PROPOSITIONS ATTALI........ENFIN!

Publié le par Patrick Gouverneur

undefinedCa y est tout de même.

 Mercredi de cette semaine  Jacques Attali a remis au Président Sarkozy son rapport, et ses propositions pour la « libération de la croissance française ».

Vaste et importantissime sujet dont on attend depuis longtemps les détails tant les enjeux sont énormes.

Vous trouverez en encadre à droite de la page d’accueil du site les 20 principales propositions de la CLCF.

La date de la remise du rapport initialement prévue a la mi-décembre a été régulièrement repoussée par semble-t-il le Président lui même, qui souhaitait manifestement lui donner un écho majeur et qui a donc laisse passer la fameuse période des vœux pour que l’attention médiatique soit maximum.

Tant mieux.
 

Comme vous le savez, pour les politiques il y a deux manières de concevoir le rôle d’une Commission.

La première traditionnelle et systématiquement pratiquée par les prédécesseurs de Nicolas Sarkozy, consistait à nommer une Commission pour enterrer un dossier.

Des qu’un sujet était sensible et quelque peu polémique, hop une petite Commission , dont on confiait la Présidence a un copain qui moyennant 6 ou 7 000 euros par mois et un chauffeur accepte de mettre 6 mois pour sortir un rapport, et quand le rapport sort , nos chers medias étaient passes a autre chose et donc le rapport servait à démarrer le feu de la cheminée a l’Elysée……….

La cinquième république est remplie de Commissions que tout le monde a oubliées, puisque c’était le but.

 

La deuxième clairement plus innovante est celle de Nicolas Sarkozy qui semble réellement et sincèrement prêt à suivre les recommandations « d’experts » qu’il a lui même mandates.

A dire vrai même il a déjà quelques idées sur ce qu’il faudrait faire, mais comme sur le sujet qui nous préoccupe l’archaïsme français est énorme , les résistances au changement très fortes, et la pensée unique omniprésente mieux vaut se faire « valider » par des experts reconnus.

 

Du coup les règles du jeu changent radicalement.

 

Premièrement, plutôt que d’utiliser des mots comme « Charge de mission » par exemple,  qui sous entend trop que l’intéresse est aux ordres, on ressort donc le mot Commission qui fait plus chic et surtout nettement plus consensuel.

Car le principe même d’une Commission c’est d’accueillir des membres d’horizons très différents et de faire en sorte que (quasiment) toutes les sensibilités soient représentées

 

Ensuite on en confie la Présidence a une personnalité  a la crédibilité reconnue et surtout a l’honnêteté intellectuelle incontestable, mais dont on a pris soin avant, tout de même, de vérifier avec l’intéresse qu’on était sur la même longueur d’ondes.

Rappelez vous le but du jeu cette fois c’est vraiment d’appliquer les recommandations……….parait-il.

Sarkozy avait déjà initie la méthode avec la Commission Balladur charge des Institutions.

Mais l’ancien Premier Ministre étant tout de même marque à droite, on lui avait adjoint comme Vice Président le sémillant Jack Lang dont les lettres de noblesse en matière de socialisme elles ne sont pas douteuses.

Résultat le pourtant charmant Balladur a réussi à décoiffer (si si Balladur peut être décoiffant…) les croutons de l’UMP, et dans la foulée avec la collaboration de son ami Jack, a énerver profondément le PS a qui il a pique toutes ses idées, et qui du coup ne sait pas comment expliquer aujourd’hui qu’elles sont mauvaises………….

 

Pour ce qui concerne l’économie, car il s’agit bien de cela, il a donc fait appel a Jacques Attali., qui a le profil parfait.

D’abord il est de gauche, qui plus est ancien collaborateur du père spirituel et intouchable icône du socialisme français.

Evidemment la gauche tente de le renier depuis 3 mois en précisant tout d’abord qu’il n’a jamais été socialiste, en ajoutant avec perfidie qu’il n’était que « le scribe » de Mitterrand.

Sympa…….

Mais pour autant Attali ne peut pas être soupçonné de copinage avec Sarko, et de surcroit il a très astucieusement recrute tous azimuts ses membres ( voir nos articles précédents) en mélangeant des patrons, des syndicalistes, des chercheurs des économistes et même des financiers.

Il est donc parfait pour Sarkozy.undefined

Car ne nous y trompons pas , le but de cette Commission est de faire en sorte que le Président « se range aux avis des experts » , et non impose avec toutes les arrières pensées politiques qui vont avec, des mesures pourtant de pur bon sens parfois.

Dans le cas de la Commission Attali c’est tout à fait le cas.

Attali n’a absolument rien invente.

Toutes ses propositions ont déjà été débattues ici ou la, et très souvent relèvent de l’élémentaire bon sens. Seules la lâcheté politique et la pensée unique avaient fini par enterrer au plus profond des poubelles des medias.

 

Et du coup c’est la troisième clé du succès, on laisse filtrer régulièrement dans les medias des « pistes de réflexion » ou bien des « idées sur lesquelles la Commission réfléchit » pour tester un peu l’opinion et voir comment elle réagit.

Bien évidemment ces fuites sont scrupuleusement étudiées par l’Elysée a travers les sondages d’opinion donc on sait ou on va.

Dans le cas présent il semble que les propositions qui ont « filtre » font l’objet d’un consensus assez large.

On ne peut que s’en réjouir car le jour de son lancement Nicolas Sarkozy avait annonce « qu’il tiendrait le plus grand compte » des conclusions de la CLCF.

Alors si elles font l’objet d’un consensus ca n’en est que mieux.

 

Car a partir de maintenant il ne s’agit plus de commenter les propositions, il ne s’agit plus de les qualifier «  d’intéressantes » ( ce qui en langage politicien veut dire qu’on ne les fera pas………..) il faut AGIR.

Décider des mesures les plus urgentes et les mettre en place.

C’est bien pourquoi d’ailleurs nous étions à Bon Appétit Messieurs tellement impatients, car il y a urgence.

Aussi bien a cause de l’état du pays que des perspectives économiques 2008 qui ne sont guère fameuses.

Alors nous allons savoir très vite jusqu’ou Sarkozy est prêt a aller dans la rupture.

Car il faut reconnaître que les 300 et quelques propositions de la Commission Attali décoiffent un peu.

Oh rassurez-vous pour des êtres de bon sens averti des réalités mondiales, rien de bien extraordinaire, mais pour un pays longtemps ferme sur lui même, et pour des français à qui on a longtemps menti, il s’agit parfois d’une quasi révolution.

Dans la mesure où beaucoup de ces propositions vont exactement à l’inverse du « pseudo modèle français » qu’on nous a vendu pendant 25 ans.

Pour certains on est   « au bord de la révolution libérale »…..et de la catastrophe..

 

Mais Jacques Attali est malin et  surtout il connaît sur le bout des doigts son petit monde politique (n’oubliez pas qu’il a été forme par le Maitre des Maitres…….) et il se méfie sans doute de Sarkozy et de son entourage . Du coup il a déjà pris soin de préciser que ses propositions « formaient un ensemble cohérent ».

En clair si c’est pour piquer ici ou la ce qui vous arrange parce que c’est facile, et passer a la trappe ce qui ne vous arrange pas parce que ca ne l’est pas, et bien vous allez dans le mur.

Et on ne doute pas qu’il le fera savoir, car il en rajoute une couche en précisant que « c’est un rapport prêt a être applique et pas a être mis a l’étude ».

Décidément il les connaît les politiques le Jacques………

Il aime manifestement bien Sarkozy mais des enterrements de première classe, il en a vu passer quelques uns………………

 

Pour être honnête ce que nous avons bien aime c’est que le rapport a été remis au Président en présence des medias.

Jacques Attali en a présenté les objectifs et les ambitions et Sarkozy a la fin du discours a été oblige de se mouiller un peu.

« Je suis d’accord avec l’essentiel de vos propositions » a déclare le Président.

Les plus soupçonneux diront que « l’essentiel » ca commence mal et ca ouvre la porte..au tri dont Attali ne veut pas.

Mais Sarko qui ne se cache en général pas derrière la langue de bois, a déjà déclaré qu’il était contre la suppression du Département au niveau administratif

 ( une des propositions phare…)

Pour notre part à Bon Appétit Messieurs cela nous paraît une première grave erreur de diagnostic.

Rappelons que le Département crée par Napoléon était déterminé sur la base  d’une journée de diligence  nécessaire a sa traversée……

Ca ne paraît pas incongru de penser qu’aujourd’hui la diligence n’est plus une référence adéquate.

Il est donc fort regrettable que le Président ne soit pas de cet avis.

Il a invoque des justifications regionalisto-culturello-franchouillardes qui nous paraissent peu sérieuses et surtout cacher une démagogie au but transparent de flatter les élus locaux……..

Donc c’est clair il faudra apprendre encore les départements a l’école ( enfin façon de parler puisque les mômes d’aujourd’hui ne les apprennent plus…….) en plus des Régions et le cas échéant des Cantons.

Une belle usine a gaz comme on les aime et surtout une belle occasion de perdue pour Sarkozy de faire l’économie de quelques dizaines de milliers de fonctionnaires dont l’intérêt est plus que douteux.

Dommage, vraiment dommage.

D’autant que la Commission Attali avait suggéré la suppression du Département a l’horizon …….2018.

On n’est quand même pas en plein drame…..

 

Une autre chose qu’on a bien aimée, c’est la pagaie qu’Attali a jetée au PS.undefined

Ségolène Royal a tenu à le rencontrer pour manifester son accord avec  « de nombreuses choses intéressantes ».

Elisabeth Guigou , dont pourtant le libéralisme n’est pas la tasse de the, est du même avis.

Mais Cambadelis, Emmanuelli et Melenchon ont fait des sauts de cabri et des grands mouvements de bras……, et en ont profite pour cartonner Segolene.

Risible et pathétique……

Et oncle François qui comme vous le savez n’en rate jamais une, mais qui ménage curieusement « sa » Ségolène désormais, lui a déclaré « de toute façon il n’y a pas de quoi s’alarmer, ces belles propositions finiront au placard ».

Lui au moins il a une conception « traditionnelle » de la politique et des Commissions ……

 

Reste que la vraie question c’est qu’est ce que Sarkozy entend exactement par « l’essentiel » ?

Est ce que ca veut dire que tout est donc ouvert ?.

On peut donc penser que le Président n’est pas hostile a tout ce qui touche au commerce (soldes, liberté des prix et ouverture le Dimanche).

Espérons-le.

Par contre on sait , parce qu’il l’a dit, qu’il « était assez d’accord » sur le fait de réglementer certaines professions comme les notaires, les pharmaciens….ou les taxis.

« Paris est la seule ville du monde ou on ne trouve pas de taxi » a précisé Nicolas Sarkozy.

On sait que Nicolas aime les voyages……….il a donc visite les grandes villes du monde…ou bien il lit Bon Appétit Messieurs.

 

Toujours est-il que pour notre part nous espérons que « l’essentiel » sera la quasi totalité.

Car a dire vrai, nous on ne jette rien dans les propositions de la CLCF y compris la suppression du principe de précaution qui nous paraît pour tout dire un tant soit peu administratif et …excessif.

Alors vous pensez bien que l’on va suivre avec attention le sort réservé à ces 3 mois de travail, et 200 et quelques pages de cogitation pour la France.

On va suivre « la rupture » en quelque sorte.

 

POUR CONSULTER LES 20 PROPOSITIONS MAJEURES DE LA CLCF, CLIQUER SUR L’ENCADRE A DROITE DE LA PAGE D’ACCUEIL

Publié dans Politique

Commenter cet article

bob92 25/01/2008 20:40

j'ai tres peur que vous et moi soyons decus de la mise en place reelle de ses mesures.les lobbies et les resistances diverses ont deja commence.meme les representants du commerce(qui d'ailleurs en general n'en ont plus........) sont contre les soldes libres ca commence bienles syndicats sont contre l'ouverture le Dimanche et les taxis sont contre.toutcomme vous dites: a suivre..