute leur mesure.

Inculquer a leurs coéquipiers la culture de la gagne qui est celle de tous les grands clubs et que le PSG a perdu depuis longtemps.

Haïr la défaite et imposer sa force et son statut a des équipes qui jouent avec leurs moyens, et défendent à 11

Même si Le Mans hier soir match par excellence piège pour le PSG a montre du mieux ( au niveau du résultat en tout cas…)

 

 

 

2 – Le Guen, sans doute parce qu’il ne l’aime pas vraiment a abandonné le 4-2-3-1 pour revenir a son cher 4-4-2 avec Giuly devant (dont ca n’est pas la place) et Sessegnon a droite (dont ce n’est pas la sienne non plus).

Tentation très « Domenechienne » de déplacer les joueurs, partant du principe que s’ils sont bons ils peuvent jouer partout….

On sait ce que ca donne pourtant….

Techniquement le coach breton fait le choix de laisser de la possession de balle à l’adversaire et de jouer le contre…

Pourquoi pas ?

Cela peut se défendre si on a devant des vrais buteurs….

Et la c’est un drame.

  

Depuis le début de la saison, le PSG est sans doute en tète du classement des occasions ratées.

C’est même assez étonnant.

A cet égard les matchs de Coupe d’Europe contre Santander et Manchester City et le match à Rennes ont atteint des sommets.

J’ai personnellement recensé 7 occasions généralement qualifiées « d’immanquables ».

En trois matchs ca fait quand même beaucoup.

Avec bien sur une prime a Péguy Luyyundula, dont l’indulgence si ce n’est la complaisance de la presse dite spécialisée a son égard laisse rêveur.

Son bagage technique est toujours aussi faible et il apparait de façon criante dés qu’il est devant le but…ce qui vous en conviendrez es embêtant quand on est attaquant.

Il m’a bien sur fait mentir hier soir mais bon celle il était tout de même plus dure de la rater que de la mettre….

Mais Guillaume Hoarau n’est pas en reste.

Je ne partage d’ailleurs pas totalement l’enthousiasme autant subit  que suspect là encore de la presse dite « spécialisée » envers ce jeune espoir.

Un peu de mesure serait me semble t-il bienvenue…

Il a un excellent jeu de tête mais son déchet est énorme, avec une propension au gâchis proche de son copain Luyindula….

Il a marque quasiment autant de buts qu’il n’en a ratés… assez rare tout de même.

Et les deux buts mis contre Le Mans n’y changent rien tant il ne sont pas d’une pureté totale…

 

Reste le cas Kezman.

Troisième « gros transfert » de l’inter saison ( 4 millions), le serbe ne brille pas.

Il faut dire qu’il joue peu.

Le Guen qui n’en voulait pas lui fait payer, son temps de jeu est infime et ses doutes immenses.

Cela se voit.

Il montre pourtant des qualités certaines  notamment de passes et de sens du jeu, ce qui n’est pas le cas de tous les autres…

Mais il concurrence son copain Luyindula devant le but.

Fâcheux pour une « star » à 4 millions d’euros.

Cela dit Le Guen têtu comme un breton le gère très mal et nous aimerions le voir sur la durée associé à Hoarau.

Si Le Guen s’en tient ce qui est probable à son cher 4-4-2.

 

 

Cela dit le PSG peut-il rêver à mieux encore?

Et nous avec.

Sans aucun doute.

Sans aucun doute si…

 

1- On veut bien comprendre, comme on le dit et on le répète ici que le Championnat de France , …c’est le championnat de France….

PSG a battu les 3 équipes situées devant lui, et a littéralement « mangé » Rennes en ayant réussi à ne pas gagner on se demande comment.

PSG  a cependant perdu 5 fois en 17 rencontres et il est pourtant…4e

Voila qui en dit long sur le niveau.

 

5 points de retard sur Lyon, c’est ni plus ni moins que les deux défaites indignes a domicile contre Grenoble et Toulouse……..

Alors un peu de cette « culture de la gagne » mentionnée plus haut et les choses ne peuvent être que mieux.

D’ici a la trêve le PSG doit affronter Valenciennes au Parc et Auxerre.

Que des grosses cylindrées comme vous pouvez le voir…

Autrement dit la rigueur et la hargne seraient les bienvenues.

 

2- Hormis Lyon qui de mon point de vue reste au dessus du lot, la deuxième place reste possible pour 4ou 5 équipes dont PSG.

C’est cette ambition qu’il faut avoir.

A commencer par l’ambition dans le jeu.

Cela c’est l’affaire de Le Guen.

Mais à l’image des coachs français il ne se caractérise pas par une passion du football offensif.

Ses choix de jeu en contre, le montre.

 

3- Enfin que les attaquants marquent des buts.

Ne serait ce que la moitie des occasions qu’ils ont………

Ce serait déjà pas mal.

De ce point de vue la, je maintiens que sur la vue des derniers matchs, il me parait difficile de faire pire.

On pourrait ajouter aussi une amélioration sur la façon de tirer les coups de pied arrêtés, arme fatale du football moderne.

Jérôme Rothen qui en est généralement charge n’est pas à son meilleur niveau dans ce domaine.

La propension des pros à être incapable de tirer un corner ou un coup franc correctement me laisse personnellement rêveur…….

Comme si Federer ne pouvait mettre un service dans le carre, ou Tiger Woods a 120 mètres du green trouvait le moyen de mettre la balle …25 metres trop courte.

Si Rothen voulait bien s’appliquer, et peut être s’entrainer un peu les occasions et les buts n’en seraient que plus nombreux.

 

4- Et pour finir que Kezman s’avère être Kezman.

Pour cela que Le Guen le fasse jouer. On n’est pas arrives, car de façon incompréhensible, il aime Luyindula….

Peut être le moment venu Charles Villeneuve tapera t-il du poing sur la table ?

Le drame c’est que les interventions présidentielles en général se passent quand ca va mal ou quand ca va moins bien. Ce qui est trop tard.

De sorte qu’avec le classement actuel, et la bonne dynamique de l’équipe il est peu probable que Charles Villeneuve vienne faire acte d’autorité, et donc  il est peu probable que Mateja Kezman attrape des courbatures dans les semaines qui viennent….

 

Voila en tout cas notre premier bilan un peu avant la mi saison, et les conditions de nos espérances prudentes.

 

Rendez vous a la fin du mois de Janvier où on en saura définitivement plus

Publié dans Sport

Commenter cet article

lebeauf 21/12/2008 23:40

 If  my memory serves me well , in one of your previous articles , Makelele was an old man (34 or 36) and a terrible choice ...and I agreed with you 100%...So as far as I'm concerned , in the words of le beau Georges (Marchais not Clooney).. "il n'ya que des c... qui ne changent pas d'avis ....je l'ai toujours dit"

adrien 12/12/2008 15:01

tout a fait d'accord avec l'articlele vraie deception c'est Rothen qui et moins bon que l'annee derniere surtout sur ses centres qui n'arrivent plussi seulement il retrouvait cela on peut encore aller plus loin

kevin 10/12/2008 16:49

effectivement il y a de quoi etre content.le jeu propose n'est pas toujours bien fameux mais l'envie et les resultats sont la.je suis 100% d'accord avec votre analyse, le vrai plus c'est Sessegnon. Il a c'est vrai du dechet mais du talent .ce que j'aime bien c'est qu'il tente des choses donc il est parfois decisifen revanche Rothen est en declin et comme vous le faites remarquer , sur les coups de pied arretes ce qui est quand meme bizarreenfin je suis tres partage sur Kezman mais c'est difficile de juger car il ne joue pas mais il fait des fautes grossieres juste apres quelques beaux gesteson aimerait le voir plus c'est sur

Mathieu 10/12/2008 03:44

Pour repondre a Guillaume, Luyindula il se bat mais ca sert a rien si il ne marque pas. Ca me fait penser a Ben Arfa contre l'Athletico hier soir: il dribble 3 jours et pers la balle en six metre. Un bidon de plus celui la. Parfait pour l'Om. Sinon je pense que Kezman n'a pas sa chance. Mais c'est normal, les joueurs techniques en France on aime pas trop... C'est vrai que Makelele apporte enormement de coaching sur le terrain, ca compense que ce Le Guen ne fait pas. Par contre le match contre rennes, un peu dur l'analyse. Je trouve que Paris a bien joue, pas trop de reussite et un grand Douchez

guillaume 09/12/2008 01:50

toujours caustique hein?Luyindula est c'est vrai tres faible techniquement mais il se batavec les resultats actuels il est en confianceKezman? je crois que le probleme c'est qu'ils l'ont pris en etant certains que Luyindula allait partir....et il est toujours le donc il y en a un de tropsuis d'accord avec vous le 4-2-3-1 cela met Giuly sur le cote et on pese plus sur le jeubon article qui fait plaisir a lire compare a ces nazes de l'equipe