LA MARSEILLAISE SIFFLEE. CETTE FOIS C'EST CLAIR?

Publié le par Patrick Gouverneur

Le politiquement correct et l'hypocrisie des medias français sont décidément confondants.
Nos chers medias ont rivalisé d'indignation quand a l'occasion du match amical France-Tunisie de la semaine dernière, la Marseillaise a été sifflée par le public du Stade de France.
Atem Ben Arfa
, joueur de l'équipe de France d'origine tunisienne ,a en outre rendez vous compte, été conspué par ce même public.
Incroyable , a lire la presse !

Ca n‘est pourtant pas la première fois que la Marseillaise est sifflée au Stade de France à l'occasion d'un match de l'Equipe de France de football.
Singulièrement d'un match de l'equipe de France contre un des pays du magrheb.
C'était déjà arrivé contre l'Algérie, et même le pourtant « intouchable » Zidane s'était fait bousculé par les algériens sur fond de suspicion « de trahison »...
Pour faire bonne mesure, le stade avait même été envahi quelques minutes par quelques milliers de racailles.
Du coup la vraie surprise dans cette histoire, c'est que nos chers medias...soient surpris.
Surpris sans doute par le fait que les ¾ des siffleurs ont très probablement le passeport français ?
De qui se moque-t-on ?


Surpris comme le Président de la Fédération française de Football, l'excellent Jean Pierre Escalettes ?
Qui lui remarquez bien, a une fâcheuse tendance à être surpris par tout !
De l'arbitrage indigent, à la communication et à la médiocrité de Domenech, tout l'étonne le brave Jean Pierre !

Franchement si on avait besoin de ce match de football pour avoir des doutes sur l'intégration de la population magrébine en France, cela se saurait.
Si on avait besoin que Atem Ben Arfa soit sifflé pour savoir que la population n'a aucun respect pour la République qui les a accueillis, cela se saurait également.

Et je parle de respect.
N'évoquons même pas l'amour ou la reconnaissance, nous n'en sommes plus la depuis longtemps.

Cela dit on ne peut que se demander parfois ce qui passe par les cerveaux ralentis des huiles de la Fédération Française de Foot.
Caser un match amical, dont l'intérêt sportif est des plus relatifs, entre une journée importante de qualification pour la Coupe du Monde et une journée de Championnat de France, on peut déjà s'interroger.
Mais jouer la Tunisie à St Denis, relève de la bêtise confondante.
C'est sans doute tout cela qui a du motiver la colère du Président Sarkozy, qui pourtant plus que préoccupé par des enjeux internationaux d'une autre ampleur, a du se dire que décidément il fallait qu'il s'occupe de tout.
Nul doute que Jean Pierre Escalettes a du passer un bon moment a l'Elysée, face a un Président qui n'a pas du manquer de lui faire remarquer combien il était impressionné par tant de psychologie et de clairvoyance......
Comme toujours Sarkozy a réagi vite et fort, et a pris la bonne la décision.
Sur le plan psychologique et politique en tout cas.
Désormais quand la Marseillaise sera sifflée le match sera arrêté !
Décision inapplicable dans la réalité (on voit mal comment gérer 80 000 magrébins en colère et jetés a la rue) mais imparable au plan du choc psychologique.
Le Président a rappelé les limites de l'inacceptable, ce qui en France est toujours utile tant le politiquement correct et l'angélisme ont sclérosé les esprits depuis longtemps.
Et d'un point de vue pratique il a résolu le problème.
Car il n'y aura plus ce genre de match.
Pour éviter de faire face à une situation ingérable la Fédération Française de Football ne les organisera plus.
Problème réglé.
Merci Monsieur Sarkozy.

Escalettes et la Fédération ont désormais compris que pour faire plaisir a leurs sponsors et pour sauver la tête de Domenech, il y avait plus de 120 pays qui jouent au foot et que ça n'est tout de même pas compliqué d'en éviter trois.... quand on cherche une équipe moyenne pour faire briller l'équipe de France.
Qu'il est tout de même dur au bon sens de triompher parfois !

Dans cette affaire, mentionnons tout de même que Michel Platini qui ne perd jamais une occasion de sortir une connerie s'est encore illustré.
Pour le coup il en a même sorti plusieurs.....
« La solution n'incombe pas aux politiques mais à la FIFA et à l'UEFA... la responsabilité incombe à l'arbitre et au delegue du match ».
Bah voyons Michel.
L'arbitre c'est sûr va mettre 80 000 personnes dans la rue.....
Le Président de l'UEFA croit bon de préciser « Il y a 30 ans quand je jouais avec l'Equipe de France, la Marseillaise était sifflée sur tous les terrains de France et cela ne choquait personne »
Ah bon ?
Il a vu jouer ça où l'ancien stratège des bleus ?
A l'époque justement on était choque pour moins qu cela.

Et pour terminer en beauté le chantre de l'arbitrage médiocre conclue « Il faudrait plutôt éduquer les supporters car dans certains pays, les hymnes ne sont jamais sifflés »..
Alors la merci de cette remarque Michel, qui on l'on espère est le fruit d'une réflexion personnelle approfondie, car elle ouvre les yeux aux français qui ne l'avaient jamais remarqué avant......

D'ailleurs 80 % à en croire un sondage ont été « choques » ...
80 % cela montre que l'immense majorité des français qui eux sont confrontés quotidiennement à la « vraie vie » n'ont pas attendu l'indignation subite des médias pour réaliser « qu'il y avait un problème ».
Indignation qui rassurez-vous retombera aussi vite qu'elle est montée, comme sur bien d'autres sujets.

Le problème, lui en revanche, est bien la.
Et pour un moment.
Pour être très franc il y a des moments ou plus que d'autres encore, on est content de vivre aux Etats-Unis.

Publié dans Société

Commenter cet article

julien 20/10/2008 20:09

lamentable mais edifiant!!!!!!!!!!!!!!

alain 20/10/2008 16:48

Pour beaucoup d'entre nous c'est clair depuis longtemps.Comme vous dites il n'y a que les aveugles qui font semblant d'etre surpris.Une chose est sure , nos enfants et nos petits enfants ont du souci a se faire!!!

dada 19/10/2008 20:14

je suis entièrement d'accord.... c'est du vrai n'importe quoi !!!!